Calcul de la distance de sécurité et du freinage sur la route

La distance de sécurité dans le code de la route correspond à la fois à une distance avec le véhicule précédent et à un temps nécessaire pour s’arrêter en cas d’imprévu. Pensez à toujours la respecter, notamment sur les voies rapides, elle participe à la sécurité, à la fluidité du trafic… et à l’obtention du permis ! En Voiture Simone vous dit tout sur le sujet.

La distance de sécurité : qu’est-ce que c’est ?

Le conducteur doit toujours maintenir un écart minimal entre son véhicule et celui qui le précède. Cette règle préserve une marge de manœuvre en cas d’événement inattendu comme un freinage brutal. La collision est évitée alors qu’elle aurait été inévitable en suivant l’autre véhicule sans intervalle.

0011cD.jpg
Bon à savoir

Selon le code de la route, la distance de sécurité convertie en temps correspond à 2 secondes d’écart avec le véhicule précédent. Le non-respect de cette règle constitue une infraction.

Quelle différence entre distance de freinage et distance d’arrêt?

La distance de sécurité correspond à deux réalités :

  • la distance de freinage ;
  • la distance d’arrêt.
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

La distance de freinage

Il s’agit de la distance parcourue par votre véhicule entre le moment où vous appuyez sur la pédale de frein et le moment où il est complètement arrêté. La distance de freinage est en réalité la distance minimum de freinage, c’est-à-dire dans les conditions optimales de freinage :

  • pédale enfoncée à fond ;
  • adhérence normale à la route.

Cette distance varie en fonction des facteurs suivants :

  • la vitesse : la vitesse multipliée par 2 produit une distance de freinage multipliée par 4. Cela signifie qu’à 90 km/h, la distance de freinage est 4 fois plus longue qu’à 45 km/h ;
  • le poids du véhicule : plus un véhicule est lourd, plus sa vitesse de freinage est longue ;
  • la pente l’augmente également ;
  • l’adhérence : selon la qualité des pneus et la qualité du revêtement de la chaussée ;
  • les intempéries : la chaussée mouillée ou un goudron fondant allongent les distances de freinage, jusqu’à les doubler. Le froid, le verglas et la neige peuvent parfois les multiplier par 10.

La distance d’arrêt

Elle peut se définir comme la distance parcourue entre le moment où le conducteur perçoit le danger et le moment où le véhicule est réellement arrêté. Elle se compose des deux temps suivants :

  • un temps de réaction (voir, comprendre et décider de freiner) ; il est admis que ce temps dure environ 1 seconde, durant lequel la vitesse reste constante ;
  • le temps de freinage.
Illus-fc-Calcul-distance-arret.png

De quoi dépend le temps de réaction du conducteur?

Pour respecter la distance de sécurité, il faut savoir que ce temps de réaction évalué à 1 seconde varie selon les individus. De plus, il se trouve très impacté par des facteurs tels que :

  • l’état physique et mental du conducteur : fatigué ou malade, sous l’emprise de drogue ou d’alcool, de médicaments, préoccupé et distrait ;
  • les conditions de circulation affectant la visibilité : brouillard, pluie, conduite de nuit, éblouissement par des feux de route ou un soleil rasant (début ou fin de journée), etc.

Dans ces cas, le temps de réaction peut passer à 2 ou 3 secondes pendant lesquelles le véhicule continue à rouler à vitesse « normale ».

0003cI.jpg
77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Comment calculer les distances de sécurité ?

Vous avez plusieurs méthodes pour évaluer et maintenir la distance de sécurité. Voyons les ensemble.

La notion de distance de sécurité en conditions optimales

Il est bien entendu que toutes les informations et tous les calculs sont donnés par rapport à la conduite dans des conditions idéales. Il s’agit principalement de :

  • Une chaussée en bon état, avec une adhérence normale ;
  • Le véhicule en bon état, notamment le système de freinage, les vitres et les feux ;
  • Une bonne visibilité ;
  • Une circulation fluide ;
  • Un conducteur reposé, en pleine capacité de vigilance.
00012qA.jpg

Méthode de calcul de la distance de sécurité selon le code

La distance de sécurité s’établit donc à partir du calcul de la distance d’arrêt et du temps de réaction plus la distance de freinage des conducteurs. En voici une vue d’ensemble des modes de calcul :

  • Distance de freinage : selon le poids, l'adhérence par temps sec ou en cas de pluie ou de verglas,, la vitesse, etc ;
  • Distance parcourue durant le temps de réaction du conducteur (appelé ici DR) : multipliez le chiffre des dizaines de kilomètres par 3.

Ex : vous roulez à 90 km/h : DR = 9 X 3 = 27 mètres ;

  • Évaluation de la distance minimale avec le véhicule devant l’automobiliste : DR X 2.

Ex : vous roulez à 90 km/h : DR = 9 X 3 = 27 mètres. Distance minimale à respecter = 27 X 2 = 54 m

Voilà, vous savez comment calculer la distance de sécurité selon le code de la route. Cependant, il reste difficile d’estimer convenablement une distance. Sachez qu’il existe en plus différentes méthodes, plus simples, pour vous aider à respecter l’intervalle.

Bon à savoir

Les limitations de vitesse, différentes selon le type de voies, déterminent les variations des distances de sécurité en fonction du type de route. Ainsi les modes d’évaluation sont adaptés aux lieux.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Distance de sécurité sur autoroute

Sur autoroute, vous pouvez vous fier au sol aux bandes de limitation de la voie d’arrêt d’urgence. Lorsque vous roulez à 130 km/h, vous devez respecter un intervalle de 2 traits avec le véhicule devant vous.

Notez que dans un tunnel, il s’agit également de respecter un espacement de 2 diodes bleues sur les parois ou de 2 chevrons au sol.

0028cK.jpg

Distance de sécurité en ville et hors agglomération

Sur route hors agglomération, vous pouvez vous fier à la longueur toujours identique des bandes médianes de séparation des voies. Elles mesurent 3 m de long et sont séparées par un espace de 10 m. Ainsi en vous appuyant sur le mode de calcul du tableau, vous savez qu’à 90 km/h la distance de sécurité correspond à 5 bandes.

En ville, où la vitesse est limitée généralement à 45 ou 30 km, appuyez-vous plutôt sur la conversion de la distance en temps. Les 2 secondes réglementaires correspondent au temps nécessaire pour dire 2 fois un mot de 4 syllabes simples : « barbapapa-barbapapa » ou « Mississipi-Mississipi ».

En pratique, vous prenez un repère et quand le véhicule précédent passe devant, vous devez avoir le temps de dire 2 fois votre mot avant de dépasser vous-même le repère.

0034cI.jpg
Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Les autres distances de sécurité

Une distance de sécurité doit être respectée dans toutes les situations d’interaction avec un autre usager de la route. Soit une norme légale existe, soit il s’agit de s’adapter au cas par cas.

Distance de sécurité latérale

Dans le cadre du dépassement, un espace latéral minimum de sécurité doit être respecté. Fixé par le code, il est de :

  • 1 mètre minimum en agglomération ;
  • 1,50 mètre minimum hors agglomération.

Le dépassement n’est pas permis si la distance de sécurité ne peut pas s’appliquer.

0012cJ.jpg

Savoir s’adapter à la situation

En cas de neige, de verglas ou de goudron fondant, la distance de sécurité doit être augmentée.

Sur des voies étroites, le croisement avec les autres usagers, véhicules, deux-roues ou piétons s’avère plus délicat. Il est évident que si la route longe un précipice, il n’est pas recommandé de respecter la distance latérale de 1,50 m. Il convient dans ce cas de :

  • s’écarter raisonnablement ;
  • croiser à très faible vitesse.
0012cF.jpg

Le non-respect des distances de sécurité : quelles sanctions pour le conducteur ?

L’infraction de classe 4 liée à la distance de sécurité entre deux véhicules est sanctionnée par :

  • une amende forfaitaire de 135 euros ;
  • une suspension de 3 ans du permis de conduire ;
  • dans les tunnels, en cas de récidive, jusqu’à 3 750 €, 6 points de permis, suspension de 3 ans maximum et immobilisation du véhicule(1).

FAQ

  • Quelle est la distance de sécurité à respecter entre deux véhicules ?

    Il s’agit de la distance minimum d’arrêt d’urgence, composée de la distance parcourue durant le temps de réaction du conducteur ajoutée au temps de freinage. Elle dépend de nombreux facteurs. Le code de la route ne pouvant légiférer sur une distance linéaire, il la convertit en temps : la distance de sécurité correspond à un écart de 2 secondes minimum entre 2 véhicules.

  • Comment calculer la distance de sécurité du code de la route ?

    La distance de sécurité du code de la route est convertie en temps. Vous devez maintenir un écart de 2 secondes avec le véhicule roulant devant. Pensez qu’un mot de 4 syllabes simples énoncé 2 fois correspond à 2 secondes (par exemple, « barbapapa-barbapapa » ou « Mississipi-Mississipi ».) Appuyez-vous sur un repère fixe tel un arbre, le moment où le véhicule de devant le dépasse, le moment où vous-même le dépassez.

  • Quelle est la distance de sécurité entre deux voitures sur l’autoroute ?

    Lorsque vous roulez à 130 km/h, vous devez respecter un intervalle, avec le véhicule devant vous, de 2 traits de la bande de la voie d’arrêt d’urgence.