Règles de circulation routière

Tout aspirant·e conducteur·rice doit commencer par apprendre les règles de la circulation routière. En effet, le partage de la voie publique et la sécurité sont organisés autour de la connaissance et du respect de ces règles communes, rassemblées en un code de la route. En Voiture Simone vous accompagne dans l’appropriation de la signalisation et des dispositions légales en matière de circulation routière.

S’adapter à l’environnement de conduite… et à l’environnement

Avant d’aborder les cours du code de la route, pensez que l’automobiliste évolue dans un environnement où les règles de conduite sont différentes d’un lieu à l’autre. Il s’avère primordial de savoir reconnaître ces environnements particuliers.

Les règles de la route en agglomération : spécificités

La circulation en agglomération se caractérise par sa densité et la limitation de vitesse à 50 km/h. L’enjeu reste de faire cohabiter tous les usagers de manière fluide et sécurisée. Il s’agit donc d’adapter sa conduite aux lieux de rencontres, aux nombreux deux-roues, à une distance d’au moins un mètre pour les doubler, d’anticiper des comportements inattendus de piétons, etc.

0050cG.jpg
82,1% de réussite au code

Contre 50,2% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Les spécificités des règles de conduite hors agglomération

L’automobiliste sorti des villes se confronte à la vitesse des autoroutes, aux multiples variations de limitation sur les départementales, aux ronds-points, aux véhicules lents et encombrants... voire à des animaux sur la route. Une vigilance accrue et une bonne adaptation aux situations inédites s’imposent. Elles sont soutenues par la signalisation qui vous aide à mieux conduire selon l’environnement et vous prévient des dangers récurrents.

0073cL.jpg

L’écoconduite pour l’environnement

Pour le conducteur, l’environnement existe également comme une entité sensible à l’activité routière. Il convient donc d’adopter un mode de conduite raisonné, économe en énergie. Quelques règles simples (1) s’appliquent facilement :

  • rouler à vitesse modérée sur les 5 premiers km (le moteur froid est plus polluant) ;
  • rouler sans pousser les vitesses haut dans les tours et en anticipant le freinage ;
  • couper le moteur pour tout arrêt de plus de 30 secondes.
0004cE.jpg
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Comprendre la signalisation routière

La signalisation routière, qui peut également être temporaire, s’appuie sur trois éléments principaux :

  • un système de panneaux porteurs de symboles organisés en formes et couleurs ;
  • un marquage au sol (lignes continues et discontinues, flèches directionnelles, informations diverses) ;
  • les lignes de rive, séparant la chaussée de l’accotement et également diverses voies (d’insertion, de véhicules lents, d’arrêt d’urgence, etc.).
Bon à savoir

En voiture Simone propose des cours de code de la route gratuits sur son site et sur l’application

Respecter les panneaux

Les règles de la route sont soutenues par un système de panneaux. Leurs conventions symboliques sont simples :

  • la couleur rouge pour le danger (en triangle) et pour les ordres et interdictions (en cercle) ;
  • en bleu pour la communication apaisée, la fin d’une obligation ou règle particulière à suivre (sphère pleine bleue) ou une information à prendre en compte (carré plein bleu) ;
  • sur fond blanc rectangulaire, l’information de localisation ;
  • en vert et en forme de flèche, l’indication de direction.

Signaler les changements de direction

Vous devez signaler un changement de direction afin que les autres usagers, informés, puissent anticiper leur propre comportement (ralentir, ne pas s’engager, etc.).

Les feux clignotants, l’ensemble des feux de signalisation du véhicule, doivent toujours présenter un excellent état de fonctionnement.

Respecter les priorités sur la route

Les dispositions légales en matière de circulation routière prévoient des règles de priorité pour organiser la fluidité des rapports entre usagers. Elles sont généralement rappelées aux conducteurs par des panneaux en situation.

En l’absence de signalisation, c’est la règle de la priorité à droite qui s’impose.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Les intersections : savoir quel comportement adopter

Aborder une intersection est finalement plus facile qu’il ne paraît car les règles de circulation s’y avèrent très simples et logiques. Il** s’agit pour vous de :

  • signaler votre direction ;
  • rouler sur la voie adéquate ;
  • respecter les panneaux de priorité, les stops ou « Cédez le passage ». (En l’absence, priorité à droite.)
Illus-fc-Intersection-2-routes-4-voitures-pretes-a-s-engager.png

Les croisements : une affaire d’attention et de courtoisie

En France, les règles de circulation imposent de croiser des véhicules circulant sur notre gauche. Il arrive cependant que certains croisements demandent une attention particulière (véhicule encombrant, passage étroit, etc.).

La priorité appartient au véhicule rencontrant les difficultés de croisement (l’encombrant).

Illus-fc-Croisement-2-voitures-avec-obstacle.png
Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Les dépassements : gare à la sécurité

Le dépassement d’un véhicule par un autre, roulant à plus grande vitesse, est très encadré par le code de la route. En France, on dépasse par la gauche. En cas de route à 3 voies, la voie centrale reste réservée à cet usage. Il convient également de :

  • respecter la signalisation (panneaux d’interdiction de doubler) ;
  • avoir une visibilité suffisante, une largeur de chaussée suffisante, de la patience…
  • ne doubler que les véhicules roulant en dessous des vitesses autorisées.
Illus-fc-Depassement-par-la-gauche.png

Les vitesses conseillées et les limitations de vitesse

Les dispositions légales en matière de circulation routière prévoient que tout conducteur connaît et respecte les limitations de vitesse. En cas d’infractions, les sanctions prennent la forme de contraventions et de perte de points de permis, voire d’annulation ou de suspension de celui-ci. Il est prouvé que la vitesse représente à la fois une cause d’accident et un facteur aggravant dans tous les types d’accidents (2).

Les limitations sont établies à partir des spécificités des portions de route et de leur dangerosité. Indiquée par des panneaux, la vitesse peut cependant être adaptée et ralentie en fonction de l’environnement, des intempéries, de l’affluence, d’une chaussée dégradée, etc.

Les radars : des outils de contrôle et de sécurité

La gendarmerie les installe au bord des voies de circulation ou à bord de véhicules banalisés. Leur système électromagnétique capte et analyse les ondes provoquées par le passage de la voiture et détermine précisément sa vitesse.

Les dispositions légales en matière de sécurité routière prévoient l’accès à une carte officielle et actualisée des radars. Dans ce cadre, ils ont également une fonction efficace de ralentisseurs…

L’arrêt et le stationnement

Le code de la route distingue arrêt et stationnement. Le premier est temporaire, le second durable. La réglementation diffère donc en fonction de la gêne potentielle.

0031cA.jpg

Différences entre arrêt et stationnement

L’arrêt se définit par une situation temporaire de livraison ou de montée ou descente de personnes. Le conducteur ne peut s’éloigner. Impossible à proximité de la signalisation et sur les zones réservées, il est autorisé sur beaucoup d’emplacements au stationnement interdit.

Le stationnement est un arrêt qui n’est ni de livraison ni de montée ou descente de passagers. Sa durée est limitée à 7 jours sur le même emplacement.

Réglementation du stationnement

Le stationnement est interdit en de très nombreux endroits :

  • à proximité de la signalisation et sur les espaces réservés ;
  • devant les passages privés, les emplacements livraison ;
  • en double file, en zones de rencontres et espaces piétons.

Le stationnement se trouvant très réglementé et adapté à de multiples situations, les panneaux de signalisation sont relativement nombreux.

Les règles de circulation routière s’avèrent nombreuses, mais elles sont généralement rappelées en situation par des panneaux extrêmement précis. Cela simplifie beaucoup leur mémorisation et l’apprentissage du code de la route.