EnVoitureSimone

Quelles sont les règles du code de la route pour les vélos ?

Si aucun permis n’est requis pour pouvoir utiliser un vélo, les cyclistes doivent toutefois connaître et respecter le code de la route afin de pouvoir circuler en toute sécurité. Revoyons ensemble toutes les règles indispensables pour bien utiliser une bicyclette.

Les chiffres clés du vélo en France

Depuis ces dernières années, les véhicules à deux roues ont le vent en poupe, à commencer par la bicyclette. Entre 2019 et 2021, les trajets à vélo ont augmenté de 28 % ! En 2021, 2 789 545 vélos ont été vendus en France. Parmi eux, 659 337 étaient électriques, soit 1 vélo sur 5. Cependant, si ce chiffre montre l’intérêt des Français pour ce mode de déplacement, il est à noter que 60 % des trajets domicile-travail de moins de 5 km sont réalisés en voiture, contre 5 % à vélo.

00726qA.jpg
Bon à savoir

Vous recherchez une motivation pour utiliser plus souvent votre vélo ? Selon une étude néo-zélandaise, pédaler un peu tous les jours réduit le risque de décès de 13 % ! Alors, qu’attendez-vous ? 😊

Où circuler à vélo ?

Les cyclistes sont considérés comme des usagers vulnérables à cause de leur faible protection en cas de choc ou de chute. Il est donc important qu’ils se placent correctement sur la chaussée afin de limiter les risques de collision avec les autres véhicules.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Zones de circulation : routes, pistes et bandes cyclables

En ville, mais également hors agglomération, un cycliste peut rencontrer deux types de voies de circulation aménagées pour lui :

  • La bande cyclable, qui se trouve à même la chaussée. Elle est identifiable grâce au marquage au sol qui peut être une ligne continue ou discontinue. Un pictogramme représentant un vélo indique que cette voie est réservée aux cyclistes.
  • La piste cyclable, qui est séparée de la chaussée puisqu’elle se trouve sur le trottoir ou sur un terre-plein. Elle permet ainsi d’éloigner le cycliste des véhicules motorisés pour mieux protéger.

Aux abords d’une piste ou d’une bande cyclable, un panneau d’obligation ou un panneau d’indication permet d’indiquer si les cyclistes doivent obligatoirement emprunter ces voies ou non.

Les vélos peuvent également circuler dans :

  • Une aire piétonne : à condition de rouler au pas.
  • Une zone de rencontre : la vitesse est limitée à 20 km/h. Les cyclistes peuvent rouler dans les deux sens de circulation. Ils doivent toutefois laisser la priorité aux piétons.
  • Une zone 30 : les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens.
  • Une voie verte.
0086cF.jpg
Bon à savoir

Seuls les enfants de moins de 8 ans sont autorisés à rouler sur les trottoirs. Ils doivent circuler à allure lente afin de ne pas gêner les piétons.

Position sur la chaussée

Illus-fc-Depassement-Cycliste-agglomeration.png

Tout comme les autres usagers, les vélos doivent circuler sur la voie la plus à droite. Cette position sur la chaussée permet aux véhicules motorisés de les dépasser par la gauche. Ils doivent laisser un intervalle de sécurité minimum de 1 m en ville et de 1,50 m hors agglomération. Par ailleurs, si un cycliste veut doubler un autre vélo, il doit également le dépasser par la gauche.

Bon à savoir

Lorsque vous circulez à vélo, vous devez faire attention aux véhicules stationnés. En effet, vous devez laisser une distance latérale de sécurité avec eux afin de pouvoir éviter les potentielles ouvertures de portières.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Quelques règles de circulation pour les cyclistes

Si les aménagements se multiplient dans les agglomérations pour faciliter les déplacements des vélos, les utilisateurs doivent toujours faire preuve d’une grande vigilance. Ils doivent ainsi respecter scrupuleusement la réglementation du code de la route (article R412) pour éviter de se mettre en danger (d’un accident et d’une contravention).

Le changement de direction

En voiture, vous n’imaginez pas tourner à gauche ou à droite sans actionner vos feux clignotants, pas vrai ? À vélo, c’est pareil ! Avant un carrefour ou aux intersections, tendez votre bras droit ou gauche pour indiquer votre intention de changer de direction, et jetez un œil derrière vous afin de détecter si les autres usagers de la route (automobilistes, cyclistes, etc.) ont vu votre changement de trajectoire.

Les priorités et les feux de signalisation

Sauf indication contraire, le vélo est toujours prioritaire sur une piste cyclable. Toutefois, cette règle ne s’applique pas sur le reste de la chaussée : le vélo y est soumis aux mêmes règles de priorité que tout autre usager. Vous devez donc respecter scrupuleusement la signalisation et les feux tricolores pour éviter tout accident.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Le stationnement

Devant la hausse du nombre de vélos en circulation, de nombreuses agglomérations proposent des stations pour vélos afin de pouvoir garer sa bicyclette facilement. Si aucun abri n’est présent, vous devez stationner votre vélo en vous assurant qu’il ne représente pas une gêne pour les autres usagers.

photo-fc-reglementation-velo-en-ville.jpg

Le sens interdit

Les vélos sont autorisés à emprunter les rues à sens interdit qui se trouvent dans une zone 30. Assurez-vous donc de voir une bande cyclable avant de vous engager, et prenez garde de maintenir une distance de sécurité latérale suffisante avec les véhicules arrivant face à vous et ceux qui sont stationnés.

1548qA.jpg

La circulation en groupe

Les cyclistes peuvent circuler en groupe à condition que la voie soit suffisamment large pour le permettre. Seuls deux vélos sont toutefois autorisés à rouler côte à côte. Par ailleurs, si la circulation est dense, les vélos doivent rouler en file indienne pour limiter les risques de collision.

Remonter une file de véhicules

Lorsque les véhicules sont à l’arrêt ou circulent à allure lente, un cycliste peut dépasser la file de véhicules. Il est fortement recommandé de se placer sur la file de gauche afin d’être mieux vu par les autres usagers.

Bon à savoir

Il peut être tentant pour les cyclistes (et les automobilistes) d’emprunter les voies réservées aux véhicules lents. Toutefois, sachez que vous devez respecter la réglementation spécifique de ces voies. Plusieurs infractions sont liées aux voies réservées et elles se traduisent toutes par une contravention pour les usagers de la route irrespectueux.

Les équipements obligatoires du vélo

Pour renforcer la protection du cycliste, certains accessoires et équipements de sécurité sont obligatoires. De plus, l’entretien du vélo doit être fait régulièrement pour vous assurer de son bon fonctionnement. Après tout, vous ne partiriez pas en vacances sans avoir vérifié l’état des pneus de votre voiture !

0090cC.jpg

Les éléments mécaniques indispensables du vélo

Un vélo doit posséder plusieurs équipements pour circuler en règle :

  • un avertisseur sonore qui doit être entendu à plus de 50 m ;
  • un frein à l’avant et un frein à l’arrière ;
  • un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge ;
  • des catadioptres (dispositifs réfléchissants) rouges à l’arrière, blancs à l’avant et orange sur les pédales.

Le port du gilet réfléchissant

Le gilet réfléchissant doit obligatoirement être porté dans certaines conditions de circulation :

  • lorsque le cycliste circule hors agglomération ;
  • lorsque le cycliste circule de nuit ;
  • lorsque la visibilité est insuffisante, en cas de pluie ou de brouillard par exemple.

Le port du casque

Le casque est obligatoire uniquement pour les enfants de moins de 12 ans. Cependant, il est vivement recommandé pour tous les cyclistes. En effet, en cas de chute, le casque permet de sauver des vies car il est le seul équipement capable de limiter les dégâts au niveau de la tête. D’autres équipements sont également recommandés, comme les vestes protectrices, les genouillères et les coudières.

00918qA.jpg
Bon à savoir

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, le risque pour les cyclistes d’avoir un accident est trois fois plus élevé que pour les conducteurs et le risque d’être gravement blessé est seize fois plus important ! Vous comprenez maintenant pourquoi la réglementation est aussi stricte et que les équipements de sécurité sont indispensables pour vous protéger, surtout pour circuler hors agglomération en pleine nuit !

Sanctions en cas de non-respect du code de la route à vélo

Contrairement aux automobilistes, les cyclistes ne sont pas soumis au code de la route. En cas d’infraction, ils n’encourent donc pas de perte de points, mais ils s’exposent à des amendes forfaitaires. Toutefois, en cas de sanction grave, les forces de l’ordre peuvent ordonner une suspension du permis de conduire.

  • 11 € en cas de non-respect des règles de stationnement ;
  • 35 € en cas de non-port d’un gilet de haute visibilité la nuit ;
  • 68 € en cas de dispositif de freinage non conforme ;
  • 90 € en cas de feu rouge grillé ;
  • 135 € en cas d’infraction grave commise (refus de priorité, utilisation du téléphone).
Bon à savoir

Selon l’article R412-34, les piétons sont considérés comme les usagers de la route les plus vulnérables en cas d’accident. Les piétons sont des usagers bien plus protégés par la réglementation routière que les conducteurs et les cyclistes. Toutefois, ils doivent respecter certaines obligations telles que celle de circuler dans les zones qui leur sont réservées. En cas d’absence de zones spécifiques, comme c’est le cas hors agglomération, ils doivent circuler sur le côté gauche de la chaussée. Le non-respect de cette réglementation entraîne une contravention.

FAQ

  • Quelles sont les obligations d’un cycliste

    Un cycliste doit respecter le code de la route comme les autres usagers. Plusieurs équipements sont obligatoires sur son vélo. En cas d’infraction, il encourt une amende forfaitaire.

  • Est-ce que les vélos peuvent rouler côte à côte

    Si la voie est assez large, deux cyclistes sont autorisés à circuler côte à côte. Toutefois, en cas de circulation dense, ils doivent se placer en file indienne.

  • Qui est prioritaire entre un vélo et un piéton ?

    Le piéton est toujours prioritaire face aux autres usagers. Un cycliste doit ainsi lui laisser la priorité dans les zones de rencontre.