EnVoitureSimone

Tout savoir sur les crash tests des automobiles

Intrigué par le fonctionnement du crash test voiture ? Cela pourrait ressembler à un tournage de film, mais ces scénarios simulés sont d’une importance capitale. Avec l’Euro NCAP (et un coup de pouce de cet article En Voiture Simone), vous êtes en mesure de choisir une voiture robuste et sûre.

photo-fc-crash-test-voiture.jpg

Qu’est-ce qu’un crash test ?

Le crash test, c’est un peu comme le grand huit des voitures. On propulse volontairement un véhicule contre un obstacle pour observer le résultat. Le but ? Étudier les collisions sur l’auto et ses passagers afin de réduire les effets d’un accident de voiture.

Instaurés dans les années 1950, ces tests ont permis d’améliorer la sécurité routière. Ils fournissent des informations cruciales aux constructeurs avant le lancement d’un modèle. Et depuis les années 1970, ils sont même devenus une obligation légale ! Des organismes indépendants comme l’Euro NCAP prennent ça très au sérieux en Europe, s’assurant que chaque voiture respecte des normes de sécurité précises. Finalement, les voitures aussi doivent passer leur permis !

Euro NCAP : organisme européen de test de véhicules

Voyons maintenant ce qu’est précisément l’Euro NCAP (Programme européen d’évaluation des nouveaux véhicules).

Né en 1997 à Bruxelles, c’est un véritable Sherlock Holmes de la sécurité automobile. Son travail ? Mener des crash tests pour évaluer la sécurité des voitures. L’Administration nationale suédoise des transports et la Fédération internationale de l’automobile sont à l’origine de sa création. Des clubs automobiles et associations de consommateurs ont ensuite suivi.

En faisant parler de sécurité, l’Euro NCAP motive les constructeurs à innover pour assurer notre protection sur la route. Les marques qui réussissent les tests peuvent se vanter d’avoir des voitures sûres.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png
Bon à savoir

L’Euro NCAP est surtout reconnu en Europe. D’autres régions du monde ont leurs propres systèmes, avec des critères différents, c’est pourquoi les résultats des crash tests peuvent varier.

Comment fonctionne le système de notation du crash test ?

Dans les crash tests Euro NCAP, tout est scruté, évalué et noté : protection des adultes, des enfants, des piétons et aides à la sécurité. La moyenne générale se transforme en étoiles, de 0 à 5, où chaque étoile représente un score de plus de 60 % pour le critère concerné. La voiture n’atteint pas la barre des 60 % ? Désolé, mais on lui retire une étoile.

Des éléments supplémentaires, comme certains systèmes de sécurité (le système de correction de trajectoire ESC et le freinage d’urgence autonome AEB) et les dommages physiques potentiels (comme le coup du lapin), sont aussi pris en compte. L’importance de ces aides à la sécurité augmente, une étude révélant qu’elles peuvent prévenir jusqu’à 27% d’accidents, surtout chez les conducteurs distraits.

Bon à savoir

Le protocole de tests Euro NCAP devrait évoluer à partir de 2026. D’autres critères seront pris en compte, dont les différences de morphologie des occupants, la sécurité de la conduite ou encore, les aides à la sécurité après l’accident.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Quels sont les tests réalisés lors des essais de choc ?

Les véhicules sont équipés de mannequins adultes et enfants, et sont munis de capteurs. Ils passent 3 principaux crash tests.

photo-fc-crash-test-voiture-mannequin.jpg

Choc frontal avec obstacle

Pour ce premier défi, 2 scénarios de collision frontale à 50 km/h sont évalués : le choc frontal partiel et intégral. Dans le premier, la voiture est lancée contre une barrière déformable de 1 400 kg pour simuler un accident avec un autre véhicule roulant à la même vitesse. Le deuxième scénario met en scène un choc frontal intégral, où la voiture est propulsée contre une barrière rigide de la même largeur que le véhicule.

Choc frontal avec piétons

Ce deuxième défi consiste en un choc frontal avec des piétons, simulé à une vitesse de 40 km/h. Des mannequins adultes et enfants équipés de capteurs permettent d’évaluer les blessures potentielles à la tête, aux hanches et aux jambes inférieures.

Choc latéral

Le troisième défi comporte différents types de collisions latérales. D’abord, une barrière déformable percutant la voiture à angle droit niveau conducteur, à 60 km/h. L’impact côté passager est également mesuré. Puis, un autre test où l’auto est propulsée sur le côté à 32 km/h contre un poteau rigide.

Bon à savoir

Certains crash tests vont au-delà des scénarios standards. Ils peuvent inclure toutes sortes de situations, comme une voiture percutant l’arrière d’un autre véhicule, un renversement, une collision entre un motocycliste et un véhicule, un accident avec un arbre ou même une collision avec une glissière de sécurité.

Quels sont les meilleurs véhicules en termes de sécurité ?

Dans le domaine du crash test voiture, le classement "Best in Class" 2022 de l’Euro NCAP permet de mettre en lumière les véhicules les plus sûrs du marché :

  • La meilleure voiture de prestige : Tesla Model S avec un score de 98 % ;
  • La grande familiale la plus sûre : Hyundai Ioniq 6 et son look futuriste ;
  • Le meilleur grand SUV : Wey Coffee 01, un hybride rechargeable ;
  • La voiture électrique la plus sûre : Tesla Model S, un deuxième trophée pour ce bolide ;
  • La meilleure petite familiale : Ora Funky Cat, petite mais exemplaire ;
  • Le SUV compact le plus sûr : Tesla Model Y avec son système de conduite autonome.