Embouteillages sur l’autoroute : comment se forment les bouchons ?

Pour les départs en vacances ou les trajets quotidiens, les bouchons interviennent forcément à un moment de votre vie de conducteur. Alors comment se forment les bouchons sur l’autoroute ? Et comment conduire dans les embouteillages ? En Voiture Simone répond à toutes vos questions sur ce sujet.

00730qA.jpg

Qu’est-ce qui provoque un embouteillage ?

Un embouteillage est défini comme un encombrement de la circulation routière réduisant fortement la vitesse de circulation des véhicules sur la voie. Les conducteurs doivent alors rouler à très faible vitesse, avec des arrêts fréquents, ou sont même complètement à l’arrêt.

Pour conduire sur autoroute, vous devez connaître les règles et les comportements à adopter en cas de bouchon. Ces derniers sont assez fréquents sur ce type de voie.

Quels sont les types d’embouteillages ?

Il existe trois types d’embouteillage : en accordéon, de saturation ou de curiosité. Voici les spécificités de chacun :

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

L’embouteillage accordéon

Un embouteillage est fréquemment le résultat d’un effet simple : une voiture A ralentit, le véhicule suivant B freine pour ne pas percuter la voiture A ou pour respecter une certaine distance de sécurité. Il en va ensuite de même pour le véhicule derrière le B, et ainsi de suite. Ces ralentissements successifs mènent alors à un bouchon. Cet effet est ainsi nommé effet accordéon ou embouteillage en accordéon.

00823qA.jpg

L’embouteillage de saturation

L’embouteillage de saturation est provoqué par une capacité d’accueil d’une route trop faible ou un réseau routier mal dimensionné. Quand un axe routier n’a pas été pensé pour accueillir un certain nombre de véhicules, les bouchons se forment rapidement.

C’est la raison pour laquelle les bouchons peuvent se former assez facilement en ville. C’est aussi pourquoi de nombreux bouchons apparaissent pendant les vacances ou le week-end : un trop gros volume de véhicules se retrouve sur les mêmes routes. Les embouteillages de saturation peuvent aussi être le résultat d’un feu de croisement ou d’un rond-point, parfois peu adapté à une hausse du trafic.

Un accident ou des travaux peuvent aussi créer des embouteillages de saturation. Ils réduisent le nombre de voies disponibles ou limitent les capacités d’une autoroute. Ils peuvent également entraîner des ralentissements, débouchant sur un effet accordéon.

0097cF.jpg
Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

L’embouteillage de curiosité

Malheureusement, les accidents routiers sont source de curiosité. Certains automobilistes ou conducteurs peuvent ralentir pour regarder les résultats d’un accident. Ce comportement peut ainsi créer des bouchons, par le même principe qu’un embouteillage en accordéon.

Le saviez-vous ? Les yeux véhiculent 90 % des informations utiles pour les usagers. Une bonne acuité visuelle associée à un court temps de réaction est ainsi indispensable.

Quelles sont les villes les plus embouteillées en France ?

D’après Les Échos, s’appuyant sur l’indice 2021 du trafic routier du GPS Tom Tom, Paris est la ville la plus embouteillée de France. Elle est suivie de très près par Marseille, puis par Toulon. Viennent ensuite Bordeaux, Lyon et Nice, d’autres importantes métropoles françaises.

Ainsi, outre les autoroutes et les trajets au moment des vacances, les grandes villes sont les principaux foyers de bouchons. Les trajets quotidiens, pour aller ou revenir du travail, sont la source d’une circulation dense entraînant bien souvent des embouteillages. Malgré la routine qui peut s’installer, les usagers doivent redoubler de vigilance pour éviter tout accident.

00492qA.jpg
Bon à savoir

Les conducteurs doivent renforcer leur attention lorsque les embouteillages se trouvent au niveau d’une voie de stockage sur les autoroutes. Afin de limiter le risque d’accident avec les autres usagers, ils doivent anticiper leur placement sur cette voie et bien se placer une fois à l’intérieur.

Quel comportement adopter dans un embouteillage ?

Face aux bouchons, vous devez adopter plusieurs comportements pour limiter l’élargissement de l’embouteillage, éviter des accidents ou des frictions avec les autres usagers de la route. Ces différentes précautions à adopter sur les autoroutes (mais également sur les autres types de routes) protègent les conducteurs et leurs passagers d’un accident et permettent ainsi de réduire la mortalité routière.

Courtoisie et respect du code de la route dans un embouteillage

La courtoisie au volant est cruciale tant pour éviter des accidents que des frictions entre usagers. Ainsi, veillez tout d’abord à respecter le code de la route dans les bouchons. Maintenez et respectez les distances de sécurité pour éviter les freinages brusques et ainsi réduire les risques d’accident. Même si cela permet d’avancer, rester à bonne distance du véhicule précédent permet aussi de faciliter la circulation routière dans les bouchons.

De la même façon, nous vous recommandons de ne pas changer de voie. Ce comportement provoque des ralentissements et renforce ainsi les embouteillages. Zigzaguer entre les files peut également représenter un danger pour l’ensemble des usagers, même si le changement de file n’est pas strictement interdit par le code de la route. En revanche, les queues de poisson sont sanctionnées et peuvent représenter un réel danger pour les usagers. Lorsqu’un automobiliste se rabat trop rapidement, il crée un risque d’accident.

Le code de la route vous interdit cependant d’aller sur la bande d’arrêt d’urgence. Vous risquez le cas échéant une contravention. N’oubliez pas que de nombreux bouchons sont le résultat d’un accident : les services d’urgence doivent pouvoir circuler rapidement sur cette voie.

De même, veillez à anticiper vos changements de voie sans pour autant forcer le passage. Vous pouvez également vous montrer courtois en laissant passer quelques véhicules, quand il y a une réduction des voies notamment.

Réduire sa vitesse pour réduire les risques d’embouteillage

Comme évoqué précédemment, les bouchons peuvent être le résultat de ralentissements successifs sur une route. Réduire votre vitesse sur les tronçons routiers les plus fréquentés peut ainsi permettre d’éviter des bouchons. C’est en tout cas ce qu’ont montré plusieurs études menées depuis les années 2010 aux États-Unis et particulièrement dans le Colorado. Les excès de vitesse, les accélérations et freinages brusques qu’ils entraînent sont ainsi source d’embouteillages en accordéon. Mieux vaut privilégier une vitesse plus faible et surtout stable, en respectant les distances de sécurité, pour éviter les bouchons à tous.

Pour rappel, la vitesse doit également s’adapter aux conditions météorologiques pour ne pas créer d’accident. En cas de pluie, la vitesse passe à 110 km / h sur les autoroutes. En revanche, lorsqu’il y a du brouillard, les conducteurs doivent circuler à 50 km / h pour palier le manque de visibilité avec les autres usagers.

Avant de vous lancer dans un long trajet, vous pouvez également consulter le site officiel du gouvernement Bison futé. Ce dernier vous permet de préparer et d’adapter vos déplacements. Il recense en effet les prévisions de trafic correspondant au jour de votre départ ainsi que l’état du trafic en temps réel.

Bon à savoir

En cas de fatigue, les conducteurs doivent faire des pauses pendant leur trajet. Ils évitent ainsi de créer un accident pouvant impliquer d’autres usagers à cause d’un temps de réaction trop long ou d’un manque d’attention.