EnVoitureSimone

Voies rapides et voies express : caractéristiques et règles

Le réseau routier français comprend différentes voies de circulation, dont les voies rapides ou voies express. Pour circuler en sécurité sur une voie rapide, les usagers de la route doivent en connaître les caractéristiques et les règles de circulation qui sont en vigueur.

00875qA.jpg

Qu’est-ce qu’une voie rapide ?

Les voies rapides sont des types de voies autoroutières caractérisées par des chaussées séparées par un terre-plein central et/ou des glissières de sécurité. Elles comprennent deux voies minimum dans chaque direction, et leur aménagement est étudié pour éviter les croisements entre les véhicules et les arrêts de circulation. On trouve généralement une voie rapide dans les secteurs où le trafic est important ou encore pour contourner une agglomération. Afin de bien appréhender la route sur laquelle les automobilistes circulent, il est donc important de connaître ses caractéristiques. En effet, les autoroutes sont soumises à une limitation de vitesse précise tandis que toutes les catégories d'usagers ne sont pas autorisées à y circuler (cyclomoteurs, cyclistes, conducteurs de voiturettes électriques…).

Quelles sont les différentes voies rapides en France ?

L’autoroute

L’autoroute est la voie de circulation du réseau routier français où les automobilistes circulent le plus vite, avec une limitation de vitesses maximale autorisée allant jusqu’à 130 km/h par beau temps (110 km/h pour les jeunes conducteurs). Les autoroutes sont composées de deux voies minimum, reconnaissable avec leur panneau à sens unique, séparées des deux autres voies par un terre-plein central et une glissière de sécurité. Parmi les aménagements typiques des autoroutes, on trouve la bande d’arrêt d’urgence, les aires de repos ou de services, les échangeurs et bien sûr les péages, puisque l’accès à l’autoroute est généralement payant.

Bon à savoir

Il existe aussi des autoroutes urbaines qui ont le même rôle que les voies rapides urbaines.

La route à accès réglementé

Souvent confondue avec l’autoroute, la route à accès réglementé est une voie rapide indiquée par un panneau carré comprenant un pictogramme blanc de voiture sur fond bleu. Son accès est gratuit et la vitesse maximale autorisée est de 110 km/h.

0027cJ.jpg
Le saviez-vous ?

Le territoire français est traversé par plusieurs routes européennes. Celles-ci sont principalement des autoroutes et voies rapides. Les conducteurs peuvent les repérer facilement avec leur numérotation spécifique.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

La voie rapide urbaine

La voie rapide urbaine, que les conducteurs connaissent sous le nom de rocade ou de boulevard périphérique, est un aménagement routier mis en place pour contourner une ville et en limiter le flux routier. Ces ceintures périphériques ont un sens de circulation unique. On parle d’ailleurs de périphérique intérieur lorsque la ville se trouve à la droite des usagers et de périphérique extérieur lorsqu’elle se trouve à leur gauche.

Le saviez-vous ?

Il existe de nombreuses règles de priorité dédiées aux transports en commun. Les conducteurs doivent les aborder avec beaucoup de prudence, notamment à proximité des arrêts de bus ou de tram, par exemple. Il est à noter que la circulation du tramway est réglementée par une signalisation particulière et des voies réservée. Contrairement aux automobilistes, un tramway a la priorité absolue sur tous les usagers, même les plus vulnérables, comme les piétons ou les cyclistes.

Le cas particulier du boulevard périphérique parisien

Si la priorité doit être laissée aux véhicules circulant sur la file de gauche quand on accède à une voie rapide, cette règle de circulation sur l’autoroute et sur voie rapide ne s’applique pas au périphérique parisien. Cette voie urbaine est en effet soumise aux règles de priorité à droite, ce qui signifie que les usagers qui entrent sur le boulevard parisien sont prioritaires.

Bon à savoir

Les autoroutes sont traversées par des lignes discontinues. Les conducteurs doivent bien les distinguer des lignes de dissuasion pour effectuer leurs dépassements en toute sécurité et ainsi ne pas mettre en danger les autres automobilistes.

Quelle est la signalisation des rocades ?

Les rocades sont reconnaissables à leur signalisation routière particulière. Situé généralement au-dessus d’un panneau de direction, le panonceau annonçant l’entrée d’une voie rapide représente deux ellipses blanches sur fond noir (une pour la rocade intérieure, l’autre pour la rocade extérieure).

1534qA.jpg
Bon à savoir

Si la voie rapide possède une signalisation spécifique, elle n’est pas soumise à une réglementation particulière. Les automobilistes doivent donc respecter les règles de circulation stipulées dans le code de la route pour le type de route qu’ils empruntent.

Qu’en est-il de la sécurité routière sur les voies rapides ?

Les voies rapides sont très utiles pour faciliter le contournement des grandes agglomérations. Elles évitent le passage des camions dans les centres urbains, ainsi que les embouteillages aux heures de pointe ou pendant les départs et retours de vacances.

Bien que les voies rapides soient des routes réglementées, avec des vitesses adaptées au trafic périphérique et un accès interdit aux piétons, aux cyclistes et aux véhicules lents, elles n’en restent pas moins dangereuses. Sur les voies rapides du Grand Paris, la moitié des collisions implique un deux-roues motorisé, et dans 11 % des accidents mortels sur les voies rapides, la victime est un piéton (malgré l’interdiction d’y circuler).

Quelle est la limitation de vitesse sur une voie express ?

01005qA.jpg

Sur les boulevards périphériques urbains, les limitations de vitesse peuvent varier de 70 km/h à 110 km/h en fonction du type de route.

  • Par exemple, la vitesse maximale autorisée sur une voie express à chaussées séparées est de 110 km/h pour un conducteur confirmé, de 100 km/h pour un jeune conducteur, ainsi que par temps de pluie, et de 50 km/h dès que la visibilité est inférieure à 50 m.

  • Pour une voie rapide à chaussées non séparées, les vitesses maximales sont en général de 90 km/h, et de 80 km/h pour les détenteurs du permis probatoire.

  • Quant au périphérique parisien, il marque encore sa différence avec une limitation de vitesse fixée à 70 km/h.

Par conséquent, vérifiez bien la signalisation verticale lorsque vous empruntez une voie rapide.

FAQ

  • Comment reconnaître une voie rapide ?

    Le meilleur moyen de reconnaître une voie rapide est de vous fier à sa signalisation autoroutière : un panneau carré avec un pictogramme blanc de voiture sur fond bleu. Si vous entrez sur un boulevard urbain, vous trouverez facilement le panonceau spécifique des voies urbaines.

  • Comment différencier une voie rapide d’une autoroute ?

    Vous pouvez différencier une voie rapide d’une autoroute de plusieurs façons :

    • Leur signalisation verticale est différente : l’entrée de l’autoroute est indiquée par un panneau carré à fond bleu avec un pictogramme blanc représentant deux routes surmontées d’un pont.

    • Sur une autoroute, vous ne rencontrez aucun croisement.

    • Sur une voie rapide, vous ne rencontrez aucun péage.

    • Si les conditions météorologiques sont favorables, vous pouvez rouler sur le réseau autoroutier jusqu’à 130 km/h (après votre période probatoire bien sûr !).