Quelles sont les règles pour réussir son insertion sur l’autoroute ?

L’insertion sur autoroute fait partie des fondamentaux de l’automobiliste. Tout usager de la route y est confronté, qu’il s’agisse d’une autoroute ou d’une voie rapide. Du fait de la vitesse de circulation sur ces voies, cet exercice demande de bien connaître les règles d’utilisation des voies d’accélération, pour les emprunter en toute sécurité. Cet article présente la marche à suivre pour le conducteur, et propose quelques conseils pour rentrer sur l’autoroute plus facilement.

Illus-fc-Entree-sur-autoroute.png

Les voies d’accélération : qu’est-ce que c’est ?

Bien exécutée, une insertion pour conduire sur l’autoroute ne perturbe pas les véhicules qui y circulent déjà : c’est ce que permet la voie d’accélération. C’est une voie supplémentaire temporaire qui permet de réduire l’écart de vitesse entre les automobilistes roulant sur l’autoroute à vive allure et ceux qui souhaitent s’y insérer.

De longueur variable, cette voie permet à ces derniers d’accélérer suffisamment pour rattraper la vitesse du trafic autoroutier, tout en repérant des zones d’insertion potentielles.

Quelle est la signalisation d’une voie d’accélération ?

Au niveau de la signalisation routière, trois éléments permettent de reconnaître une voie d’insertion :

  • un panneau d’entrée d’autoroute à son abord ;
  • un panneau “cédez le passage” sur le bord de la bretelle d’insertion ;
  • un marquage au sol constitué de lignes de rive épaisses, positionnées tous les 3,5m.
Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Quelles sont les étapes pour s’insérer sur l’autoroute ?

Voici la méthode à suivre pour réussir vos insertions sur autoroute, ainsi que quelques bonnes pratiques à adopter.

Les étapes d’une insertion réussie

Pour vous insérer sur l’autoroute en toute sécurité, il faut veiller à respecter les étapes suivantes :

  1. Effectuez un contrôle visuel du trafic et de sa densité.
  2. Évaluez la vitesse des véhicules et repérez un espace d’insertion.
  3. Accélérez de manière à rattraper la vitesse du trafic autoroutier.
  4. Signalez votre intention de vous insérer en actionnant votre clignotant gauche.
  5. Effectuez un contrôle de votre rétroviseur et de votre angle mort.
  6. Enfin, si rien ne s’y oppose, procédez à l’insertion sur la voie la plus à droite.

Attention à bien adapter votre conduite en conditions difficiles. Un vent latéral par exemple peut déporter les automobilistes de leur trajet et augmenter le risque d’accident. De même, respectez bien la baisse de la limitation de vitesses imposée aux usagers par temps de pluie.

Bon à savoir

Des rétroviseurs bien réglés et des feux qui fonctionnent sont des éléments essentiels pour réussir une insertion sans accident et être bien vu des autres conducteurs. Alors, avant de partir, prenez le temps de régler vos rétroviseurs et de vérifier vos feux (ce qui vous permet d’éviter aussi une contravention) !

Bien entrer sur l’autoroute : nos conseils

Sur le réseau français comme sur le réseau européen, les usagers de la route (automobilistes, motards, etc.) doivent respecter tout un ensemble de règles à chaque intersection complexe ou chaque croisement pour réduire le risque d’accident. Feux clignotants, respect des limitations de vitesse, etc., ces règles s’appliquent bien sûr à l’insertion sur les autoroutes.

Les voies d’insertion sur voies rapides sont en général relativement longues. N’hésitez donc pas à en exploiter toute la distance pour passer vos rapports de vitesse. Cela vous permet d’atteindre facilement l’allure du trafic routier. Toutefois, respectez la limitation de vitesses pour ne pas commettre d’infraction et éviter la contravention. Activez bien vos feux clignotants, vérifiez vos rétroviseurs et surtout évitez de surprendre les autres conducteurs avec une insertion brusque en début de voie d’accélération.

Bon à savoir

Préférez toujours une insertion derrière un véhicule plutôt que devant si c’est possible. Cela réduit les risques de collisions, qui sont fatales à de telles vitesses. En cas de trafic dense, vous pouvez allumer votre clignotant dès le départ pour inciter les automobilistes à vous laisser vous insérer. Si vous êtes déjà engagé sur l'autoroute, il est courtois de faciliter l’insertion des autres usagers, d’autant plus que cela peut vous faire gagner des points au permis !

FAQ

  • Quelle est la vitesse d’insertion sur l’autoroute ?

    Sur l’autoroute, seule la voie de gauche est concernée par une limitation de vitesse minimale à 80 km/h. Pour les autres voies, le code de la route ne définit pas à proprement parler de vitesse minimale à laquelle rouler. D’un point de vue réglementaire, la seule limitation de vitesse à respecter pour s’insérer sur l’autoroute est donc la limite de vitesse maximale : 110 ou 130 km/h selon le type de voie. Néanmoins, il est fortement recommandé d’adopter une allure qui s’adapte au trafic en place et qui ne le perturbe pas. Cela réduit le risque d’accident.

  • Qui est prioritaire dans une insertion autoroutière ?

    Sur l’autoroute, ce sont les automobilistes déjà engagés sur l’axe principal qui ont la priorité. Cette notion est prévue par l’article R421-3 du code de la route. Si les conditions de trafic ne permettent pas votre insertion, les autres conducteurs n’ont aucune obligation de vous laisser passer. Il vous revient alors de ralentir pour leur céder le passage, conformément à la signalisation. Manquer à cette obligation constitue un refus de priorité. Tout contrevenant encourt un retrait de 4 points sur son permis de conduire, assorti d’une amende de 135 €.