Limitation de vitesse : qu’indique le code de la route ?

Le réseau routier français est régi par des limitations de vitesse. Celles-ci varient selon les conditions de circulation, le type de route, la catégorie de conducteur ou la météo. En respectant ces limitations de vitesse, vous évitez de prendre des risques qui pourraient vous mettre, vous et les autres usagers, dans une situation dangereuse. Le point avec En Voiture Simone.

0004cD.jpg

Quelles sont les différentes limitations de vitesse du code de la route ?

En agglomération, la limitation de vitesse est de 50 km/h. Elle peut toutefois être abaissée à 30 km/h dans des zones 30, ou sur des routes à sens unique par exemple. Bien souvent, un dos-d’âne est présent pour vous inciter à freiner. Les zones de rencontre sont limitées à 20 km/h, mais il est vivement conseillé de rouler au pas à l’approche des piétons et des cyclistes.

La limitation sur une route à double sens de circulation

Sur une route à double sens hors agglomération, la vitesse est de 80 km/h. Elle peut être davantage réduite dans certaines zones comme des virages serrés. Observez bien les panneaux afin de respecter les règles de la circulation routière.

La limitation sur une route à chaussées séparées

Les routes à chaussées séparées par un terre-plein central sont limitées à 110 km/h. Restez toutefois très vigilant à la signalisation afin d’anticiper les éventuels ralentissements.

La limitation sur autoroute

Sur autoroute, la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h. Elle peut être réduite ponctuellement sur certaines portions pour réguler le trafic. Contrairement aux idées reçues, cette limitation est identique pour les autoroutes allemandes.

Les limitations de vitesse et la météo

Selon les aléas météorologiques, les vitesses maximales peuvent être abaissées afin de limiter les risques d’accident. Seules les limitations en agglomération ne sont pas concernées par ces changements.

Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Les limitations par temps sec

0028cI.jpg

Les limitations de vitesse par temps sec sont de 130 km/h sur autoroute, 110 km/h sur route à chaussées séparées et 80 km/h sur route à double sens. Toutefois, en cas de pics de chaleur, la vitesse peut être abaissée de 10 km/h pour limiter la pollution.

Les limitations par temps de pluie

Par temps de pluie, les distances de freinage sont multipliées par deux. Pour limiter les accidents, les vitesses sont abaissées à :

  • 110 km/h sur autoroute ;
  • 100 km/h sur route à chaussées séparées.

La vitesse reste à 80 km/h sur les routes à double sens. Pensez à garder un intervalle de sécurité de plus de 2 secondes afin de ne pas vous mettre en danger en cas de freinage brusque de l’automobiliste devant vous.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Les limitations par temps de brouillard

Circuler lorsqu’il y a du brouillard peut être très dangereux. La règle des trois égalités s’applique alors sur tous les types de route : la vitesse doit être proportionnelle à la visibilité.

Ainsi, lorsque la visibilité est de 50 mètres, la vitesse ne doit pas dépasser 50 km/h tandis que l’intervalle de sécurité doit être d’au moins 50 mètres. Si la visibilité est supérieure à 50 mètres, il est possible d’augmenter sa vitesse (si elle est de 70 mètres, vous pouvez rouler à 70 km/h par exemple).

Bon à savoir

Seuls les feux de brouillard sont efficaces pour éclairer la chaussée et voir où vous vous situez sur la voie. Allumez vos feux de brouillard avant pour plus de sécurité et souvenez-vous que vous ne pouvez utiliser les feux de brouillard arrière qu’en cas de brume épaisse.

Les limitations de vitesse selon les conditions météorologiques

Tableau des limitations de vitesse en fonction des conditions meteo

Conditions normales de circulation
Autoroute130 km/h
Route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central110 km/h
Section de route comportant au moins 2 voies affectées à un même sens de circulation90 km/h
Route à double-sens, sans séparateur central*80 km/h
Agglomération50 km/h
Par temps de pluie ou autres précipitations
Autoroute110 km/h
Route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central100 km/h
Section de route comportant au moins 2 voies affectées à un même sens de circulation80 km/h
Route à double-sens, sans séparateur central*80 km/h
Agglomération50 km/h
Visibilité inférieure à 50m
Autoroute50 km/h
Route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central50 km/h
Section de route comportant au moins 2 voies affectées à un même sens de circulation50 km/h
Route à double-sens, sans séparateur central*50 km/h
Agglomération50 km/h
EVS
EVS
Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

2018, l’année de l’abaissement de la vitesse

Depuis le 1er juillet 2018, les routes à double sens, limitées à 90 km/h, sont passées à 80 km/h. Cette baisse de limitation avait pour objectif de réduire le nombre d’accidents mortels sur ce type de route. Entre juillet 2018 et février 2020, ce sont 349 vies qui ont été épargnées grâce à cette mesure. Depuis décembre 2019, les départements peuvent rehausser la vitesse à 90 km/h. Actuellement, 42 départements ont décidé de le faire.

Les limitations de vitesse pour les jeunes conducteurs

Une fois le précieux sésame décroché, les jeunes conducteurs et conductrices sont soumis aux règles du permis probatoire. Outre la tolérance 0 pour l’alcool, ils doivent respecter des limitations bien précises :

  • 110 km/h sur l’autoroute ;
  • 100 km/h sur les routes à chaussées séparées ;
  • 80 km/h sur les routes à double sens.

Comment identifier la limitation de vitesse d’une route ?

Pour connaître la limitation de vitesse d’une route, il faut observer les panneaux. Plusieurs indices vous permettent également de repérer le type de route sur laquelle vous circulez, comme la présence d’un terre-plein central ou des bornes. Mais quelle que soit la limitation, dès que la pluie commence à tomber, réduisez votre vitesse.

La vitesse minimale et la vitesse conseillée

0032cE.jpg

En plus des panneaux indiquant la vitesse maximale autorisée, il y a des panneaux de vitesse minimale obligatoire. Reconnaissables à leur forme circulaire et à leur couleur bleue, ils indiquent la vitesse en dessous de laquelle il ne faut pas rouler. Sur autoroute, la vitesse minimale obligatoire est de 80 km/h.

Cette signalisation est à distinguer du panneau de vitesse conseillée, de forme carrée sur fond bleu. Comme son nom l’indique, il n’est pas obligatoire de respecter la vitesse affichée, mais l’emplacement du panneau permet toujours d’anticiper un danger, un virage par exemple.

Comment parvenir à maîtriser sa vitesse et ses accélérations ?

Rouler à la vitesse maximale autorisée n’est pas toujours la meilleure solution. En effet, il est important pour l’automobiliste de prendre en compte son environnement, la présence d’autres usagers, de travaux ou encore la météo. Il est aussi nécessaire de maîtriser son accélération pour ne pas atteindre un pic de vitesse qui pourrait être dangereux, et d’ajuster son allure pour avoir le temps de réagir en cas d'événement imprévu

La distance d’arrêt

La distance d’arrêt représente l’espace parcouru par le véhicule pendant le temps de réaction (1 seconde), du freinage jusqu’à l’arrêt total du véhicule. Pour calculer la distance d’arrêt, il suffit de multiplier le chiffre de la dizaine de la vitesse par lui-même, par exemple pour 90 km/h : 9 x 9 = 81 mètres.

Les dangers du non-respect des limitations de vitesse

Le principe de l’énergie cinétique

Lorsqu’un véhicule roule, il accumule de l’énergie cinétique. Plus la vitesse est élevée, plus l’énergie augmente. La distance de freinage peut ainsi être multipliée, tandis qu’il sera plus difficile de changer de voie.

Le concept de force centrifuge

La force centrifuge s’exerce dès qu’on prend un virage. Celle-ci peut devenir très dangereuse lorsqu’elle applique une pression supérieure à l’adhérence du véhicule sur la voie. Avec une vitesse non adaptée, elle peut causer une sortie de route. Il est donc très important de ralentir à l’approche des virages.

La notion de force d’inertie

La force d’inertie touche, quant à elle, les passagers et les différents objets présents dans un véhicule. En effet, celui-ci leur transmet sa vitesse. En cas de freinage, la vitesse accumulée les projette en avant. Voilà pourquoi la ceinture de sécurité est obligatoire !

L’aérodynamisme d’une voiture

Dans l’univers de l’automobile, l’aérodynamisme désigne l’étude des turbulences rencontrées par un véhicule lorsqu’il atteint une certaine vitesse. L’objectif de cette discipline est de créer des voitures toujours plus performantes et économes en carburant. Le danger est ainsi d’avoir des voitures puissantes dans lesquelles les automobilistes se sentent en sécurité, même au-delà des vitesses autorisées.

Les risques de perte d’adhérence

0015cA.jpg

L’adhérence d’un véhicule est déterminée par plusieurs éléments :

  • l’état des pneumatiques ;
  • l’état de la chaussée ;
  • les conditions météorologiques.

Ainsi, lorsqu’un automobiliste circule avec des pneus neufs par temps sec sur une route qui n’est pas déformée, l’adhérence du véhicule est bonne. À l’inverse, en cas de fortes précipitations, l’adhérence est réduite, au risque d’augmenter la distance de freinage et d’avoir une perte de contrôle du véhicule.

FAQ

  • Comment connaître la limitation de vitesse sur une route ?

    Il est possible de connaître la limitation de vitesse en vigueur en identifiant le type de route sur laquelle vous circulez. Pour cela, essayez de repérer certains indices comme la présence d’un terre-plein central ou d’habitations. La vitesse maximale en agglomération est de 50 km/h, de 80 km/h sur une route à double sens, de 110 km/h sur une route à chaussées séparées et de 130 km/h sur autoroute.

  • Comment peut-on savoir si une route est limitée à 70 ou 90 km/h ?

    Pour savoir si une route est limitée à 70 ou à 90 km/h, vous devez vous fier aux panneaux présents sur le bord de la chaussée. La vitesse est limitée à 70 km/h dans les zones potentiellement dangereuses, qui demandent la plus grande attention des conducteurs et conductrices.

  • Quelle est la vitesse recommandée par le code de la route ?

    Il est obligatoire de respecter les limitations de vitesse. Les automobilistes doivent toutefois adapter leur allure à la situation de conduite qui se présente à eux : circulation dense, conditions météorologiques, permis probatoire… Certaines routes peuvent comporter des panneaux de vitesse conseillée. S’il n’est pas obligatoire de la respecter, elle permet toutefois de mieux aborder les dangers potentiels, les virages serrés par exemple.