Permis de conduire à points en Europe

Si le permis à points est un système qui est assez répandu en Europe, tous les pays n’ont pas pour autant la même législation. De nombreuses différences existent donc entre les pays sur le fonctionnement du permis de conduire. Pour mieux comprendre ces distinctions, En Voiture Simone vous propose un tour d’horizon européen.

Quels pays européens ont adopté le permis à points ?

Quel que soit le système de permis à points choisi, les pays européens ont un même but : diminuer les accidents mortels sur les routes en sensibilisant et en responsabilisant les conducteurs et conductrices.

D’après les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, en 1990, 162 567 accidents corporels ont coûté la vie à 6 295 personnes. En 2021, 53 540 accidents corporels ont été dénombrés et 3 219 personnes ont perdu la vie. Cette comparaison montre que la situation s’est améliorée au fil des années.

photo-fc-recuperation-point-permis .jpg

Permis avec un capital de points de départ

En France, le permis à points a été instauré en 1992. Lorsqu’un jeune conducteur obtient son permis, il dispose d’un capital de points de départ. En cas d’infraction, il risque de perdre des points. Inversement, la récupération des points de permis est possible : si le conducteur ne commet aucune infraction pendant une certaine période, il les retrouve automatiquement. Il peut également suivre un stage de récupération de points. Toutefois, lorsque le capital de points atteint zéro, le permis est automatiquement retiré ou suspendu.

Voici la liste des pays européens ayant mis en place le permis à points, avec un capital initial :

  • Autriche : depuis 2005, avec un capital de 3 points ;
  • Bulgarie : depuis 2000, avec un capital de 39 points ;
  • Croatie : depuis 1996, avec un capital de 7 points ;
  • Espagne : depuis 2006, avec un capital de 12 points ;
  • France : depuis 1992, avec un capital de 12 points ;
  • Italie : depuis 2003, avec un capital de 20 points ;
  • Lettonie : depuis 2004, avec un capital de 16 points ;
  • Lituanie : depuis 2004, avec un capital de 16 points ;
  • Luxembourg : depuis 2002, avec un capital de 12 points ;
  • Malte : depuis 2004, avec un capital de 12 points ;
  • Norvège : depuis 2004, avec un capital de 8 points ;
  • Pologne : depuis 1993, avec un capital de 20 points ;
  • Roumanie : depuis 2009, avec un capital de 15 points.
0088cB.jpg

Permis de conduire avec zéro point

Certains pays européens ont adopté un système très différent. En effet, le capital initial est de zéro point. Celui-ci augmente en cas d’infraction. Si un conducteur atteint le seuil maximal de points autorisé, son permis lui est alors retiré.

Voici la liste des pays ayant instauré le permis à zéro point :

  • Allemagne : depuis 1974, avec un maximum de 18 points ;
  • Chypre : depuis 2001, avec un maximum de 12 points ;
  • Danemark : depuis 2005, avec un maximum de 3 points ;
  • Grèce : depuis 1993, avec un maximum de 17 points ;
  • Hongrie : depuis 2004, avec un maximum de 18 points ;
  • Irlande : depuis 2001, avec un maximum de 12 points ;
  • Royaume-Uni : depuis 1995, avec un maximum de 12 points ;
  • Slovénie : depuis 1998, avec un maximum de 18 points.
Nos enseignants sont sélectionnés par nos soins

Et notés 4,9/5 par leurs élèves

Nos enseignants sont notés par leurs élèves.png

Quels sont les pays en Europe qui n’ont pas adopté le permis à points ?

Si la majorité des pays européens ont adopté un système de points, 6 pays conservent leur permis de conduire sans point :

  • Belgique ;
  • Estonie ;
  • Finlande ;
  • Portugal ;
  • Slovaquie ;
  • Suède.

Exemples de quelques permis spécifiques en Europe

Si les pays européens tendent vers l’harmonisation du permis de conduire, certains États ont adopté des mesures qui leur sont propres. Leur objectif reste toutefois le même : rendre les routes toujours plus sûres, avec des conducteurs toujours plus responsables au volant.

Permis probatoire des Pays-Bas

La durée du permis probatoire vous semble longue en France ? Aux Pays-Bas, elle est de 5 ans ! Si un jeune conducteur commet plus de deux infractions pendant cette période, son permis lui est retiré et il doit repasser les épreuves. Parmi ces infractions figurent :

  • les excès de vitesse ;
  • les troubles dans le trafic ;
  • la responsabilité du conducteur dans un accident mortel.
0069cE.jpg

Système de bonus en Espagne et en Italie

L’Espagne et l’Italie ont mis en place un système ingénieux pour récompenser les bons conducteurs : les points bonus. S’ils ne commettent aucune infraction pendant une certaine période, leur nombre de points augmente et il peut même dépasser le capital initial ! Les Espagnols peuvent ainsi gagner 3 points supplémentaires, tandis que les Italiens peuvent en obtenir 10 de plus. Voilà une belle motivation pour appliquer parfaitement le code de la route !

Déjà 1 million d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagnés Rejoignez la communauté !.png

Comment fonctionnent les infractions au code de la route à l’étranger ?

Si vous commettez une infraction à l’étranger, vous ne pouvez pas perdre de points. Toutefois, vous recevrez une contravention. De ce fait, même si les pays européens possèdent presque tous un système de permis similaire, les points dépendent spécifiquement de chaque État. Pour autant, il existe une réelle harmonisation du permis européen. Celle-ci se traduit par les nouveaux formats du permis de conduire (mis en place en 2013 en France) qui se sont généralisés en Europe.

Votre permis pour 749€

Soit 400€ de moins qu'en auto-école traditionnelle

Votre permis pour 749€ Soit 400€ de moins qu'en auto-école traditionnelle.png

Qu’en est-il des jeunes conducteurs européens ?

En 2004, le permis probatoire a été instauré en France. Les jeunes conducteurs disposent d’un capital de départ de 6 points, qui augmente de 2 ou 3 points par an à condition de ne pas commettre d’infraction.

photo-fc-permis-probatoire.jpg
Bon à savoir

Selon leur mode de formation à la conduite (conduite anticipée ou formation traditionnelle), ils obtiennent leurs 12 points au bout de 2 ou 3 ans.

Certains pays européens ont également adopté des mesures pour les jeunes permis. Ainsi, en Allemagne, la durée du permis probatoire peut passer de 2 à 4 ans si un conducteur novice est contrôlé positif à l’alcool. En Italie, il perd deux fois plus de points qu’un conducteur expérimenté en cas d’infraction.

Votre Permis avec vos droits CPF

Financez jusqu'à 100% de votre permis

Votre Permis pour 0€ avec le CPF Financez jusqu'à 100% de votre permis.png

FAQ

  • Quels pays européens possèdent le permis à points ?

    La plupart des pays européens ont adopté le permis à points. Celui-ci se distingue en deux modèles bien différents : le permis avec un capital initial de départ (adopté par 13 pays) et le permis à zéro point (adopté par 8 pays). Le capital de départ du permis à points baisse en cas d’infraction. Lorsqu’il ne reste plus aucun point sur le permis, celui-ci est retiré. À l’inverse, le permis à zéro point ajoute des points en cas d’infraction. Lorsque l’usager atteint le seuil maximal de points autorisé, il perd son permis.

  • Dans quels pays peut-on conduire sans point ?

    Il existe encore 6 pays européens qui n’ont pas adopté le système du permis à points. En cas d’infraction, les conducteurs doivent juste s’acquitter d’amendes. Lorsque vous voyagez en Europe, votre permis français vous suffit. Vous ne perdez pas de point si vous commettez une infraction, mais vous recevez une contravention. Pour autant, en dehors de l’Union européenne, vous aurez probablement besoin d’un permis international.