EnVoitureSimone

Tout savoir sur le fonctionnement des véhicules hybrides

Devant l’impact du secteur automobile sur le réchauffement climatique, de plus en plus d’automobilistes cherchent à réduire leur empreinte carbone. Pour cela, ils peuvent se tourner vers des véhicules électriques ou à hydrogène, mais également vers des voitures hybrides. En Voiture Simone vous explique leur fonctionnement.

photo-voiture-hybrid.png

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

Afin de pouvoir circuler, un véhicule a besoin d’énergie. Celle-ci peut être d’origine fossile ou électrique. Une voiture hybride associe ces deux types d’énergie pour avoir deux motorisations distinctes :

  • Un moteur thermique, généralement à essence ;
  • Un moteur électrique dont les batteries sont rechargeables à l’électricité .

Se tourner vers une voiture hybride permet ainsi de faire l’achat d’un véhicule écoresponsable. En effet, sa technologie limite les émissions de CO2 en sollicitant moins la motorisation thermique.

Bon à savoir

Grâce à des batteries plus puissantes, les voitures électriques possèdent aujourd’hui une très bonne autonomie. En moyenne, les véhicules électriques peuvent parcourir des trajets de 100 à 600 km en fonction des modèles.

Différence avec un modèle électrique

photo-fc-crise-automobile.jpg

Alors qu’une voiture hybride possède une motorisation thermique et électrique, une voiture électrique est exclusivement propulsée à l’aide d’un moteur électrique. Une voiture électrique ne consomme donc pas de carburant fossile et doit être rechargée.

Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comme pour un véhicule classique, une voiture hybride possède un moteur thermique qui lui permet de stocker de l’énergie. Lors des phases de décélération, elle accumule ainsi de l’énergie cinétique, une énergie produite par un corps en mouvement qui permet de recharger le moteur électrique.

C’est ce moteur qui assure le démarrage de la voiture hybride. Le moteur thermique, quant à lui, fournit la puissance nécessaire lors des fortes accélérations. À l’inverse, durant le freinage, la batterie électrique se recharge.

Le moteur thermique et le moteur électrique peuvent fonctionner ensemble ou séparément. Ainsi, à faible vitesse en zone urbaine, il est possible d’utiliser exclusivement le moteur électrique, tandis que le moteur thermique convient aux longues distances à vitesse élevée.

illus-fc-Véhicule-hybride.png
Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Quels sont les différents types de véhicules hybrides ?

Si les véhicules hybrides combinent systématiquement deux motorisations, l’hybridation n’est pas la même d’un véhicule à l’autre :

  • La micro-hybridation est présente sur de nombreux modèles de véhicules récents équipés du système Stop & Start. Un boîtier électronique permet de contrôler les moments d’arrêt et de redémarrage du moteur ;
  • L’hybridation légère ne permet pas au moteur électrique de faire avancer la voiture. Il agit comme un soutien au moteur thermique en limitant la consommation de gaz à effet de serre ;
  • L’hybridation totale permet au moteur électrique de parcourir de courtes distances. Lorsque la batterie est vide, elle se recharge grâce à l’énergie cinétique produite par le moteur thermique ;
  • L’hybridation rechargeable permet de parcourir de plus longues distances avec la motorisation électrique. Lorsque la batterie est vide, le moteur thermique prend le relais. Elle doit être rechargée à l’aide d’une prise quand le véhicule est à l’arrêt.

Pourquoi acheter un véhicule hybride ?

Un véhicule hybride présente de nombreux avantages par rapport à une voiture thermique. Plusieurs raisons peuvent ainsi pousser les acheteurs à choisir cette motorisation plus responsable.

0004cE.jpg

Participer à l’effort d’écomobilité

Grâce à son moteur électrique, une voiture hybride permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre lors de ses déplacements. Elle contribue ainsi à l’écomobilité, puisqu’elle ne consomme pas de carburant à faible vitesse, dans les zones urbaines par exemple.

Par ailleurs, une voiture hybride est plus polyvalente qu’une voiture électrique puisqu’elle dispose d’une plus grande autonomie. Elle convient ainsi à une utilisation urbaine, mais également à une conduite sur route et autoroute.

Obtenir la prime à la conversion

Jusqu’au 31 décembre 2022, les potentiels acheteurs avaient une autre motivation à se tourner vers la voiture hybride : le bonus écologique. Ils pouvaient ainsi bénéficier d’une aide de 1 000 € pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable. Toutefois, les véhicules commandés avant cette date sont encore éligibles au bonus s’ils ont été facturés avant le 30 juin 2023.

Cependant, il est encore possible de bénéficier de la prime à la conversion. Ce dispositif permet de recevoir une aide lors de l’achat ou de la location d’un véhicule peu polluant en CO2 (véhicules électriques, véhicules hybrides rechargeables, etc.) si l’ancien véhicule est mis à la casse :

  • 4 000 € pour les ménages dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 6 358 € ;
  • 1 500 € pour les personnes morales et les ménages dont le revenu fiscal de référence par part est compris entre 14 089 et 22 983 €.
Bon à savoir

En plus de la prime à la conversion, il est possible de bénéficier d’une surprime pouvant aller jusqu’à 3 000 € si votre communauté territoriale alloue une aide pour acheter un véhicule propre.