ASR (Attestation Sécurité Routière) : Ce qu'il faut savoir

Toutes les catégories de permis
Avant d’être admis à passer l’épreuve pratique du permis de conduire, un candidat doit avoir obtenu ses attestations scolaires de sécurité routière de niveau 1 et 2 (ASSR 1 et 2), qui sont normalement dispensées en classe de 5ème puis en classe de 3ème. S’il n’a pas pu le faire, une autre solution existe : l’Attestation de Sécurité Routière, ou ASR. Ci-dessous l’essentiel à savoir.


ASR : de quoi s’agit-il ? 

L’Attestation de Sécurité Routière (ASR) est un titre ayant la même valeur que les ASSR de niveau 1 et 2. Autrement dit, elle permet aux candidats n’ayant pas obtenu leurs ASSR pendant leur cursus au collège de se présenter malgré tout à l’examen du permis de conduire. L’ASR est obtenue après le passage d’un examen théorique, qui prend la forme d’un contrôle théorique des connaissances au sujet du code de la route et des règles basiques de sécurité routière.Qui est concerné par l’ASR ? Peut se présenter à l’ASR tout candidat né après le 1er janvier 1988 et qui n’est pas titulaire de ses deux attestations scolaires de sécurité routière. Cet examen constitue un préalable indispensable soit au passage du brevet de sécurité routière (BSR), soit à celui du permis de conduire :
  • L’ASR est obligatoire pour passer le brevet de sécurité routière, dès lors que le candidat n’est pas titulaire de son ASSR de niveau 1. Sans ce document, impossible en effet d’entamer la formation pratique du brevet. Pour rappel, le BSR donne le droit de conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger d’une cylindrée maximale de 50 cm3.
  • L’ASR est également obligatoire pour obtenir les permis de conduire des catégories A et A1 (moto), B (voiture) et B1 (quadricycle lourd à moteur), dès lors que le candidat n’est pas titulaire de son ASSR de niveau 2.


Comment s’inscrire à l’ASR ?

Dans chaque département, un examen de l’ASR est organisé au moins deux fois par au sein d’un GRETA, c’est-à-dire un groupement d’établissements de l’Éducation Nationale dédié à la formation des adultes. Si vous êtes en contrat d’apprentissage, l’examen doit en revanche être passé au sein de votre CFA. La liste des établissements qui permettent de passer l’Attestation de Sécurité Routière est disponible sur le site Internet du ministère de l’Éducation nationale. Il est également possible de vous renseigner auprès de l’inspection académique de votre département. Dans tous les cas, l’inscription à l’ASR est entièrement gratuite. Pour préparer le passage de cet examen dans les meilleures conditions, par ailleurs, il est fortement recommandé de vous procurer un code de la route gratuit.


Comment se déroule l’examen de l’ASR ? 

L’examen de l’ASR est réalisé en groupe. Des vidéos de mise en situation sont projetées aux candidats, et ces derniers doivent ensuite répondre à une série de 20 questions à choix multiples (QCM) à l’aide d’une télécommande. Il suffit d’obtenir 10 bonnes réponses au total, soit la moitié, pour obtenir l’attestation. Si le candidat échoue, il ne peut pas repasser l’examen immédiatement et devra se réinscrire auprès du GRETA à une nouvelle date. Il peut retenter l’épreuve autant de fois qu’il le souhaite. Une fois obtenue, l’attestation doit être conservée précieusement. Elle vous sera demandée pour vous inscrire aux formations pratiques du BSR ou du permis de conduire.