Comment aborder une intersection en toute sécurité ?

Les croisements de voies sont infiniment nombreux sur le réseau routier et doivent se franchir en toute sécurité. Le code de la route prévoit toutes les modalités pour aborder une intersection, quel qu’en soit le type. Découvrez ce qui est important pour prendre les bonnes décisions et faites le point sur les bonnes pratiques et réflexes à avoir à l’approche d’un carrefour.

Observation et analyse pour aborder une intersection

L’analyse et l’anticipation vous permettent de prendre une meilleure décision pour franchir une intersection. En effet sur la voie publique, utilisée par de nombreux usagers de la route, il est impératif de respecter un ordre de passage aux carrefours et de communiquer sur ses intentions.

Le premier réflexe que vous devez avoir consiste à recueillir et analyser un maximum d’informations(1) sur la situation. Posez-vous systématiquement les questions suivantes :

  • Y a-t-il des panneaux de priorité ?
  • Faut-il que je cède le passage et à qui ?
  • Ai-je une bonne visibilité ?
  • À quelle distance se trouve l’intersection ?
  • Existe-t-il un danger prévisible ?
  • Y a-t-il un risque d’immobilisation dans l’intersection ?
  • L’intersection est-elle déjà traversée par d’autres véhicules : conducteurs, cyclistes, etc. et piétons ?
  • Ma vitesse est-elle adaptée ?
Illus-fc-Intersection-2-routes-4-voitures-pretes-a-s-engager.png

Adaptation du comportement au type d’intersection

Les intersections existent sous de nombreuses et très diverses configurations. Pourtant les conducteurs ne traversent pas de la même façon un carrefour équipé de feux tricolores et un « cédez le passage » en rase campagne. Même si les règles de conduite en agglomération sont les mêmes qu’hors agglomération, les situations diffèrent et les risques d’accident avec les usagers (automobilistes, cyclistes, etc.) sont plus nombreux. Voici quelques-uns des comportements conseillés. Attention, il y en a d’autres !

Si je dois céder le passage

1493qA.jpg

Questions pour vérifier ce qui se passe derrière :

  • Y a-t-il quelqu’un derrière moi ?

  • À quelle distance ?

  • Assez éloigné, roule-t-il plus vite que moi ?

  • Proche, est-il attentif ? (Téléphone mobile ?)

  • Freinage progressif, voire en deux temps (allumage des feux stop) pour attirer l’attention du véhicule derrière.

Bon à savoir

Que vous soyez cyclistes ou automobilistes, si vous souhaitez tourner à gauche dans une intersection et que vous êtes confronté à une absence de signalisation, respectez la priorité à droite en toutes situations et laissez passer les usagers de la route qui arrivent face à vous avant de tourner.

Feu vert

Adapter la vitesse pour pouvoir s’arrêter :

  • si le feu passe à l’orange ;
  • si un véhicule prioritaire survient ;
  • si un usager survient alors qu’il n’aurait pas dû.

Si je ne dois pas céder le passage

  • À franchir prudemment : l’erreur peut être commise par d’autres usagers qui peuvent ne pas avoir vu le stop ou le feu ou ne pas être en état de conduire (conducteurs alcoolisés, cyclistes fatigués, automobilistes en état de stress, etc.).

Être un conducteur responsable c’est savoir analyser les situations, même aux feux tricolores, être attentif aux usagers de la route et particulièrement aux cyclistes et adapter sa conduite, même quand on est prioritaire.

Car, Avoir la priorité ne protège pas des accidents et de leurs conséquences…

Les autres usagers doivent me céder le passage (stop par exemple)

0094cE.jpg

Questions pour vérifier ce qui se passe derrière (voir plus haut) ;

  • Ralentir, surtout s’il y a peu de visibilité, s’il arrive d’autres usagers ou si certains attendent déjà ;

  • Mettre le pied au-dessus de la pédale de frein (sans freiner) pour pouvoir réagir plus vite le cas échéant ;

  • Rester attentif à tout mouvement des autres.

Attention ! Dès lors que les règles de priorité à droite s’appliquent dans une intersection, le dépassement en voiture est interdit. Cette réglementation est valable pour tous les usagers de la route : conducteurs, cyclistes, etc, et en toutes situations pour éviter un accident avec les autres usagers.

Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Communication sur les intentions à l’aide des clignotants

Il s’avère toujours très important de prévenir les autres de vos intentions. Leur faire savoir que vous vous apprêtez à changer de direction leur permet de l’anticiper et d’adapter leur propre comportement de conduite. C’est notamment en réduisant l’effet de surprise que vous participez à une plus grande sécurité sur la route.

0045cH.jpg
Bon à savoir

Si, prévenir les autres usagers (cyclistes, automobilistes, etc.) en utilisant le clignotant permet aux conducteurs d’éviter un accident, il vous permet aussi de gagner des points de courtoisie lors de l’épreuve pratique !

Application des règles du code de la route

Dans tous les cas, il s’agit de respecter les règles du code de la route indiquant comment aborder une intersection en voiture. Gardez à l’esprit que les règles suivantes sont toujours applicables :

  • soyez attentif au comportement des autres ;
  • respectez la signalisation (feux et marquage au sol) ;
  • adaptez votre vitesse à la circulation et à la visibilité ;
  • s’il n’y a pas de panneaux, respectez la priorité à droite ;
  • sur les sens giratoires (ronds-points), la priorité appartient au premier engagé ;
  • utilisez vos clignotants pour communiquer.

Pour aborder une intersection, restez toujours très prudent et ralentissez. N’oubliez pas qu’une erreur peut aussi être commise par les autres utilisateurs de la voie publique, piétons et cyclistes compris. Enfin, sachez que dans le Code de la route, les piétons sont les usagers de la route les plus protégés. En cas d’accident, et ce même si le piéton n’a pas respecté les règles du code de la route, les conducteurs sont toujours considérés comme responsables.

FAQ

  • Qui passe en premier dans une intersection ?

    La priorité dans une intersection dépend de plusieurs facteurs comme le type d’intersection, la présence ou non d’indications par feux, panneaux ou le marquage au sol. S’il n’y a pas d’indicateurs, la priorité est à l’usager venant de votre droite. Sur les ronds-points, la priorité est au véhicule déjà engagé.

  • Quelle vitesse pour prendre une intersection ?

    Il s’agit surtout de ralentir pour pouvoir anticiper un événement prévisible ou non, comme le changement de couleur d’un feu tricolore ou la survenue d’un usager qui aurait dû être arrêté et céder le passage.