Accélération d’un véhicule : appréhender l’augmentation de vitesse

L’accélération signifie l’augmentation de la vitesse moyenne d’un véhicule et donc de la distance parcourue pour une durée déterminée. Cette notion est aussi nommée rapport poids/puissance. Pour accélérer, le conducteur doit exercer une pression continue sur la pédale d’accélérateur.

Mêlant plusieurs concepts, performance comme sécurité, l’accélération doit être bien comprise des nouveaux conducteurs comme des plus expérimentés. En Voiture Simone vous propose de faire le point sur ce sujet.

0098cB.jpg

Qu’est-ce que l’accélération d’une voiture ?

L’accélération conduit à une augmentation de la vitesse sur la route. L’accélération d’une voiture permet ainsi de passer d’une certaine vitesse à un instant T à une vitesse supérieure. Cette accélération est généralement liée au poids du véhicule et à la puissance maximale du moteur.

Pour calculer l’accélération d’une voiture, il existe une formule mathématique. L’accélération d’un véhicule est en effet égale à la différence entre sa vitesse initiale, ou vitesse de départ (notée v1) et sa vitesse d’arrivée v2 en m/s. Le tout est divisé par la durée “t” de cette accélération en secondes. La formule de calcul de l’accélération est ainsi : a = (v1−v2) / t. L’unité de l’accélération s’exprime en m/s² (mètre par seconde au carré).

Comment connaître l’accélération de son véhicule ?

Pour connaître l’accélération d’une voiture, vous devez consulter sa fiche technique. Cependant, certains fabricants associent l’accélération maximale et la vitesse maximale du véhicule dans les fiches techniques des véhicules. Ce sont pourtant deux notions différentes. Pour calculer l’accélération maximale, on mesure généralement le temps nécessaire à un véhicule à l’arrêt pour atteindre les 100 km/h.

C’est donc cette information que vous retrouverez normalement dans la fiche technique de votre véhicule. Il faut cependant savoir que cette valeur est à nuancer. L’accélération potentielle peut varier selon le rapport de vitesse, le régime ou le couple moteur, le poids de votre véhicule (chargé ou non), etc.

00491qA.jpg
77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

En quoi l’accélération de la voiture est-elle liée à la sécurité routière ?

L’accélération revêt plusieurs caractères. Elle est tout d’abord associée aux sports automobiles, et est donc liée à une notion de performance. Les fabricants mettent également en avant une notion de sécurité : accélérer plus vite permet, selon eux, d’éviter plus rapidement ou facilement un obstacle ou de se sortir d’une situation dangereuse.

Or, l’accélération se traduit bien souvent par une plus grande prise de risques, ce qui nuit à la sécurité routière. Conducteurs novices comme expérimentés peuvent surestimer la capacité d’accélération de leur voiture. Ils peuvent alors réaliser des dépassements dangereux, pensant avoir suffisamment d’accélération, dans des situations de mauvaise visibilité, par exemple.

Peu importent les circonstances et l’accélération perçue de son véhicule, tout conducteur doit ainsi respecter les limitations de vitesse et la signalisation routière, ainsi que les règles de dépassement. Une augmentation de la vitesse signifie également champ visuel réduit et distance d’arrêt accrue.

Attention aussi à la vitesse d’un véhicule au point mort. Ne pas enclencher de vitesses est extrêmement dangereux car l’absence de frein moteur limite considérablement le temps de freinage sur le trajet. Ces notions doivent être bien comprises par les conducteurs pour assurer la sécurité de tous.

0069cE.jpg

Quelle différence entre l’accélération et la décélération d’une voiture ?

Contrairement à l’accélération, synonyme d’augmentation de la vitesse, la décélération signifie une réduction de la vitesse d’un véhicule à moteur. Lorsqu’on décélère, la course du véhicule est réduite de façon que la distance parcourue en mètre par seconde diminue.

La décélération intervient généralement lorsque les conducteurs utilisent la pédale de frein. Mais elle apparaît également lors de l’utilisation du frein moteur. Lâcher la pédale d’accélération peut alors provoquer une décélération, selon le rapport de vitesse et les conditions routières. Il convient de noter que sur route humide, la décélération est généralement de moitié comparée à une route sèche.