Conduite dans des zones dangereuses ou à risque

Avant de traverser des zones dangereuses, vous devez en premier lieu connaître les principales caractéristiques de ces voies routières. Cet article vous présente tout ce qu’il y a à savoir sur la sécurité routière de ces différentes zones à risque, et la meilleure manière de les aborder.

Le danger des passages à niveau

Le passage à niveau est une zone à risque où se croisent le passage de la route et celui des rails d’un train. Il est évident que cela peut être un endroit particulièrement dangereux en raison du risque de collision. C’est la raison pour laquelle certaines signalisations y sont installées, au même titre que d’autres types de routes :

  • un feu rouge clignotant ;
  • un avertissement sonore ;
  • des panneaux de danger ;
  • des balises, dont le nombre de traits rouges indique la distance qui vous sépare du passage à niveau (un trait à 150 mètres, trois traits à 50 mètres) ;
  • une barrière de sécurité qui s’abaisse dès que le train est en approche afin d’empêcher les voitures de s’engager.

Il est possible qu’un radar de feu tricolore soit installé à ce genre de passage, afin d’inciter le plus grand nombre d’automobilistes à respecter ces signalisations. Il existe toutefois, certaines actions à respecter afin d’assurer votre sécurité.

0049cA.jpg

Quel est le meilleur moyen d’appréhender un passage à niveau ?

Le meilleur moyen de traverser la zone dangereuse qu’est le passage à niveau est en premier lieu de respecter toutes ces signalisations. Pour cela, il faut ralentir considérablement la vitesse de votre véhicule, afin de vous assurer dans de bonnes conditions que la voie est libre. Dans le cas où une voiture resterait coincée entre les barrières fermées, il ne faut pas hésiter à les briser : elles sont d’ailleurs conçues pour céder facilement. Vous n’aurez qu’à accélérer fortement avec votre voiture pour vous mettre à l’abri.

Il peut également arriver que certains passages à niveau ne soient pas signalés par des barrières. Dans ce cas, il faut prendre soin de vérifier qu’aucun train n’est en approche avant de s’engager.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Le danger des tramways

Depuis quelques années, les tramways sillonnent les centres-villes de nombreuses grandes agglomérations. C’est le transport écologique idéal, toutefois, il comporte également certains dangers. Les voies de circulation des voitures rencontrent régulièrement les voies réservées au tramway citadin, et parfois même les deux se chevauchent sur certains tronçons. Cela en fait une des principales zones à risque.

L’information qu’il est important de connaître est que le tramway est prioritaire sur tous les autres usagers : que ce soient les voitures, les cyclistes et également les piétons. Pourquoi ? La réponse est simple, les tramways mettent un certain temps pour s’arrêter, ce qui ne leur permet pas de laisser la priorité à autrui. L’arrivée des tramways est signalée par des feux tricolores, autant pour les véhicules que pour les piétons ou les cyclistes. Cet arrêt est obligatoire, et ne pas le respecter peut s’avérer dangereux.

0049cK.jpg

Quelles sont les règles pour traverser une voie de tramway ?

Pour traverser des zones dangereuses telles qu’une voie de tramway, il faut tout simplement attendre que le feu passe au vert pour vous. Il faut également veiller à traverser les zones dédiées au passage des voitures. Une fois encore, des radars de feu tricolore peuvent être installés en guise de dissuasion.

Le danger des tunnels

Le principal danger dans un tunnel provient du fait qu’il s’agit d’un lieu totalement fermé sur une distance non négligeable. C’est pourquoi c’est une zone à risque, et le code de la route indique un certain nombre de comportements de sécurité à adopter dès votre entrée dans le tunnel.

tunnel-2346287_1920.jpg
Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Quelles sont les recommandations pour circuler dans un tunnel ?

Pour traverser des zones dangereuses telles qu’un tunnel, il faut impérativement allumer vos feux. Vous pourrez les éteindre à nouveau dès votre sortie. Il est également interdit de faire demi-tour ou de vous arrêter une fois à l’intérieur. En effet, cela risquerait au mieux de boucher la circulation, au pire de causer un accident.

La dernière mesure de sécurité est de respecter certaines distances de sécurité avec les usagers de la route devant vous. En raison de la lumière atténuée, vous pourriez avoir des difficultés à calculer exactement votre distance. C’est pourquoi certains tunnels sont équipés de témoins lumineux ou de chevrons sur les côtés du tunnel. Il faudra laisser la place à deux de ces repères pour respecter la réglementation des tunnels.

Le danger des chantiers et travaux sur la route

Les chantiers et les travaux sur la route sont généralement des installations temporaires et inhabituelles, qui par conséquent représentent des zones à risque. Les usagers peuvent être surpris, c’est la raison pour laquelle de nombreuses signalisations sont installées afin de prévenir l’approche de ce genre de zone :

  • des panneaux de danger temporaire ;
  • des véhicules d’intervention équipés de signalisation lumineuse.
photo-fc-signalisation-temporaire 2.jpg

Le danger des routes sinueuses et étroites

L’appellation des routes sinueuses et étroites en dit long sur le danger qu’elles peuvent représenter. En effet, traverser des zones dangereuses telles que ce type de lieu peut vous confronter à un manque de visibilité, et vous prive d’une certaine marge de manœuvre pour éviter d’éventuels autres automobilistes dans le cas d’une route à double sens. Généralement, les routes sinueuses et étroites ne sont pas éclairées, ce qui ajoute à leur dangerosité. La signalisation des virages, y compris de nuit, permet aux conducteurs de se préparer et de ralentir. Il faut toutefois rester attentif à ce qu’il n’y ait pas de passage piéton, parfois visible au dernier moment sur ce type de route.

vue-panoramique-du-coucher-du-soleil (1).jpg
Bon à savoir

Notez que sur ce type de route, il est possible de conduire avec vos feux de route, mais prenez garde à les éteindre si vous croisez un autre usager de la route.

Le cas particulier de la conduite en pente ou en montée

En ce qui concerne les pentes, le danger est entièrement dû à l’inertie de la descente. En effet, celle-ci peut significativement augmenter la vitesse d’un véhicule si l’on n’y prend pas garde. Par ailleurs, les pentes de plus de 10 % sont généralement signalées, et il en va de même pour les pentes de 4 % sur les autoroutes, car il s’agit de réelles zones à risque.

À l’inverse, le danger des montées est de ne pas réussir à faire repartir le véhicule une fois arrêté en pleine pente : c’est précisément pour cela qu’il faut éviter ce genre de situation. Il faut également rester vigilant lors de votre arrivée au sommet de cette montée. Ce type de route ne permet aucune visibilité, c’est pourquoi il est recommandé de ralentir à l’un de ces passages.

route-sinueuse-pittoresque-dans-chaine-montagnes-anaga-anainst-ciel-bleu-vif-tenerife-espagne.jpg

FAQ

  • Qu’est-ce qu’une zone de danger potentiel ?

    En s’engageant dans une zone de danger potentiel, il est indispensable de rouler moins vite et de prêter attention aux potentiels risques. Il peut s’agir d’une zone de rencontre, d’une route escarpée, d’une voie de tramway, d’un passage à niveau, de travaux ou de chantiers sur la route ou tout simplement d’un passage dans un tunnel.

  • Comment sont les traits de la ligne centrale dans les zones dangereuses ?

    Lorsque sur la route, vous passez dans des zones où il serait dangereux de doubler, ou en présence d’une intersection, vous remarquerez que la ligne blanche centrale de la route présente des traits plus resserrés. C’est ce que l’on appelle la ligne de dissuasion, qui a pour intérêt de vous prévenir qu’il s’agit d’une zone potentiellement dangereuse.