EnVoitureSimone

Quelle limitation de vitesse sur voie rapide pour un jeune conducteur ?

Les limitations de vitesse durant le permis probatoire sont différentes de celles des autres conducteurs. Mesures de protection temporaire, assorties de sanctions vraiment pénalisantes, elles nécessitent de garder l’œil sur le compteur. Découvrez sur cette page toutes les vitesses à respecter selon leur contexte et les conséquences prévues en cas de dérogation à ces règles du code de la route.

photo-fc-disque-a-sur-voiture.jpg

À quelles routes s’appliquent les limitations de vitesse du permis probatoire ?

La vitesse sur la route est l’une des principales causes d’accidents et la gravité de ceux-ci est notablement augmentée par cette même vitesse. C’est donc sur les voies les plus rapides que des limitations pour jeunes conducteurs sont appliquées. Afin d’avertir les usagers de leur présence, les apprentis automobilistes doivent mettre leur disque A à l’arrière de leur voiture. Des sanctions s’appliquent en cas d’absence du disque sur la carrosserie avec une contravention de deuxième classe.

Le saviez-vous ?

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, les jeunes conducteurs peuvent obtenir leur permis de conduire dès 17 ans ! Les apprentis conducteurs peuvent donc suivre les cours de code et de conduite à partir de 16 ans.

L’autoroute

L’autoroute est une voie rapide protégée caractérisée par l’absence d’intersections et de passages à niveau. Chaque sens de circulation offre au minimum deux voies, séparées du sens inverse par un terre-plein et des rails de sécurité. Cette configuration particulièrement dégagée permet d’y rouler à grande vitesse.

La présence de poids lourds sur les voies rapides et les intempéries obligent à beaucoup d’attention.

1523qA.jpg
Bon à savoir

Pour les compagnies d’assurances, les jeunes conducteurs représentent un fort risque d’accidents. À cause de leur statut de novices, cette catégorie de conducteurs se voit appliquer une surprime sur l’assurance auto. En revanche, le calcul du bonus-malus est le même que pour les autres automobilistes.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Les routes à accès réglementé

Les caractéristiques des routes à accès réglementé sont très proches de celles des autoroutes. Il existe cependant 3 différences majeures que les conducteurs doivent connaître :

  • la présence possible d’intersections, carrefours giratoires ou même ronds-points ;
  • les limitations de vitesses plus basses que sur autoroute ;
  • la gratuité.

Elles sont également interdites à tous les usagers et véhicules lents.

0027cJ.jpg

Jeune conducteur en probatoire : quelles sont les limitations de vitesse ?

Sur ces voies rapides, les limitations de vitesse se justifie par la nécessité de protéger les jeunes conducteurs inexpérimentés. Le code de la route prévoit donc des vitesses adaptées pour le titulaire d’un permis probatoire. Par ailleurs, les usagers doivent réduire leur vitesse en fonction des conditions météorologiques sur les autoroutes et les routes à accès réglementé.

Limitation sur l’autoroute à la vitesse de 110 km/h

Le jeune conducteur sur autoroute ne peut pas dépasser 110 km/h sans commettre une infraction(1) et s’exposer à une amende forfaitaire et un retrait de points de permis. Outre le fait que cette contravention le sanctionne à court terme, elle repousse également le moment de la récupération des 6 points manquant à son permis définitif.

photo-fc-limitation-de-vitesse-code-de-la-route.jpg
Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Limitation de vitesse sur les routes à accès réglementé

Sur les voies rapides, le nouveau conducteur roule à la vitesse maximale de 100 km/h, soit 10 km/h moins vite que le titulaire d’un permis classique.

Récapitulatif des vitesses autorisées aux jeunes conducteurs

Sur les routes sèches, la vitesse maximale autorisée est la suivante, selon la nature de la route et du permis détenu :

  • Autoroute : 110 km/h en permis probatoire au lieu de 130 km/h ;
  • Route à accès réglementé : 100 km/h en permis probatoire au lieu de 110 km/h ;
  • Route à double sens sans séparateur : la limitation reste à 80 km/h pour tous les véhicules ;
  • Agglomération (hors panneaux) : la limitation reste à 50 km/h pour tous les véhicules.
Bon à savoir

Les élèves suivant une formation en conduite accompagnée doivent suivre les mêmes règles que les jeunes conducteurs. Ils doivent ainsi respecter les mêmes limitations de vitesse et ne pas consommer d’alcool à cause du risque d’accident qu’ils pourraient causer avec d’autres usagers. Par ailleurs, les jeunes conducteurs ne sont pas limités dans le choix de la voiture qu’ils utiliseront pendant la conduite accompagnée. Pour rappel, en cas d’infraction, c’est l’accompagnateur qui est soumis aux sanctions et non les jeunes automobilistes.

Comment est sanctionné l’excès de vitesse des jeunes conducteurs ?

0088cF.jpg

Le non-respect des limitations de vitesse entraîne une amende et un retrait de points de permis. Comme vous ne disposez que de 6 points pendant la période probatoire, il convient de rester vigilant, car le permis peut être très rapidement perdu. Les sanctions sont plus ou moins sévères selon la nature de l’excès de vitesse.

Voici comment est calculé le retrait de points :

  • Excès de vitesse < 30 km/h :
    • 2 points retirés ;
    • Amende forfaitaire (135 €) ;
    • Interruption de la récupération automatique des points ;
  • Excès de vitesse > 30 km/h :
    • 3 à 6 points retirés ;
    • Amende forfaitaire ;
    • Obligation de stage de sensibilisation à la sécurité routière ;
  • Excès de vitesse > 50 km/h :
    • 6 points retirés ;
    • Amende forfaitaire (jusqu’à 1 500 €) ;
    • Annulation du permis (si l’infraction se produit la première année de permis probatoire).

Le code de la route prévoit donc que les jeunes conducteurs soient sanctionnés de la même manière que les autres. La contravention génère le même nombre de points retirés et le montant de l’amende forfaitaire est identique. Simplement le solde de points peut être rapidement épuisé et le permis probatoire invalidé.

Bon à savoir

Notez également que le retrait de points interrompt la récupération automatique des 6 points vers le permis classique. Le comptage des 3 ans (2 ans pour les parcours en conduite accompagnée) repart à zéro au moment de la perte des points.

Donc, le plus sage reste de bien vous préparer pour une période de permis probatoire sans fautes 😀.

FAQ

  • Quelle est la limitation de vitesse pour un jeune permis ?

    Le jeune conducteur titulaire d’un permis probatoire doit rouler à une vitesse maximale de 110 km/h sur autoroute et 100 km/h sur les voies rapides. Pour les autres voies, il n’y a pas de différences avec les autres conducteurs.

  • Quand rouler à 70 km/h ?

    En agglomération, la vitesse maximale autorisée peut parfois être poussée à 70 km/h. Hors agglomération, la limitation peut être abaissée à 70km/h sur certaines portions de route et pour les lieux qui nécessitent une attention particulière. Cette limitation est alors valable pour tous les conducteurs, permis probatoire compris.