Le conducteur

L’automobiliste est responsable de la maîtrise de son véhicule. Il doit également être maître de ses réflexes pour assurer la sécurité de tous sur la chaussée. Cela implique notamment d’être capable d’analyser chaque situation et de décider rapidement de ce qu’il est bon de faire pour chacune. Pour conduire dans les meilleures conditions, le conducteur doit suivre le code de la route en permanence.

photo-ng-304A5641.png

Les responsabilités du conducteur sur la route

En effet, il n’est pas seul sur la chaussée, le conducteur est responsable de son comportement envers les autres, automobilistes ou non. Le code de la route définit ainsi toutes les pratiques et les obligations qui permettent au conducteur de savoir bien conduire, de façon responsable.

Le conducteur a donc pour première responsabilité de connaître et respecter le code de la route. Obtenir l’examen du code est même un prérequis obligatoire avant de conduire une voiture. Si vous souhaitez avoir votre permis de conduire B, vous devrez donc participer à des cours du code de la route et le connaître sur le bout des doigts !

Mais le conducteur a d’autres responsabilités : adapter sa conduite, communiquer correctement avec les autres automobilistes, garantir son état de conduire, respecter les règles de circulation routière. En somme, la conductrice ou le conducteur doit posséder concentration et réactivité.

82,1% de réussite au code

Contre 50,2% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Adapter sa conduite

Première responsabilité, outre la connaissance du code de la route 2022, vous devez adapter votre conduite pour garantir la sécurité de tous : vous-même, vos passagers et les autres conducteurs. Cela passe notamment par deux points cruciaux :

Respecter les distances de sécurité

Vous devez maintenir et respecter les distances de sécurité lorsque vous conduisez. Ces dernières ne sont pas anodines. Elles vous permettent de disposer d’une distance raisonnable pour réagir. Ce temps de réaction est précieux pour éviter des accidents. Respecter les distances de sécurité fait partie d’un ensemble d’actions plus larges de sécurité routière : la pratique de l’exploration visuelle, la connaissance des situations à risques et surtout l’établissement d’une bonne stratégie de conduite automobile.

0012cA.jpg

Faire attention au volant

Au volant, vous devez donc être vigilant. Cela implique de ne pas baisser la garde et de maintenir votre attention au volant. Vous devez constamment observer la route et les autres usagers (piétons ou cyclistes par exemple), et surtout anticiper les situations à risque pour les éviter, notamment à une intersection ou pour un dépassement.

photo-kp-EG1A2493.jpg

Communiquer avec les autres usagers

Un autre point essentiel que vous devez maîtriser en tant que conducteur est la communication avec vos pairs. En plus de constamment observer autour de vous, veillez à communiquer avec les autres usagers de la route, notamment à l’aide de vos clignotants. En plus de respecter vos distances de sécurité, pensez à toujours garder votre calme et le contrôle de vous-même. Au volant plus qu’ailleurs, il est important de rester courtois pour éviter des manœuvres dangereuses.

Être en état de conduire

D’après le code de la route, une des autres principales responsabilités du conducteur est de s’assurer qu’il est en état de conduire. Ce point essentiel passe par sa capacité physique pour conduire, mais aussi une connaissance de son état psychologique et surtout des effets des substances, alcool et drogue.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

État psychologique du conducteur

Chaque automobiliste doit pouvoir évaluer son état psychologique avant de conduire pour anticiper son comportement et ses réactions au volant. Pour conduire un véhicule de manière responsable, vous devez ainsi être en forme.

Pour évaluer votre état psychologique, vous devez prendre en compte vos niveaux de fatigue, de stress et votre état émotionnel. La fatigue dégrade la vigilance et vos réflexes de conducteur. Le stress peut provoquer des réactions dangereuses ou inattendues. Il en va de même pour les émotions fortes.

0009cA.jpg

Effets de l’alcool et de la drogue sur la conduite

Être en état de conduire implique également de ne pas avoir consommé de produits illicites ou d’alcool. Les drogues comme l’alcool vous rendent inaptes à prendre le volant dans la vaste majorité des cas. La prise de drogues au volant est ainsi strictement interdite en France et est considérée comme une infraction majeure.

Quant à la consommation d’alcool du conducteur, elle est fortement réglementée et sanctionnée par les autorités. Si elle est autorisée pour une consommation très faible, elle reste malgré tout déconseillée pour garantir l’état du conducteur. Dépasser la limite autorisée peut entraîner une contravention, un retrait de points et dans les cas les plus graves, une invalidation du permis B. Le jour de l’épreuve théorique générale du code, vous pouvez être interrogé sur ces sujets.

0002cE.jpg
Déjà 1 million d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

FAQ

  • Quel est le rôle du conducteur ?

    Le conducteur est en charge et maître de son véhicule. Il est donc responsable de ses actions sur la chaussée, sauf en cas de panne mécanique.

  • Qu’est-ce qu’un conducteur responsable ?

    Un conducteur responsable adapte sa conduite pour respecter le code de la route et garantir sa sécurité et celle des autres : respect des distances de sécurité, anticipation et attention au volant accrues. Il communique également de manière courtoise avec les autres usagers de la route. Il veille enfin à être en état de conduire : état psychologique et physique stable, ne pas avoir consommé de produits illicites ou d’alcool.