Comment utiliser les voies de sortie d’autoroute en sécurité ?

Comment sortir de l’autoroute en toute sécurité ? D’apparence triviale, la question mérite toutefois d’être posée. Une sortie d’autoroute réussie implique en effet de prendre en compte de multiples éléments, à commencer par la reconnaissance du type de voie de sortie d’autoroute que vous empruntez. Découvrez dans cet article quelles sont les principales voies de sortie d’autoroute, comment s’y engager et quelles erreurs éviter pour les emprunter en toute sécurité.🙂

Différencier les types de sorties d’autoroute

Pour conduire sur autoroute, il est essentiel de savoir qu’il existe trois modalités de sortie d’autoroute. Chacune implique des anticipations et des manœuvres différentes de la part des automobilistes. Pour chacune d’elles, voici comment sortir de l’autoroute sans vous tromper.

Le cas des sorties avec voie de décélération

La plupart du temps, vous serez confronté à des sorties d’autoroute avec voie de décélération. Cela signifie qu’une voie supplémentaire est ajoutée sur la droite aux deux ou trois voies autoroutières initiales, à la place de la bande d’arrêt d’urgence. Elle permet aux véhicules (légers comme poids lourds) de réduire leur allure avant de sortir du réseau autoroutier, pour l’adapter à la vitesse des autres réseaux routiers (national, départemental, etc.).

Une sortie d’autoroute avec voie de décélération ne peut être empruntée qu’à partir de la voie la plus à droite de l’autoroute. Il faut alors signaler sa sortie en actionnant son clignotant à droite et modérer son allure, sans freiner pour autant. Le freinage ne doit commencer qu’après vous être engagé sur la voie de décélération, où il faut ensuite respecter la limitation de vitesse indiquée. Cela évite de gêner la circulation des autres usagers du réseau autoroutier.

Illus-fc-Sortie-sur-autoroute.png
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Le cas des sorties avec affectation des voies

Un autre cas classique est celui des sorties d’autoroute avec affectation des voies. Celles-ci présentent des bifurcations, avec la voie de gauche prolongeant l’autoroute tandis que la voie de droite en fait sortir, par exemple sur le réseau routier national. Ce type de sortie d’autoroute sont signalées à l’avance sur le même modèle que les sorties d’autoroute avec voie de décélération.

On peut résumer ce modèle en quatre étapes :

  • annonce ;
  • avertissement ;
  • présignalisation ;
  • dernier rappel.

Dans le cas d’une sortie avec affectation des voies, le dernier rappel consiste en un grand panneau de sortie d’autoroute au-dessus de la voie concernée, et un panneau d’autoroute classique au-dessus de la voie de gauche. Ces panneaux de signalisation indiquent ainsi les directions et le type de chaque voie.

Pour emprunter une telle sortie d’autoroute, il suffit de naviguer d’une voie à l’autre comme sur le réseau autoroutier, en faisant toujours usage des clignotants pour indiquer les changements de voie. Une fois engagé sur une des voies, il est trop tard pour en changer et vous avez donc l’obligation d’y rester.

Le cas des voies d’entrecroisement

Dernier cas plus rare : les voies d’entrecroisement. Celles-ci sont presque identiques aux sorties d’autoroute avec voie de décélération, à ceci près que la voie de décélération est également une voie d’insertion pour d’autres usagers. Concrètement, cela signifie que vous décélérez sur une voie où d’autres accélèrent, ce qui produit un risque de collision.

Il convient donc d’être extrêmement vigilant au moment d’emprunter ce type de voie. Si un véhicule arrive dans le sens d’insertion sur l’autoroute, ne vous engagez pas directement sur la voie de décélération. Attendez de le dépasser avant de vous y insérer. Si la voie est bouchée et l’insertion impossible, poursuivez sur l’autoroute et empruntez la prochaine sortie d’autoroute pour faire demi-tour.

Je viens de dépasser une sortie d’autoroute : que faire ?

En cas de dépassement d’une sortie d’autoroute, il n’existe qu’une seule solution pour récupérer la sortie manquée : il faut prendre la suivante et faire demi-tour via un échangeur, pour réintégrer l’autoroute dans le sens contraire. Ensuite, il suffit de renouveler la manœuvre une fois dépassé le niveau de la sortie initialement visée. Vous devrez sans doute passer par un péage pour ce tronçon d’autoroute supplémentaire.

Bon à savoir

Attention, les autoroutes sont des voies de circulation à sens unique. Le code de la route interdit donc formellement d’y réaliser des manœuvres telles que des demi-tours ou des marches arrière pour rejoindre une sortie d’autoroute. En cas de non-respect de ces règles, vous encourez un retrait de 4 points sur votre permis de conduire, assorti d’une amende forfaitaire de 135 euros.

Gardez donc votre calme et patientez jusqu’à la prochaine sortie pour faire demi-tour en toute sécurité.

FAQ

  • Qu’est-ce qu’une sortie d’autoroute ?

    Une sortie d’autoroute est un type de voie prévu aux abords des réseaux autoroutiers, qui permet de s’en soustraire en toute sécurité.

    Il existe trois types de sorties d’autoroute :

    • celles avec voie de décélération ;
    • celles avec affectation des voies ;
    • celles avec voie d’entrecroisement.

    Si chacune dispose de ses spécificités, certaines règles restent communes à toutes. Ainsi, on ne les emprunte qu’à partir de la voie la plus à droite. De même, il est impératif de signaler sa sortie aux autres automobilistes en actionnant son clignotant. Enfin, une fois engagé, il est obligatoire de poursuivre sur la voie empruntée.

  • Comment sortir d’une voie rapide ?

    La sortie de voie rapide est identique à la sortie d’autoroute. Vous y retrouverez les mêmes types de voies de sortie :

    • celles avec voie de décélération ;
    • celles avec affectation des voies ;
    • celles avec voie d’entrecroisement.

    Être sur une voie rapide suppose de respecter les mêmes obligations et interdictions que sur autoroute.