Les panneaux de vitesse minimale obligatoire : à quoi servent-ils ?

Les automobilistes sont en général attentifs aux panneaux de limitation de vitesse (ou aux ralentisseurs), car cela leur permet de rester dans les limitations de vitesses autorisées et d’éviter de prendre une amende, ou tout simplement des risques inconsidérés. Mais qu'en est-il des panneaux de vitesse minimale obligatoire ? Comment reconnaître ces panneaux, et pourquoi sont-ils si importants ? En Voiture Simone vous dit tout à ce sujet !

photo-fc-vitesse-minimale-obligatoire.jpg

Comprendre les panneaux de vitesse minimale obligatoire

Les panneaux de vitesse minimale obligatoire ne doivent pas être confondus avec les panneaux de limitation de vitesse du code de la route. En effet, les derniers indiquent une vitesse à ne pas dépasser, tandis que les premiers indiquent une vitesse raisonnable à maintenir. Quoi qu’il en soit, l’un comme l’autre sont dictés par le code de la route, et essentiels à la sécurité routière.

Leurs spécificités

Les panneaux de vitesse minimale obligatoire ont des caractéristiques similaires à celles des panneaux de limitation de vitesse, excepté qu’il s’agit de panneaux d’obligation et non d’interdiction. Les panneaux d’obligation sont généralement ronds et bleus cerclés de blanc, tandis que les panneaux d’interdiction sont rouges et blancs. Ce sont des caractéristiques génériques pour différencier les différents types de signalisation routière.

Par exemple, si vous rencontrez un panneau de vitesse minimale obligatoire à 30 km/h, cela signifie que vous n’avez pas le droit de rouler à une vitesse inférieure à 30 km/h sur la route que vous suivez. Ne pas respecter les indications des panneaux de vitesse minimale obligatoire constitue une infraction au code de la route, au même titre que le dépassement des limitations de vitesse. En effet, rouler trop lentement peut aussi s’avérer dangereux.

0032cE.jpg
77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Quelles sont les zones concernées par une vitesse minimale obligatoire ?

Toutes les routes ne sont pas systématiquement concernées par les panneaux de vitesse minimale obligatoire, et certaines présentent plus de risques face à des conduites trop lentes. Le plus souvent, les panneaux de vitesse minimale obligatoire se trouvent hors agglomération, bien que cela ne soit pas impossible d’en trouver en agglomération.

Par exemple, vous retrouverez fréquemment ce type de panneaux de vitesse minimale obligatoire en entrant dans un tunnel. En effet, les tunnels sont des types de voies spécifiques, nécessitant que la circulation reste fluide en toutes circonstances. Il faut donc que les conducteurs y maintiennent une allure normale, évitant les ralentissements et les dépassements dangereux qui augmenteraient les risques d’accident.

Le cas de l’autoroute : quelle vitesse minimale ?

L'autoroute implique obligatoirement de respecter une vitesse minimale obligatoire de 80 km/h, qui n’est pas nécessairement indiqué par la signalisation routière. Pourquoi exiger une telle vitesse minimale ? Cela s’explique tout simplement parce que la vitesse moyenne sur les autoroutes avoisine en général les 130 km/h. Imaginez la différence de vitesse entre un véhicule roulant dans les limites autorisées et un autre qui roulerait à moins de 80 km/h ! C’est pourquoi, même sans la présence de panneaux de vitesse minimale obligatoire, les autoroutes impliquent par défaut de respecter une vitesse minimale de 80 km/h.

Par ailleurs, ce sont principalement les poids lourds (comme le montrent certains panonceaux de signalisation) qui roulent à cette vitesse minimale obligatoire de 80 km/h. Il est conseillé aux voitures de maintenir une vitesse plus élevée. Généralement, sur les autoroutes, la voie de droite est prévue pour tous les automobilistes et les véhicules qui roulent lentement, mais sur cette voie également, la vitesse doit être maintenue au-dessus de 80 km/h comme le stipule le code de la route. Bien entendu, cette limite ne vaut pas en cas de bouchons, d’accidents, ou de travaux sur les voies. Ce sont les seuls cas qui autorisent de ne pas respecter les panneaux de vitesse minimale obligatoire.

0097cG.jpg

Comment bien respecter les panneaux de vitesse minimale obligatoire ?

Les panneaux de vitesse minimale obligatoire sont spécifiques à certains types de routes et certains types de voies. Si vous rencontrez ce type de panneau sur la route, le meilleur moyen de bien vous comporter est de vérifier votre compteur. Cela vous permettra de vous assurer que vous roulez bien au-dessus de la vitesse minimale obligatoire.

FAQ

  • Quelle est la vitesse minimum sur la route ?

    À moins qu’il n’y ait un panneau de vitesse minimale obligatoire sur le tronçon de route que vous empruntez, aucune vitesse minimale n’est établie par défaut sur les routes. La seule exception est l’autoroute, sur laquelle il est obligatoire de rouler à plus de 80 km/h. Bien entendu, cette limite ne vaut pas en cas de bouchons, d’accidents ou de travaux sur les voies.

  • Quand se termine une limitation de vitesse ?

    Sur la route, une limitation de vitesse peut prendre fin pour deux raisons. La première implique l'arrivée d’une autre limitation de vitesse. La seconde intervient dès lors qu’il y a une intersection. C’est d'ailleurs la raison pour laquelle les panneaux de rappel de vitesse se situent généralement après une intersection pour indiquer que la même limitation de vitesse est en vigueur.