EnVoitureSimone

Circulation en moto : que dit le code de la route ?

Vous passez le code de la route moto et souhaitez savoir quelles sont ses spécificités ? Le code du permis A (moto) et celui du permis B (voiture) donnent lieu désormais à deux examens théoriques distincts, avec des questions différentes. Cet article détaille ce qu’il faut retenir des règles de circulation à moto, et vous donne toutes les clés pour obtenir votre code de la route pour deux-roues.

Quelles sont les règles de circulation à moto ?

Sur la route, les deux-roues motorisés sont soumis à la même réglementation routière que les automobilistes. Toutefois, du fait de la spécificité de leur véhicule, certaines règles de circulation routière s’appliquent uniquement à ces usagers de la route. Cela concerne la circulation inter-files, les obligations quant aux feux, ainsi que les éléments mécaniques et les équipements obligatoires. En tant que candidat, v vous devez tout connaître de la réglementation, des équipements, du comportement à adopter face aux automobilistes et aux usagers de la route vulnérables, etc., pour réussir l’examen du code et obtenir votre permis moto.

photo-fc-permis-moto.jpg

La circulation inter-files

En principe, la circulation inter-files est interdite. En effet, elle constitue théoriquement une infraction au code de la route, puisqu’il s’agit tout bonnement d’un dépassement par la droite, doublé du non-respect du marquage au sol.

Mais, en pratique, elle est expérimentée depuis 2021 dans 21 départements pour une durée de 3 ans. Vous pouvez trouver la liste des départements concernés sur le site officiel de la sécurité routière. Notez que si la circulation inter-files est interdite aux automobilistes, elle est tolérée aux deux-roues motorisés en cas de circulation dense. En somme, dans une file de voitures continue, les motards sont autorisés à dépasser par la droite, à condition de veiller à la sécurité des autres usagers de la route bien sûr.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

L'éclairage des deux-roues

Aujourd’hui, les voitures circulant sur le réseau routier français n’ont pas l’obligation d’allumer leurs feux pendant la journée. C’est pourtant le cas dans de nombreux pays européens, pour des questions de visibilité et donc de sécurité routière.

Toutefois, cette exception française ne s’applique pas aux deux-roues. En vertu de l’article R416-17, les deux-roues ont ainsi obligation de rouler avec leurs feux de croisement allumés de jour comme de nuit. Cela renforce leur visibilité auprès des autres usagers de la route, et se justifie par la forte accidentalité de cette catégorie de conducteurs.

Les équipements obligatoires

À savoir pour l’obtention de votre code de la route et de votre permis moto : les deux-roues doivent posséder un certain nombre d’équipements obligatoires. Deux de ces obligations leur sont spécifiques, tandis que les autres sont partagées avec l’ensemble des conducteurs.

photo-fc-code-de-la-route-moto.jpg

Le casque homologué

Tout motard doit porter un casque de sécurité homologué. Sinon il encourt une amende de 135 € assortie d’un retrait de 3 points sur son permis de conduire.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Les gants certifiés CE

Tout conducteur de deux-roues a également obligation de se munir de gants certifiés CE (conformité européenne). À défaut, il risque une amende de 58 € et un retrait de 1 point sur son permis.

Le gilet de haute visibilité

Comme les voitures, les motos doivent être équipées d’un gilet de haute visibilité, ou gilet jaune. Son absence lors d’un contrôle peut entraîner une amende de 11 €. Ne pas le porter en cas d’arrêt d’urgence peut valoir au motard une amende de 135 €.

La plaque d’immatriculation

La plaque d’immatriculation fait aussi partie des équipements obligatoires de tout véhicule, qu’il ait deux, trois ou quatre roues. Elle doit être conforme, lisible et non amovible. À défaut, une amende de 135 € peut être appliquée.

photo-fc-code-de-la-route-deux-roues  (3).jpg
Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Les éclairages obligatoires

Enfin, la circulation à moto est conditionnée à la possession des éclairages suivants en bon état de fonctionnement : 1 feu de route, 1 feu de croisement, 1 feu de position arrière, 1 feu de position avant, 1 feu stop. Leur absence ou leur mauvais fonctionnement peuvent donner lieu à une amende de 68 €, et éventuellement à l’immobilisation du deux-roues.

Quels modèles de motos peuvent circuler sur la voie publique ?

À condition que le conducteur dispose du permis correspondant, tous les modèles de deux-roues sont autorisés sur la voie publique à l’exception des suivants :

  • mini-motos ;
  • motocross ;
  • pit bikes ;
  • dirt bikes.

Par ailleurs, la vitesse minimale sur la voie la plus à gauche de l’autoroute étant fixée à 80 km/h, la circulation des scooters à la cylindrée inférieure à 50 cm3 y est interdite.

Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Où stationner à moto ?

L’article R417-10 du code de la route rappelle que “tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation”. Il liste ensuite les cas de stationnements considérés comme gênants, donc passibles d’une contravention :

  • sur les trottoirs ;
  • sur les emplacements réservés ;
  • qui entravent la circulation ;
  • qui entravent le libre dégagement des véhicules en stationnement ;
  • sur les ponts et dans les passages souterrains et tunnels ;
  • sur les bandes d’arrêt d’urgence.

La première mention de cette liste vise spécifiquement les deux-roues : garer sa moto sur un trottoir est ainsi contraire au code de la route. Cette infraction est passible de 35 € d’amende et d’une mise en fourrière éventuelle.

photo-fc-circulation-moto.jpg
Bon à savoir

À Paris, le stationnement est désormais payant pour les deux-roues motorisés.

Comment limiter les risques d'accident à moto ?

Afin d’éviter les accidents en moto, il existe certaines règles qu’il est important de respecter :

  • Éviter de doubler un véhicule par la droite ;
  • Toujours respecter la distance de sécurité (laisser deux lignes blanches du côté droit entre chaque voiture) ;
  • Faire en sorte d’être vu par les autres usagers vulnérables de la route. Par exemple, pensez à rouler sur le côté gauche de la route, afin que les véhicules puissent remarquer votre présence dans leurs rétroviseurs ;
  • Garder ses feux allumés constamment ;
  • Soyez prudent en vous engageant dans une file de voitures, surveillez les portières ou les changements brusques de direction des autres conducteurs ;
  • Respecter les limitations et adapter la vitesse en fonction du trafic routier ;
  • Éviter de se retrouver au maximum dans l’angle mort d’un autre véhicule.

Sous quelles conditions pouvez-vous circuler à moto ?

photo-fc-permis-moto.jpg

Code et permis moto

Pour circuler à moto sur la route, vous devez être titulaire d’un permis moto. Jusqu’en 2020, le permis moto demandait de passer un examen pratique spécifique, mais l’examen théorique était identique à celui du permis B. Il existe aujourd’hui une épreuve théorique spécialement conçue pour la conduite de motocyclettes, abrégée ETM. Cette épreuve théorique moto donne lieu à des questions spécifiques à la circulation des deux-roues motorisés.

En Voiture Simone ne propose pas encore de formation au permis moto. Par contre, rien ne vous empêche de vous procurer un livre de code spécifique si vous êtes candidat au permis moto. Réglementation de la circulation routière, équipements, obligation sur les feux de route, respect des autres usagers, etc. Vous y retrouverez toutes les thématiques pour préparer votre examen dans de bonnes conditions.

Bon à savoir

Comme pour l’examen théorique du code pour les automobilistes, l’épreuve théorique du code moto peut comporter des questions pièges. Risque d’accident, feux, distance de sécurité avec les usagers ou équipements, le candidat au permis moto fera face à un nombre très élevé de questions susceptibles d’être posées. Le seul moyen de décrocher son code, c’est de l’apprendre par cœur !

L’âge minimal pour conduire une moto

L’âge minimal pour conduire une moto dépend du type de permis considéré, lequel correspond à des cylindrées différentes :

  • Pour le permis AM, qui permet de conduire des scooters de 50 cm3 maximum, l’âge minimal est de 14 ans.
  • Pour le permis A1, qui autorise la conduite de deux-roues de 50 à 125 cm3, l’âge minimal est de 16 ans.
  • Pour le permis A2, qui donne le droit de rouler sur des motos de plus de 125 cm3, l’âge minimal est de 18 ans.

FAQ

  • Est-ce que le code voiture est valable pour la moto ?

    Depuis le 1er mars 2020, le code voiture n’est plus valable pour passer le permis moto. L’examen théorique a été scindé en deux : une épreuve théorique générale pour le permis B et une épreuve théorique motocyclette pour le permis A.

    Pour passer le permis moto, il faut donc valider le code de la route moto.

  • Quelle est la différence entre le code moto et le code voiture ?

    La principale différence entre le code de la route moto et le code de la route voiture réside dans l’ajout de questions spécifiques à la conduite des deux-roues. Les 10 thématiques du permis B ont ainsi été remaniées en 9 thèmes pour le permis A. Cela permet aux jeunes conducteurs d’être mieux préparés au moment de prendre le guidon en autonomie.