EnVoitureSimone

Force d’inertie d’une voiture : quel impact sur la conduite ?

La force d’inertie est un phénomène complexe qui concerne les personnes et les objets présents à bord d’un véhicule. Pour y voir plus clair, découvrons ensemble le concept de la force d’inertie.

Qu’est-ce que la force d’inertie d’un véhicule ?

La force d’inertie est générée par un objet inerte. Toutefois, le fait qu’il crée une force sans être en mouvement peut sembler paradoxal. C’est la raison pour laquelle la force d’inertie est dite fictive.

Au niveau de la conduite, la vitesse du véhicule impacte les passagers et les objets présents à bord. En effet, en cas de freinage brutal, ils conservent la vitesse de déplacement de la voiture si bien que vous avez l’illusion qu’ils sont projetés en avant.

Prenons l’exemple d’un sac que vous avez placé dans le coffre. Si vous vous arrêtez brusquement, il sera propulsé vers l’avant du coffre car aucun élément de la carrosserie n’a pu lui transmettre la force de freinage.

0098cB.jpg
Bon à savoir

La force d’inertie est bien souvent responsable de la perte de chargement des véhicules lorsque les sangles ne sont pas assez bien attachées.

L’importance de la ceinture de sécurité

La force d’inertie est liée à l’énergie cinétique. Elle devient ainsi de plus en plus forte à mesure que la vitesse augmente. Cela peut malheureusement avoir des conséquences très graves. Voilà pourquoi la ceinture de sécurité est obligatoire.

0078cB.jpg
Le saviez-vous ?

La voiture hybride accumule de l’énergie cinétique en phase de décélération, ce qui permet de recharger la batterie en conduisant.

En cas de freinage brusque, les passagers d’une voiture ont l’impression d’être plaqués par leur ceinture. Cela s’explique par le fait qu’elle leur transmet la force de freinage qui leur évite d’être projetés vers l’avant. Malheureusement, sans elle, les personnes présentes à bord d’une voiture risquent d’être propulsées à travers le pare-brise. La ceinture de sécurité permet ainsi de sauver des vies et de limiter la gravité des accidents.

Vos objets risquent de se transformer en projectile en cas d’arrêt brutal. De ce fait, leur placement dans l’habitacle et dans le coffre doit être bien réfléchi. Il est vivement déconseillé de placer vos affaires sur la banquette arrière. Toutefois, si vous n’avez plus de place ailleurs, attachez-les contre les sièges avec les ceintures de sécurité.

Bon à savoir

Lors d’un arrêt brutal, les objets qui ne sont pas fixés sont projetés en pesant au moins 10 fois plus lourd. Cela signifie qu’à 50 km/h, votre bouteille d’eau d’1,5 litre risque de devenir un projectile de 20 kg !

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Comment réduire l’effet de l’inertie en conduite ?

Afin de limiter les risques que représentent l’énergie cinétique et la force d’inertie, il est important de respecter scrupuleusement le code de la route. Pour cela, soyez attentif aux panneaux de signalisation et aux limitations de vitesse : chaque réglementation a été effectuée pour assurer au maximum la sécurité routière des différents usagers. En tant que jeune conducteur, il peut parfois être difficile d’avoir les bons réflexes quand des événements inattendus se produisent.

De ce fait, votre vitesse doit toujours être adaptée à votre environnement de conduite. Avec de l’observation et de l’anticipation, vous parviendrez ainsi à détecter des éléments dangereux, susceptibles de vous faire freiner. Vous pourrez alors réduire votre vitesse progressivement plutôt que de vous arrêter brutalement.

Par ailleurs, en cas de danger direct, le freinage brusque ne peut pas toujours être évité. Vous devez dès lors être capable de réagir immédiatement en enfonçant la pédale de frein et en actionnant les feux de détresse si besoin. La ceinture de sécurité, de bons freins ainsi que de bonnes roues sont indispensables !

0098cE.jpg
Bon à savoir

Tout comme la force d’inertie, la distance de freinage est liée à l’énergie cinétique. Plus les vitesses sont élevées, plus le risque d’accident l’est aussi. Surtout si d’autres facteurs entrent en ligne de compte : temps de réaction long, faible adhérence des pneus, etc.Là aussi, mieux vaut anticiper et prévoir une lente décélération qu’un freinage brusque.