EnVoitureSimone

Remise à niveau de conduite et code de la route pour les seniors

Alors que le permis de conduire est valable à vie en France, les règles de la route évoluent constamment, confrontant les seniors à de nouveaux défis. Quels sont les enjeux, les conséquences et les solutions en matière de sécurité routière ? En Voiture Simone fait le point sur le code de la route seniors.

photo-fc-personne-agee.jpg

Les enjeux de la sécurité routière pour les seniors

Comprendre les défis spécifiques des seniors sur la route est essentiel pour optimiser leur sécurité et promouvoir une prévention routière efficace.

Prendre connaissance des nouvelles règles du code

Les conducteurs seniors sont conscients des évolutions du paysage routier. Près de 60 % d’entre eux ressentent le besoin de se tenir informés des modifications récentes du code de la route et de l’émergence de nouveaux panneaux de signalisation.

Ces évolutions englobent une variété de changements, allant de la réduction de la limite de vitesse à 80 km/h à l’arrivée des trottinettes électriques et les systèmes d’assistance à la conduite.

Prenons l’exemple des carrefours à sens giratoire : introduits en France en 1984, ils sont aujourd’hui près de 30 000 sur nos routes. De nombreux seniors n’ont donc pas appris à les appréhender lors de leur formation initiale à la conduite.

Du côté des panneaux de signalisation, on note l’introduction de la "zone de rencontre" en 2008, priorisant les piétons et limitant la vitesse à 20 km/h, ou encore l’apparition de panneaux à messages variables renseignant sur le trafic et les conditions météorologiques.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Réduire la mortalité des seniors sur la route

L’augmentation de la mortalité routière chez les seniors de 65 ans et plus est une préoccupation croissante. En 2020, 643 seniors ont péri sur nos routes, ce qui représente 25 % du total des décès routiers alors qu’ils ne constituent que 19 % de la population.

Plus encore, ils représentent la moitié des piétons et des cyclistes décédés dans des accidents de la route. Les seniors sont plus souvent victimes que fautifs dans les accidents mortels.

Par ailleurs, l’impact des accidents de la route sur les seniors est souvent plus grave en raison du processus de vieillissement naturel. Le nombre de décès augmente avec l’âge : pour 100 blessés, on compte quatre décès chez les moins de 65 ans, huit décès entre 65 et 74 ans, et seize décès pour les personnes de 75 ans et plus.

Quelles sont les conséquences de l’âge sur la conduite ?

0135cH.jpg

Avec l’âge, des changements physiologiques interviennent et peuvent influencer la conduite de nos seniors. Ces transformations sont principalement liées à la motricité, à la vision et à l’audition.

Les seniors peuvent par exemple éprouver une sensibilité accrue à l’éblouissement. Pour vous donner une idée, la récupération d’un éblouissement peut prendre jusqu’à 2 minutes pour les plus de 40 ans, alors qu’elle ne prend que 10 secondes pour un individu de 25 ans. De plus, la perception des contrastes, des couleurs et de la luminosité peut être affectée, tout comme la vision de près, de loin et le champ visuel.

De même, l’audition peut se détériorer avec l’âge, rendant difficile la distinction des sons.

Le temps de réaction s’allonge aussi avec l’âge, rendant les réflexes moins rapides.

Sachez que le médecin peut effectuer des tests pour évaluer l’attention au volant et les conditions susceptibles d’impacter la capacité de conduire.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Comment refaire une mise à niveau en tant que senior ?

La remise à niveau de la conduite des seniors n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

Réviser le code de la route

Que ce soit pour rafraîchir ses connaissances du code de la route datant de quelques décennies, ou préparer un nouvel examen, diverses ressources sont mises à disposition. Des questionnaires gratuits permettent de s’exercer soit en présentiel lors d’ateliers, soit directement en ligne. Ces questionnaires, composés de 40 questions à choix multiples, couvrent un large éventail de sujets. Et tout comme l’examen du code, le seuil de réussite se situe à 35 bonnes réponses sur 40.

Un livre récent du code de la route peut également être utile.

Pour un perfectionnement plus poussé, il est préférable d’envisager un stage de remise à niveau de conduite, comme expliqué ci-dessous.

Effectuer un stage de remise à niveau de conduite

Les stages de conduite pour seniors, offerts par plusieurs associations et assureurs, servent à rafraîchir les connaissances sur le code de la route dans des sessions en petits groupes. L’évaluation des aptitudes se fait à travers un questionnaire et des simulations de conduite. Ces stages mêlent théorie et pratique et couvrent une variété de thèmes. On y aborde les défis liés à l’âge, les nouvelles réglementations routières, l’ajustement du véhicule et le partage d’expériences. D’autres sujets tels que l’effet des médicaments sur la conduite ou certains éléments de mécanique sont également traités.

Rassurez-vous, ces cours de perfectionnement à la conduite ne visent pas à retirer le permis en cas d’erreur, mais plutôt à favoriser un échange constructif dans une ambiance chaleureuse.

Bon à savoir

Des cours de remise à niveau payants sont également proposés par certaines auto-écoles avec des formateurs professionnels.

La FAQ du code de la route pour les seniors

  • Existe-t-il un âge limite pour conduire ?

    Non, il n’y a pas d’âge limite pour conduire en France. Cependant, certains problèmes de santé liés à l’âge peuvent rendre la conduite plus difficile ou dangereuse. Il est donc important de consulter régulièrement son médecin pour s’assurer que vous êtes toujours apte à prendre le volant. Il est conseillé également de suivre un stage de remise à niveau de conduite, proposé par certaines associations, assurances et auto-écoles.

  • Peut-on retirer le permis de conduire à une personne âgée ?

    Lorsque des proches s’inquiètent de la capacité d’un senior à conduire en toute sécurité, ils ont la possibilité d’alerter la préfecture ou la gendarmerie par courrier. Cela déclenche une convocation du senior concerné pour une évaluation médicale réalisée par un médecin agréé. À l’issue des tests, le médecin formule une recommandation qui guide le préfet dans sa décision : celle-ci peut aller jusqu’à une interdiction temporaire ou définitive de conduire.