Temps de réaction : durée et distance parcourue

1. Le temps de réaction

Il ne faut pas confondre une réaction et un réflexe : la réaction est un acte volontaire et réfléchi alors que le réflexe est totalement involontaire et irréfléchi.

Le temps de réaction d'un conducteur, c'est le temps qu'il lui faut pour :
- percevoir
- analyser
- décider
- agir.

Entre la perception et l'action, il s'écoule en moyenne 1 seconde pour un conducteur attentif et en bonne condition. C'est cette valeur moyenne que l'on retiendra.

2. Variation du temps de réaction

Dans certains cas, je peux légèrement réduire mon temps de réaction. Par exemple, en plaçant mon pied au-dessus de la pédale de frein si j'ai compris qu'une situation pourrait devenir dangereuse. C'est l'ANTICIPATION.

A l'inverse, mon temps de réaction augmente si je suis fatigué (ou si je conduis depuis plus de 2 heures sans m'arrêter), si je ne suis pas vigilant (attentif), si je suis sous l'emprise d'une drogue, de l'alcool ou de certains médicaments, ou encore si j'ai des soucis personnels ou professionnels...

Le temps de réaction est donc uniquement lié au conducteur ; la météo ou l'adhérence n'ont pas réellement d'influence (sauf indirectement, en accélérant l'apparition de la fatigue ou en augmentant le stress du conducteur).

3. La distance parcourue pendant le temps de réaction

Pendant le temps de réaction (environ 1 seconde), mon véhicule continue de se déplacer à la même vitesse puisque je n'ai pas encore agi. Or, cette distance varie selon ma vitesse : plus je vais vite, plus la distance parcourue en 1 seconde est importante.

Je dois donc être capable d'estimer la distance parcourue en 1 seconde. Cela me permettra d'en déduire l'intervalle de sécurité réglementaire à laisser entre le véhicule qui me précède et le mien (2 secondes minimum).

4. Estimer la distance parcourue en 1 seconde

Pour connaître une approximation de ma vitesse en mètre par seconde :
- je prends le ou les chiffres des dizaines de ma vitesse en km/h,
- je multiplie le résultat par 3.

Ainsi, à 50 km/h, je parcours environ 15 m par seconde (5X3) ; 21 m/s à 70 km/h (7X3)... Et 39 m à 130 km/h (13X3).