Apprendre à conduire avec un simulateur : c'est possible

En Voiture Simone

VOITURE

La découverte de la conduite n'est pas forcément synonyme de stress, et peut même s'avérer plutôt ludique ! Avant même leur premier cours en compagnie d'un moniteur agréé, les candidats au permis de conduire ont de plus en plus souvent accès à un véritable simulateur de conduite, qui leur permettra d'apprivoiser le levier de vitesse ou encore les différentes pédales sans aucun danger pour leur environnement immédiat. Comment ça marche ?

Qu'est-ce qu'un simulateur de conduite ?

Le simulateur de conduite peut se définir comme un jeu vidéo particulièrement évolué, et qui offre un sentiment d'immersion à nul autre pareil. L'utilisateur est installé dans la réplique quasi parfaite de l'habitacle d'une vraie voiture, avec à sa disposition un volant, les différentes manettes de réglage, le levier de vitesse et les pédales de frein, d'accélération et d'embrayage à ses pieds. Devant lui s'étalent plusieurs écrans panoramiques qui lui donnent une vue détaillée de son environnement.

Le conducteur va ainsi pouvoir évoluer sur des routes virtuelles, faire face à de nombreuses situations provoquées par l'intelligence artificielle du logiciel et aiguiser ses réflexes avant de mettre la main sur un véritable véhicule.

Quels sont les avantages d'un simulateur de conduite ?

Un début d'apprentissage en simulateur de conduite présente plusieurs avantages intéressants par rapport à une initiation classique réalisée sur la route. Placé dans un environnement entièrement sécurisé et à l'abri de tout danger, l'utilisateur ne souffre d'aucun stress et peut ainsi s'acclimater en douceur à son nouveau statut de conducteur, prendre son temps pour mémoriser l'emplacement des différentes commandes, mettre en pratique certaines règles du code de la route et acquérir les premiers réflexes.

Un cours en simulateur est également plus simple à gérer pour le moniteur, puisque le conducteur ne court aucun danger pour lui-même et pour les usagers de la route. Le jeune conducteur, de son côté et pour cette même raison, a une plus grande liberté d'expérimenter et pourra ainsi tester certaines manœuvres sans aucun risque.

Quelles sont les limites d'un simulateur de conduite ?

L'utilisation d'un simulateur de conduite ne peut constituer au mieux qu'une simple initiation, et ne saurait remplacer des cours dispensés en situation réelle. Seule l'expérience concrète de la route permettra en effet au candidat d'apprendre à gérer son stress mais aussi à faire face aux imprévus. Aucune intelligence artificielle ne peut reproduire la variété et la complexité de certaines situations vécues par les automobilistes au quotidien.

Les simulations virtuelles, tout au plus, feront gagner du temps au candidat lors de la phase initiale de prise en main du véhicule, et lui donneront un supplément de confiance.

Combien d'heures sur un simulateur de conduite ?

Un arrêté du 16 juillet 2019 permet désormais de réaliser jusqu'à 10 heures en simulateur sur les 20 heures de conduite obligatoires avant de se présenter à l'examen du permis B - et jusqu'à 7 heures pour l'apprentissage sur boîte automatique.

Sachant que ces séances ne nécessitent pas systématiquement la présence d'un moniteur et que le simulateur, une fois amorti, coûte moins cher que l'utilisation d'une voiture, les auto-écoles proposent des tarifs assez attractifs. L'heure sur simulateur est en moyenne 30% moins cher que l'heure de conduite.

Pour autant, il convient de garder à l'esprit que l'utilisation du simulateur est loin d'être aussi formatrice qu'une conduite en conditions réelles. Le recours trop intensif au simulateur peut donc entraîner un manque de préparation et un risque plus élevé d'échec à l'examen.

Si vous voulez bien vous préparer tout en profitant de vraies économies, contactez une auto-école en ligne ! Vous bénéficierez de prix très compétitifs sur chaque heure de conduite, mais aussi d'un code de la route gratuit.

Et si vous passiez le permis?

En Voiture Simone Logo

Code de la route

GRATUIT

Permis de conduire

749 €