EnVoitureSimone

Carrefour à l’indonésienne : quelles sont les règles de circulation ?

Le carrefour à l’indonésienne est une manière particulière d’aborder la circulation au niveau de certaines intersections. Étant donné leur spécificité, vous reconnaîtrez ces carrefours aux règles distinctes, grâce à une signalisation et des aménagements singuliers servant à vous accompagner dans votre changement de direction. Toute la difficulté des carrefours à l’indonésienne réside dans le fait de bien les reconnaître, et de savoir les aborder en harmonie avec les autres usagers de la route. C’est précisément la visée de cet article, alors lisez-le attentivement !

Un carrefour à l’indonésienne, c’est quoi ?

Lorsque vous avez besoin de changer de direction, il arrive que 2 véhicules soient de face et se croisent (sans se contourner) par l’avant pour que chacun s’insère dans la voie qu’il souhaite. C’est précisément dans ce genre de situation que l’on parle de carrefour ou d’intersection à l’indonésienne. Cette manière de fonctionner permet de fluidifier la circulation et de faire gagner du temps aux automobilistes.

Pourquoi cette appellation ? Tout simplement parce que la plupart des intersections d’Indonésie se déroulent de cette manière. À l’inverse, en France il existe de très nombreuses sortes de croisements et d’intersections sur la route : carrefour à sens giratoire, échangeur d’autoroutes, feux tricolores, etc. Les conducteurs français ont l’embarras du choix sur leur trajet ! Toutefois, celle que nous vous présentons aujourd’hui est aussi largement répandue dans nos régions.

photo-fc-code-de-la route .jpg

Quels sont les critères pour reconnaître un carrefour à l’indonésienne ?

Comme toujours, la signalisation est un très bon indice pour le respect de la sécurité routière et du code de la route. Il en va de même pour les carrefours à l’indonésienne. Toutefois, ils sont à différencier d’autres types de carrefours (rond-point, priorité à droite, etc.) qui se reconnaissent généralement grâce à certains aménagements routiers :

  • les feux tricolores ;
  • les panneaux « cédez le passage » ou « stop » ;
  • le marquage au sol (ligne blanche, continue ou discontinue) ;
  • l’implantation d’îlots aménagés.

Lorsqu'il est dit “à l’indonésienne”, le carrefour se différencie par l'absence de ces indications (feux tricolores et panneaux notamment). Mais rassurez-vous, même s’il n’y a pas de feu tricolore, il n’y a pas plus de risque de collision que dans n’importe quel carrefour, bien au contraire.

Le meilleur moyen de reconnaître un carrefour à l'indonésienne est de repérer la présence d’une voie de stockage sur votre trajet (comme sur les autoroutes !). Celle-ci permet aux conducteurs de prendre le temps d’évaluer quand c’est à leur tour de s’engager sans risque d’accident. Il est également possible que des flèches blanches sur la route indiquent la direction à prendre

1492qA.jpg
Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Aborder correctement un carrefour à l’indonésienne

Pour aborder ce type de carrefour dans de bonnes conditions, il faut utiliser la voie de décélération afin de ralentir pour juger correctement du bon moment pour s’engager. Surtout, pensez à mettre votre clignotant afin que le conducteur d’en face puisse prévoir ses mouvements en fonction des vôtres. Ensuite, la voiture d’en face prend sa direction, et vous la vôtre, sans que vous n’ayez à vous tourner autour.

Illus-fc-Croisement-indonesienne.png

Qui a la priorité ?

Étant donné qu’il n’y a pas d’utilité à ce que les deux véhicules se croisent, il n’y a pas de règle de priorité dans un carrefour à l’indonésienne. Mais attention l’absence de priorité à droite ne signifie pas absence de vigilance. Les conducteurs en face de vous peuvent mal juger les situations ou faire une erreur de conduite. Ne relâchez pas votre attention, un accident est vite arrivé !

Comment différencier un carrefour et un croisement à l’indonésienne ?

Bien que ces deux termes donnent l’air de se ressembler, ils font référence à deux choses distinctes. Un carrefour à l’indonésienne fait référence aux aménagements et à la signalisation utilisée sur la route pour faire comprendre aux automobilistes de quelle manière s’engager dans cette intersection. Le croisement à l’indonésienne fait référence à la manière dont les deux véhicules vont se partager la route à ce moment-là.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Quels sont les dangers d’un carrefour à l’indonésienne ?

Il y a deux paramètres auxquels il faut particulièrement prêter attention lorsque vous vous engagez dans un tel carrefour.

Le premier est que vous n’avez pas la priorité sur les autres véhicules circulant sur d’autres voies potentiellement présentes dans l’intersection. Il faut donc faire attention à leurs mouvements avant de vous engager : c’est d’ailleurs là toute l’utilité de la voie de stockage. Toutefois, le danger peut également venir après la voiture en face de vous, et que vous ne pouvez pas voir en raison de la présence de cette dernière.

Bon à savoir

Il faut également faire très attention à ce qu’aucun piéton ni aucun cycliste n’aient envie de traverser au moment de vous engager. Car en surveillant ce qu’il se passe en face, vous risqueriez de ne pas remarquer l’arrivée d’autres usagers de la route.

Le deuxième danger est que si l’autre automobiliste continue sa route pour vous contourner (comme le suggèrent d’autres types de carrefours), il y a le risque d’une collision frontale. Il faut donc rester vigilant quant aux intentions des autres automobilistes, même s’il s’agit d’une incompréhension de dernier moment.

Dans tous les cas et dans toutes les situations : feux tricolores, carrefour, intersection, etc, évitez un accident en vérifiant toujours l’absence d’usagers sur votre trajet avant de tourner à gauche ou de tourner à droite. Faites vos contrôles visuels et respectez les limitations de vitesses aux intersections.

FAQ

  • Pourquoi dit-on un carrefour à l’indonésienne ?

    Le carrefour à l’indonésienne est un aménagement de la route spécialement pensé pour un certain type d’intersection. Son appellation est due au fait que l’on retrouve énormément de carrefours de ce type en Indonésie. Ce terme est toutefois à différencier du croisement à l’indonésienne, qui est le fait que deux véhicules face à face tournent d’un côté différent sans se croiser.

  • Quand tourner à l’indonésienne ?

    La signalisation d’un carrefour à l’indonésienne est différente de la plupart des autres carrefours français. On n’y retrouve pas de panneaux « stop » ou « cédez le passage », par exemple. En revanche, ce qui permet de l’identifier est notamment une voie de stockage ou parfois une flèche blanche sur la chaussée indiquant la direction à prendre.