Permis Boite Automatique (BVA) : Retrouvez notre guide

Le rétrogradage constant des vitesses et les démarrages en côte ont tendance à vous angoisser ? Le passage du permis boîte automatique ou « BVA » peut être un compromis intéressant pour vous, si du moins vous acceptez de vous restreindre et de ne pas pouvoir conduire les voitures à transmission manuelle. Ci-dessous toutes nos explications.

Toutes les catégories de permis
FIXME

Qu'est-ce que le permis BVA ?

Le permis B à embrayage automatique, également appelé permis BVA, est une variante plus restrictive du permis de conduire de catégorie B pour la conduite des véhicules à moteur. Les détenteurs de ce type de permis sont identifiés par le code 78 sur leur titre de conduite.

Concrètement, et comme son nom l'indique, le permis BVA restreint le droit de conduire aux seuls véhicules à transmission automatique, séquentielle ou robotisée. Hormis cette condition, les véhicules autorisés restent les mêmes :
  • Le poids total autorisé en charge (PTAC) du véhicule ne doit pas excéder pas 3,5 tonnes.
  • Le PTAC de la caravane, le cas échéant, ne doit pas excéder 750 kg.
  • Le véhicule ne doit pas avoir une capacité de plus de 8 passagers - chauffeur non inclus.

Les conditions d'âge sont les mêmes que pour le permis B (18 ans pour la formation classique ou en candidat libre, 17 ans et demi en cas de conduite accompagnée).


Pourquoi opter pour le permis boîte automatique ?

Encore peu connu et sollicité, le permis BVA a pourtant de quoi séduire une proportion non négligeable des automobilistes. L'absence de boîte de transmission rend la conduite nettement plus simple et plus souple : n'ayant plus le besoin de passer et repasser sans arrêt les vitesses, le conducteur peut se concentrer plus sereinement sur la route et n'a pas à s'inquiéter d'un éventuel calage en pleine voie.

Les boîtes à transmission automatique sont aujourd'hui proposées par la majorité des constructeurs automobiles en France et en Europe. Elles ont pour seul inconvénient d'être un peu plus chères à l'achat : comptez entre 600 et 1 000 € supplémentaires sur le prix du véhicule pour une boîte robotisée.


Comment obtenir le permis BVA ?

Les conditions de l'examen du permis BVA sont identiques à celles du permis B classique. Le candidat, inscrit en auto-école ou en candidat libre, se soumet tout d'abord à un examen théorique consacré au code de la route. Cette fameuse épreuve du « code » est la même que pour les transmissions manuelles, avec 40 questions à choix multiples sur écran et un minimum requis de 35 bonnes réponses pour réussir l'examen.

Un code de la route gratuit fourni par une auto-école en ligne fournit une excellente base de révision.

Code classique
Gratuit

La 1ère formation complète, entièrement gratuite pour passer le code de la route.

Accès illimité et sans publicités

140 Fiches de cours

Formation intégralement en ligne

1600 questions et 45 séries conformes à l'examen 2020

Mode chronométré, comme à l'examen



Avant de se présenter à l'épreuve pratique, et depuis le 1er janvier 2017, les candidats au permis boîte automatique doivent valider seulement 13 heures de conduite, au lieu de 20 pour le permis B. Il s'agit donc d'un avantage substantiel et qui peut vous faire réaliser des économies, du moins si vous avez le niveau requis au bout de 13 heures. A noter que ces heures de conduite peuvent être réalisées indifféremment dans un véhicule à boîte manuelle ou automatique.

L'épreuve pratique se déroule de la même manière que le permis B. Le véhicule utilisé pour l'examen, bien sûr, doit être une boîte automatique.


Passer du permis BVA au permis B

Il est très facile de transformer un permis BVA en permis B. Le détenteur de cette catégorie de permis n'a en effet pas besoin de repasser une épreuve pratique. Il lui suffit de suivre une formation complémentaire de 7 heures, à l'issue de laquelle il recevra une attestation puis un nouveau permis de conduire.

Envie d'en savoir plus sur le permis ?
Leçons de conduiteValidité permisPasser le codePermis blancPermis B