Route européenne : que faut-il savoir ?

Plusieurs routes européennes traversent le territoire national français. Elles appartiennent cependant à un réseau routier européen. La numérotation de ces routes est ainsi sous la responsabilité de la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE). En Voiture Simone vous propose de faire un point sur ces routes européennes et leurs particularités.

Qu’est-ce qu’une route européenne ?

En France, vous pouvez rencontrer différents types de voies, comme des routes nationales, des routes départementales ou même des routes européennes. Ces dernières n’appartiennent pas au réseau routier national. Elles bénéficient ainsi d’une numérotation européenne spécifique. Celle-ci ne tient pas compte du type de route : autoroute, route nationale, route régionale, etc. Elle est également basée sur un quadrillage du continent.

Il existe donc trois catégories de routes européennes : les autoroutes, les routes express et les routes ordinaires. Mais actuellement, ce réseau routier européen est principalement composé d’autoroutes et de routes express, ou voies rapides.

00258qA.jpg

Quelles sont les caractéristiques des routes européennes ?

Comme tout type de voie, les routes européennes disposent de caractéristiques propres recommandées par une législation européenne. Elles doivent par exemple comprendre une chaussée d’une largeur de 3,50 mètres minimum avec une hauteur libre sous ouvrage supérieure ou égale à 4,5 mètres. Il existe également d’autres particularités :

Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Les équipements de service

Plusieurs équipements de service sont ainsi obligatoires sur les routes européennes. Ce sont notamment les aires de repos, les aires de service et les postes-frontières autoroutiers. Les aires de repos permettent aux conducteurs de faire une pause lors de longs trajets et de se reposer.

Les aires de service permettent notamment aux différents usagers de la route d’accéder à des sanitaires, accessibles aux personnes souffrant d’un handicap ou à mobilité réduite. Mais elles disposent également de parkings, d’espaces de restauration, de pompes à carburant ou stations de recharge. Comme sur les autoroutes françaises, des panneaux annoncent sur les routes européennes le nombre de kilomètres à parcourir avant la prochaine aire de repos. Il y est également souvent précisé les équipements dont elle dispose.

00343qA.jpg

La signalisation et les limitations de vitesse

Les routes européennes sont indiquées à l’aide d’une signalisation précise. Vous pourrez ainsi les reconnaître grâce à un panonceau avec l’inscription E, suivi du numéro de la route. D’après les recommandations de l’UNECE, les panneaux doivent également être entourés d’un liseré de couleur blanche.

Quant aux limitations de vitesse, elles dépendent du type de route emprunté : autoroute, route express ou route ordinaire. Sur une autoroute, la limitation de vitesse est en général de 130 km/h si la visibilité est bonne. Elle passe à 110 km/h en cas de pluie ou pour les jeunes conducteurs. Des panneaux de limitation de vitesse peuvent également venir modifier ces règles générales.

Pour les voies rapides, ou voies express, ce sont des routes réservées à la circulation des véhicules motorisés. Les croisements et intersections y sont réduits, supprimés ou aménagés pour éviter les arrêts de circulation. L’arrêt et le stationnement sur les accotements y sont interdits. Elles ressemblent aux autoroutes, mais n’en atteignent pas les caractéristiques. La vitesse est souvent limitée à 110 km/h sur ces voies rapides, en présence d’un terre-plein central.

0037cG.jpg

Comment sont numérotées et catégorisées les routes du réseau européen ?

Globalement, les routes du réseau routier européen sont divisées entre nord-sud et ouest-est. Les premières ont des numéros impairs et les secondes, des numéros pairs. Il existe également deux catégories de routes : celles de classe A et celles de classe B.

1061qA.jpg
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Routes de classe A

Les routes de classe A sont globalement les routes les plus empruntées et les axes de trafic les plus importants. Les routes de référence pour l’axe « nord-sud » sont : E05, E15, E25, E35, E45, E55, E65, E75, E85, E95, E105 et E115.

Pour l’axe « ouest-est », ce sont les routes numérotées : E10, E20, E30, E40, E50, E60, E70, E80 et E90.

Routes de classe B

Les routes de classe B sont des routes européennes de moindre importance. Ce sont souvent des tronçons régionaux, pouvant connecter deux pays, ou présents dans un seul. Leurs numéros vont de E134 à E962.

FAQ

  • Comment reconnaître une route européenne ?

    Une route européenne se reconnaît facilement grâce à sa signalisation. Elles sont ainsi indiquées à l’aide d’un panonceau ou cartouche doté de l’inscription E, suivi du code numérique de la route. Leurs panneaux de signalisation généralement verts sont aussi entourés d’un liseré de couleur blanche.

  • Quelle est la couleur d’un panneau de route européen ?

    Le panneau de route européen est en règle générale vert avec un liseré de couleur blanche.