Premiers secours : les gestes à adopter en situation d'urgence

Depuis mai 2016, l’épreuve du code de la route a été totalement repensée, avec de nouvelles thématiques abordées et des questions ajoutées. Les gestes de premiers secours font partie des nouvelles questions qui vous sont posées. Pour savoir quoi faire en cas d’accident, nous passons en revue toutes les étapes à suivre pour aider de façon efficace les victimes potentielles. Protéger en cas d’accident de la route est une notion essentielle et très importante qui est incontournable pour le permis de conduire et le code de la route. Il s’agit de gestes importants qui peuvent sauver la vie d’autrui.

Première étape, protéger la zone accidentée

Lors d’un accident de la route, vous l’étudierez lors de vos cours du code de la route, il est important d’agir de façon méthodique pour porter secours le plus efficacement possible aux victimes. Il faut sécuriser rapidement la zone où s’est produit l’accident, cela pour deux raisons. Tout d’abord, vous devez protéger la ou les victimes. En agissant de la sorte, vous évitez aussi les occasions de suraccident. Autre chose à savoir : si les secours sont déjà présents sur place, ne vous arrêtez pas (sauf si vous êtes médecin) ! Les ralentissements que cela provoque peuvent gêner les secours et le bon déroulement de leur opération. Mais si vous êtes la première personne sur les lieux de l’accident et que les secours sont en chemin, il est important d’agir vite et de prodiguer rapidement les premiers secours lors d’un accident de la route.

Pour porter secours à une ou à des victimes, voici comment procéder au préalable :

  1. Garez-vous après la zone de l’accident afin de ne pas perturber l’arrivée et les manœuvres des secours. Pensez à allumer vos feux de détresse pour être visible et prévenir les autres automobilistes.
  2. En sortant du véhicule, pensez à enfiler votre gilet jaune de haute visibilité et allez placer le triangle de présignalisation à environ 30 m du véhicule accidenté.
  3. Mettez les victimes en sécurité.
0078cH.jpg

Évaluer l'état des victimes

La première chose à faire avant d’appeler les secours est d’évaluer l’état des victimes. C’est important, car cela vous permettra de fournir les bonnes informations aux secours. Voici ce que vous devez vérifier :

  • Est-ce que la personne est consciente ?
  • Est-ce que la victime peut respirer ?
  • Est-ce qu’il y a des traces de sang visibles ?
  • Si la personne est consciente, comment va-t-elle et où a-t-elle mal ?
0063cD.jpg
Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Prévenir les secours

La zone de l’accident sécurisée et l’état des victimes évalué, il vous reste à prévenir les secours. Si vous n’en avez pas la possibilité, demandez à quelqu’un de le faire à votre place. Pour donner l’alerte aux secours, vous avez plusieurs options :

  • Si l’accident s’est passé sur l’autoroute, vous pouvez utiliser une borne d’appel d’urgence. L’avantage c’est que les secours pourront directement trouver le lieu de l’accident. Sachez qu’il y en a tous les 2 kilomètres sur l’autoroute.
  • Vous pouvez utiliser votre téléphone portable (qu’il soit ou non verrouillé).

Pour contacter les secours, vous avez 3 numéros à disposition : le 18 permet de joindre les pompiers ; le 15 est le numéro du Samu ; le 112 est le numéro européen pour les services de secours.

Vous devez transmettre différentes informations aux secours afin qu’ils puissent avoir une idée plus précise de la gravité de l’accident et des moyens à prévoir pour leur intervention.

0064cC.jpg
Bon à savoir

Si vous téléphonez aux pompiers depuis un portable, nous vous conseillons de contacter le 112, même si vous êtes en France. L’avantage c’est que vous serez mis en communication directement avec un service du département où vous vous trouvez.

Vous devez transmettre différentes informations aux secours afin qu’ils puissent avoir une idée plus précise de la gravité de l’accident et des moyens à prévoir pour leur intervention.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Le système eCall d'appel d'urgence

Si le véhicule est équipé du système eCall, celui-ci va informer directement les secours et géolocaliser le véhicule accidenté. Il s’agit d’un équipement électronique placé dans le véhicule, qui est capable de détecter l’accident ainsi que les dégâts mécaniques causés sur le véhicule. Ce dispositif est obligatoire depuis 2018 dans les véhicules neufs.

0093cE.jpg

Faut-il aussi appeler la police ?

Souvent, prévenir la police en composant le 17 est nécessaire en cas d’accident. Cela l’est d’autant plus s’il y a des blessés ou des dégâts matériels importants.

Secourir les blessés

Après que vous aurez prévenu les secours, ces derniers vous indiqueront les premiers secours à prodiguer aux victimes. Afin d’être préparé au mieux, que vous ayez ou non votre PSC1 (certificat prévention et secours civiques de niveau 1), voici quelques conseils sur les gestes à faire en attendant l’arrivée des pompiers pour secourir les victimes.

0065cG.jpg
82,1% de réussite au code

Contre 50,2% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

En cas d’hémorragie

Si la personne accidentée saigne beaucoup, vous devez comprimer la zone de l’hémorragie. Utilisez un tissu afin de bloquer le sang et éviter que l’hémorragie ne soit trop importante.

0065cC.jpg

En cas de traumatisme

Si vous constatez des fractures sur la personne ou des dommages à l’un de ses organes, elle souffre de ce qu’on appelle un traumatisme. Un traumatisme se remarque le plus souvent par une douleur aiguë ou un gonflement sur une zone du corps. Il est également possible que la victime ait des vomissements. Si vous suspectez un traumatisme, il est important de ne pas déplacer la victime, sinon les lésions pourraient s’aggraver.

Déjà 1 million d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

En cas de perte de connaissance

Si la victime de l’accident a perdu connaissance, elle ne pourra pas répondre à vos questions. Vous devrez alors vous assurer qu’elle respire toujours et que ses voies respiratoires sont dégagées. Il faudra vérifier continuellement en attendant les secours que la personne n’est pas en arrêt respiratoire. Si la victime est sur le dos, vous devrez la mettre en PLS (position latérale de sécurité) afin de faciliter sa respiration.

0065cE.jpg

En cas d’arrêt cardiaque

Si la personne est en arrêt cardiaque, vous devrez pratiquer un massage cardiaque en urgence, et ce jusqu’à l’arrivée des secours.

0065cG.jpg

En cas de brûlures

Si la victime souffre de brûlures, nous vous conseillons de la rassurer et d’évaluer la douleur qu’elle ressent. Cela vous donnera des indications sur l’importance des brûlures.

0065cD.jpg

Préserver les preuves de l’accident de la route

Vous avez sécurisé la zone, la victime et prévenu les secours. Il est important aussi de conserver les preuves de l’accident si vous en avez la possibilité. Vous pouvez prendre des photos permettant de comprendre comment les faits se sont produits, sans oublier de photographier tous les débris et traces pouvant constituer des indices. Pensez également à noter la date, le lieu et l’heure de l’accident, ainsi que les dommages (matériels et physiques) que ce dernier a causés.

Moyen mnémotechnique pour se souvenir de la marche à suivre

Lorsqu’un accident se produit devant vos yeux ou que vous êtes la première personne à arriver sur les lieux, il est facile de perdre vos moyens. Pour savoir quoi faire dans ces cas-là, voici un moyen mnémotechnique très simple vous permettant de retenir l’ordre dans lequel vous devez intervenir. Il s’agit du PAS : protéger, alerter, secourir.

L'initiation au secourisme PSC1

Si vous voulez apprendre à réaliser les gestes de premiers secours en cas d’accident de la route ou de la vie de tous les jours, sachez qu’il est possible de faire une formation secourisme premiers secours : le PSC1, auprès d’associations agréées et d’organismes habilités (Protection civile, Croix Rouge, Union de sapeurs-pompiers…).

0065cI.jpg

FAQ

  • Comment protéger une victime en cas d'accident ?

    Pour protéger la victime d’un accident de la route, vous devez sécuriser la zone de l’accident, évaluer la blessure de la personne, puis prévenir les secours.

  • Où faut-il garer son véhicule lors d'un accident ?

    Si vous arrivez sur le lieu d’un accident de voiture, vous devez garer votre véhicule après l’endroit accidenté. De cette manière, vous ne gênerez pas les manœuvres des secours.

  • Comment faire pour avoir le PSC1 ?

    Pour avoir le PSC1, il faut suivre une formation, accessible dès l’âge de 10 ans passés. Pour le passer rapidement, vous pouvez vous adresser à des associations et organismes habilités comme la Croix Rouge.