Conduire dans un tunnel : réglementation et comportements à adopter

Parce qu’il est considéré comme zone à risques, les règles de sécurité du code de la route dans un tunnel sont différentes des autres aménagements routiers. Quelles sont les règles de circulation à respecter dans les tunnels ? Comment réagir en cas de problème dans un tunnel ? En Voiture Simone vous explique comment bien conduire dans un tunnel en toutes circonstances.😉

Quels sont les panneaux avertissant d’un tunnel ?

Pour traverser des zones dangereuses en toute sécurité, les automobilistes doivent connaître et respecter leur signalisation. Voici donc la signalisation verticale qui vous indique l’entrée d’un tunnel :

  • si la longueur du tunnel dépasse 300 mètres, l’entrée du tunnel est obligatoirement signalée par un panneau carré à fond bleu avec un pictogramme blanc représentant le fronton d’un tunnel routier ;

  • la signalisation qui indique la fin du tunnel n’est pas obligatoire et reprend le visuel du panneau d’entrée avec une barre rouge transversale.

Que faut-il faire avant d’entrer dans un tunnel ?

La première chose à faire avant de circuler dans un tunnel est d’observer les panneaux de signalisation routière aux abords de l’entrée pour respecter les indications d’affectation des voies.

Les conducteurs doivent également vérifier qu’aucun voyant ne clignote sur leur tableau de bord et qu’ils ont suffisamment de carburant pour sortir du tunnel. Un véhicule en panne dans un tunnel peut engendrer des risques pour les usagers de la route, vous y compris.

Il est recommandé de ralentir son véhicule avant d’entrer dans le tunnel pour que votre vue s’adapte à l’obscurité et ne pas être surpris par l’effet « trou noir ».

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Quels feux allumer dans un tunnel ?

Quels que soient la longueur et l’éclairage du tunnel, qu’il se situe en ville ou hors agglomération, les conducteurs doivent obligatoirement allumer leurs feux. Sans mention spécifique à l’entrée du tunnel, il n’est pas toujours évident de savoir quels feux activer dans un tunnel. Pour ne jamais commettre d’erreur, allumez systématiquement vos feux de croisement.

Quelle vitesse dans un tunnel ?

La vitesse maximale autorisée est celle en vigueur sur votre voie de circulation, sauf si un panneau de limitation de vitesse présent à l’entrée du tunnel vous oblige à modifier votre allure.

Respecter les règles de circulation à l’intérieur du tunnel

Les règles de sécurité routière du code de la route relatives au tunnel sont explicites. Dès qu’un usager dépasse le panneau d’entrée, il doit absolument respecter :

  • les limitations de vitesse ;

  • les distances de sécurité de 70 à 150 mètres et ce, même à l’arrêt pour laisser suffisamment d’espace aux services de secours en cas d’incendie ;

  • l’arrêt aux feux rouges, fixes ou clignotants présents dans le tunnel.

Bon à savoir

Une infraction aux règles du code de la route est sévèrement punie dans un tunnel. Ne pas respecter les distances de sécurité, par exemple, entraîne un retrait de 3 points du permis, une amende forfaire de 135 € et 3 ans de suspension de permis. En cas de récidive, l’automobiliste encourt un retrait de 6 points du permis, 6 mois d’emprisonnement, une amende de 3 750 € et des peines complémentaires.

Les interdits dans un tunnel

Quand vous pénétrez dans un tunnel, sachez qu’il est interdit de :

  • s’arrêter ou stationner, sauf en cas d’absolue nécessité (malaise ou véhicule en panne) ;

  • faire demi-tour ou faire marche arrière.

Déjà 1 million d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

En cas d’incendie

Dans un tunnel, il est essentiel d’adopter les bons réflexes en cas d’incendie :

  • si c’est votre véhicule qui prend feu, essayez de rouler jusqu’à la sortie si celle-ci est proche ;

  • si la sortie est trop loin, enfilez votre gilet jaune, sortez de votre véhicule et appelez les secours depuis une borne d’appel d’urgence ;

  • servez-vous des extincteurs présents dans le tunnel pour éteindre l’incendie si celui-ci n’est pas trop important ;

  • si vous voyez de la fumée ou des flammes en provenance d’un autre véhicule, éteignez votre moteur en veillant à laisser la clé sur le contact et dirigez-vous, avec les passagers, vers une des issues de secours du tunnel (panneau rectangulaire équipé d’un néon vert).

Dans tous les cas, attendez l’arrivée des premiers secours à l’extérieur du tunnel. Ne tentez pas de regagner votre véhicule avant que les autorités vous l’autorisent.

En cas de panne

Si vous tombez en panne, allumez vos feux de détresse. Tentez de sortir du tunnel ou rejoignez l’emplacement d’arrêt d’urgence si possible avec votre véhicule. Si ce n’est pas possible, serrez-vous le maximum à droite de la chaussée. Ensuite, mettez votre gilet de sécurité et appelez un dépanneur depuis la borne téléphonique.

En cas d’embouteillage ou de ralentissement

Si votre file de voitures ralentit ou si vous êtes coincé dans un embouteillage, allumez vos feux de détresse pour prévenir les autres usagers et veillez à bien garder les distances de sécurité. Soyez attentif aux informations diffusées sur les panneaux lumineux ou sur les stations radio.

FAQ

  • Qu’est-ce qui est interdit dans un tunnel ?

    Le code de la route relatif au tunnel stipule qu’il est interdit de s’arrêter ou de stationner sauf en cas d’urgence et de faire demi-tour ou reculer.

  • Comment savoir la longueur d’un tunnel ?

    La longueur du tunnel est indiquée à l’entrée par un panonceau. La distance est encadrée par deux flèches.