Comment utiliser une voie de stockage sur la route ?

Les voies de stockage sont des composantes essentielles du réseau routier de France. Toutes les personnes titulaires de leur permis de conduire ont un jour emprunté l’un de ces types de voies.

Une voie de stockage : qu’est-ce que c’est ?

Il existe de nombreuses portions de route où il a été nécessaire d’implanter une voie de stockage. Sans elle, la sécurité des différents usagers de la route peut parfois être compromise.

Leur utilité principale est de permettre aux automobilistes d’amorcer un changement de direction en toute sécurité. Ainsi, un véhicule qui patiente que ce soit à son tour de s’engager ne dérange pas les autres conducteurs qui circulent sur la voie principale. Un véhicule placé sur cette voie ne bénéficie pas de la priorité, en revanche elle vous permet de vous insérer en toute sécurité.

Mais de quoi s’agit-il plus précisément ? C’est une voie secondaire qui peut se trouver à droite ou à gauche, mais toujours placée entre deux voies. Ainsi, si vous conduisez sur une route limitée à 70 km/h et que vous souhaitez tourner à gauche, il est nécessaire que vous empruntiez cette voie de stockage. Cela permet aux autres conducteurs de votre voie de ne pas s’arrêter en attendant que vous ayez rejoint votre destination, et cela vous permet de prendre le temps de contrôler qu’il n’y ait plus de véhicules en face pour traverser l’autre voie.

Vous pouvez facilement prévoir l’arrivée d’une voie de stockage, car celles-ci sont généralement signalées en avance par des marquages au sol en forme de flèches vous indiquant le changement de direction.

1316qA.jpg

Comment se servir d’une voie de stockage pour changer de direction ?

Pour un conducteur débutant, il est important de bien comprendre de quelle manière aborder une voie de stockage pour changer de direction. Voici donc les principaux éléments enseignés par le code de la route à connaître pour réussir votre examen.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Se placer et aborder une voie de stockage

Selon le code de la route, il est essentiel de bien contrôler vos rétroviseurs et vos angles morts avant de changer de direction. Il en va de même pour vous insérer dans une voie de stockage. Car bien que celle-ci soit prévue pour éviter les accidents, rien n’empêche un cycliste ou un deux-roues de s’insérer en même temps que vous.

Ensuite, il est bien entendu indispensable d’actionner votre clignotant afin d’avertir de votre intention de changer de voie. Pour cela, vous devez également veiller à ralentir votre allure. Une fois que vous êtes positionné sur la voie de stockage, il ne vous est plus possible de changer d’avis. Vous devrez donc aboutir au changement de direction induit par la voie de stockage jusqu’au bout.

Généralement la présence d’une voie de stockage signifie qu’il s’agit d’un carrefour à l'indonésienne. Lorsque 2 véhicules arrivant en sens contraire partagent la même voie de stockage, il s’agit d’un carrefour à l’Indonésienne. Les flèches au sol indiquent que le croisement de véhicules doit se faire par l’avant, sans se contourner comme le Code de la route l’impose en théorie.

Illus-fc-Croisement-indonesienne.png

Quelles sont les règles de priorité ?

Comme dit précédemment, une voie de stockage peut autant se trouver à droite qu’à gauche, mais pour autant il ne vous arrivera jamais d’avoir la priorité. C’est la raison pour laquelle les usagers de la route empruntant ce type de voie doivent patienter que la circulation en sens inverse se calme pour pouvoir s’insérer ou la traverser. Le risque si vous ne vérifiez pas que la voie est libre ou si vous surestimez la vitesse des autres voitures, c’est tout simplement d’entrer en collision avec un autre véhicule. Par ailleurs, ce type d’accident serait entièrement de votre responsabilité aux yeux des assurances.

Comment différencier une voie de stockage d’une voie d’insertion ?

Quand on conduit sur les réseaux routiers de France, il est également possible de croiser la route d’une voie d’insertion, et ce à bon nombre de reprises. Celles-ci permettent de s'insérer sur des axes routiers tels que les autoroutes ou les voies rapides.

Quelle est la différence avec une voie de stockage ? Au même titre que sur une voie de stockage, les automobilistes qui empruntent une voie d’insertion n’ont pas la priorité sur les autres voies. Toutefois, la différence est que l’usager qui emprunte une voie d’insertion cherche à s’insérer sur l’axe de circulation principale. Au contraire, une voie de stockage implique un changement de direction autre que la voie principale.

FAQ

  • Comment reconnaître une voie de stockage ?

    Pour reconnaître une voie de stockage, il suffit de se fier au marquage au sol. Tout d’abord des flèches indiquant le changement de direction annoncent son arrivée, puis une délimitation en pointillés larges indique son entrée. Vous pouvez ainsi comprendre rapidement que vous avez la possibilité de tourner dans cette direction.

  • Comment bien prendre une voie de stockage ?

    Pour bien prendre une voie de stockage, il est recommandé de ralentir votre vitesse à son approche. Ensuite, il est essentiel d’effectuer les différents contrôles de sécurité, puis d’actionner votre clignotant dans la direction souhaitée. Vous pourrez ensuite vous engager dans la voie de stockage, mais retenez que vous n’avez pas la priorité et que vous devez attendre qu’il n’y ait personne sur l’autre voie pour vous engager.