Aides à la conduite, au stationnement

1. Le régulateur adaptatif

Le régulateur de vitesse adaptatif permet à la voiture de conserver sa vitesse sans que le conducteur soit obligé d'accélérer. Comme pour un régulateur de vitesse classique.

S'il est adaptatif, cela signifie qu'il est aussi capable de réduire la vitesse automatiquement afin de respecter l'intervalle de sécurité avec le véhicule qui précède, soit 2 secondes minimum. Il agit sur l'accélérateur et sur les freins.

2. Radars et caméras de recul

Le radar de recul me permet de savoir à quelle distance je me trouve d'un obstacle lorsque j'effectue une marche arrière. Si ma voiture en est équipée, il s'active automatiquement en passant la marche arrière.

Un son discontinu m'indique qu'il y a un obstacle, mais que celui-ci est assez éloigné. Plus la fréquence augmente, plus j'approche de cet obstacle. Un son continu m'informe que je suis très près et qu'il serait dangereux de reculer davantage.

Ce système peut être complété d'un écran : 1 barre verte m'informe que l'obstacle est assez éloigné. Ce qui signifie que je peux encore reculer de quelques dizaines de centimètres. En m'approchant de l'obstacle, une autre barre verte s'affichera, puis une barre rouge. Il sera temps alors d'arrêter de reculer !

Certains véhicules disposent d'une caméra de recul. C'est très pratique : cela permet au conducteur de voir ce qui se passe derrière la voiture, y compris très près. Ce qui est impossible à voir en se retournant ou dans les rétroviseurs.

Mais attention : le champ de vision d'une caméra de recul est parfois étroit. Et l'image, déformée, ne permet pas de bien estimer les distances ou les vitesses.

Ces 2 dispositifs complètent la vision directe (en se retournant) et dans les rétroviseurs, mais ils ne les remplacent pas.

3. Détection d'usager dans l'angle mort (B.S.M.)

Certains véhicules sont équipés d'un voyant clignotant dans les rétroviseurs extérieurs (gauche et droit).

Si le symbole dans le rétroviseur clignote, c'est qu'un usager se trouve dans l'angle mort. Autrement dit, un usager se trouve juste à côté de la voiture, mais il n'est pas visible (ou peu visible) dans les rétroviseurs. Ce n'est donc pas le moment de faire un écart, d'allumer un clignotant (pour ne pas le surprendre) ou de changer de voie !

4. Le G.P.S.

Un G.P.S. permet de guider le conducteur jusqu'à la destination qu'il a programmée. Il dispose d'un écran, mais émet également des instructions vocales. Ce sont ces dernières que je dois privilégier afin de ne pas quitter la route des yeux.

Si je dois consulter l'écran, il est préférable de le faire à l'arrêt. Sinon, je dois le regarder plusieurs fois, très peu de temps, et de remettre les yeux sur la route entre 2 plutôt que de quitter la route des yeux plusieurs secondes.

Les G.P.S. les plus perfectionnés alertent en temps réel le conducteur d'un danger : un ralentissement, un véhicule immobilisé sur la chaussée, des travaux... Et participent à ce titre à la sécurité active : éviter un accident.

Il me permet ainsi d'économiser du carburant : en m'évitant de me perdre, en m'indiquant le meilleurs trajet et en me faisant contourner les zones encombrées.

5. L'autoradio

La plupart des autoradios proposent également une fonction qui permet d'avertir le conducteur en cas d'incident (accident, bouchon, météo défavorable).

Lorsqu'une information routière est diffusée, celle-ci est diffusée en priorité sur le programme choisi par le conducteur (qui peut écouter une autre radio).

Dans certains tunnels, je peux écouter n'importe quelle radio. En cas d'incident dans le tunnel que je franchis, j'entendrai obligatoirement le message d'alerte qui me concerne. Ils prennent automatiquement la main sur la station que j'écoute.

6. Le stationnement semi-automatique

Aussi appelé "PARK ASSIST", ce système permet à la voiture de se garer presque de façon autonome. Il commence par détecter les emplacements suffisamment grands pour se garer.

Dans le cas d'un rangement en créneau, le système assure automatiquement la rotation du volant, pendant que le conducteur n'a plus qu'à s'occuper des pédales.

Mais attention : le système n'agit pas sur les freins ! Aussi il est important de continuer à bien surveiller autour de soi : dans l'intervalle où l'on veut se garer, mais aussi la circulation qui nous entoure. Sinon, il y a un gros risque de heurter quelque chose, ou d'être heurté par un véhicule qui passe à proximité.

7. Sécurité ou distraction ?

Ces équipements, dont la liste peut varier et s'allonger selon les modèles de voiture, peuvent être un confort et une sécurité supplémentaires.

Mais ils peuvent aussi être source de distractions, voire d'accidents :
- si le conducteur a une trop grande confiance en ces systèmes (alerte de franchissement de ligne, caméras de recul, régulateur adaptatif, PARK-ASSIST...) et qu'il en oublie les règles de prudence de base,
- si leur utilisation monopolise son attention (manipulation de l'autoradio, du G.P.S...),
- s'ils sont mal utilisés ou utilisés de manière abusive (musique à un volume trop élevé par exemple).