Chargement à l'extérieur du véhicule (remorques, coffre de toit, galeries...)

1. Le transport en remorque

Comme une voiture, une remorque a un poids à vide (P.V.) et un Poids Total Autorisé en Charge (P.T.A.C.). Ces poids figurent sur le certificat d'immatriculation de la remorque (si elle a un P.T.A.C. > 500 kg) ou sur la plaque de tare.

Le poids maximum que peut transporter une remorque (la charge utile) se calcule : en soustrayant le P.V. de la remorque à son P.T.A.C. Par exemple, si ma remorque a un P.V. de 150 kg et un P.T.A.C. de 500 kg, sa charge utile est de 500 - 150 = 350 kg maximum.

2. Répartition

Les charges dans la remorque doivent être réparties : les objets lourds doivent être placés le plus bas possible et être centrés. Sinon, la charge pourra déséquilibrer le véhicule tracteur : manque d'adhérence du train avant, oscillation de la remorque entraînant une perte de contrôle...

Comme dans n'importe quel véhicule, le chargement dans une remorque doit être calé et arrimé. Surtout les objets lourds.

Je dois bien sûr vérifier que les feux de la remorque fonctionnent (et la présence de dispositifs réfléchissants triangulaires), et que la plaque minéralogique est la même que celle du véhicule tracteur lorsque la remorque a un P.T.A.C. < 500 kg.

Attention à l'état des pneus lorsque celle-ci est ancienne et qu'elle sert peu : vérifier l'absence de craquelures sur les flancs et ajuster la pression afin d'éviter un éclatement.

3. Respect des poids maximum

Le poids réel de la remorque ne doit pas dépasser le P.T.A.C. de celle-ci, et la somme des P.T.A.C. du véhicule tracteur + P.T.A.C. de la remorque ne doit pas dépasser le P.T.R.A. du véhicule tracteur.

A la différence d'une camionnette, une voiture particulière ne comporte pas de plaque de tare. Dans ce cas, je me réfère au certificat d'immatriculation (carte grise).

4. La signalisation spécifique des remorques

Le feu de recul n'est pas obligatoire sur une remorque.

En revanche, les remorques doivent avoir un équipement spécifique : à l'arrière, elles doivent être munies de dispositifs réfléchissants rouges de forme triangulaire (1 de chaque côté). Seules les remorques ont cette spécificité. Cela permet de les reconnaître facilement par les usagers qui suivent, notamment la nuit. Or c'est utile de savoir que le véhicule devant moi tracte une remorque, pour prendre en compte sa longueur, surtout si j'envisage de le dépasser.

5. Les permis nécessaires pour les remorques

Avec le seul permis B, je peux tracter une remorque jusqu'à 750 kg de P.T.A.C. Même si la somme des P.T.A.C. de la voiture et de la remorque dépasse 3 500 kg. Et même si je suis en permis probatoire, en conduite accompagnée ou supervisée (à condition que l'assureur m'y autorise).

Pour les remorques dont le P.T.A.C. dépasse 750 kg :
- si la somme des P.T.A.C.de la voiture et de la remorque dépasse 3 500 kg, sans excéder 4 250 kg, le conducteur doit avoir suivi une formation spécifique en auto-école appelée B96,
- si la somme des P.T.A.C. de la voiture et de la remorque dépasse 4 250 kg, le conducteur doit être titulaire du permis BE.

Attention : le transport de personnes est interdit dans une remorque ou une caravane.

6. Les règles qui s'appliquent

L'ensemble voiture + remorque peut atteindre voire dépasser 7 mètres de long ou 3,5 tonnes. Dans ce cas, des règles s'appliquent :

- si la chaussée comporte plus de 2 voies de circulation, les véhicules de plus de 7 mètres de long (véhicule tracteur + remorque) doivent circuler dans les 2 voies de droite (sans compter la bande d'arrêt d'urgence),
- hors agglomération, lorsque 2 véhicules (ou ensembles de véhicules) dont le poids total en charge dépasse les 3,5 tonnes ou dont la longueur excède 7 mètres, se suivent à la même vitesse, l'intervalle de sécurité doit être d’au moins 50 mètres.

7. Les barres de toit/galeries/coffres de toit

Placé en hauteur, une galerie ou un coffre de toit peuvent déséquilibrer la voiture s'ils sont lourdement chargés. Il faut donc y placer des objets plutôt volumineux, mais légers. (Surtout ceux qui risqueraient de gêner la visibilité s'ils étaient placés dans l'habitacle).

Ainsi, la voiture conserve un comportement sain et prévisible au freinage, mais aussi et surtout en virages. Attention à la surconsommation de carburant provoquée par ce type d'équipement : sur autoroute, compter au moins 10% en plus avec un coffre de toit, même vide.

Attention également à la charge maximale que peuvent supporter les barres et toit de la voiture. Au-delà de 50 kg, il y a des risques...

8. Dimensions maximales

Le chargement peut dépasser à l'arrière du véhicule, mais jamais à l'avant. Il ne doit pas toucher le sol.

A l'arrière, s'il ne dépasse pas la voiture de plus d'un mètre, aucune signalisation n'est obligatoire.

De 1 à 3 mètres (le dépassement maximum autorisé), il doit être signalé par un dispositif homologué (réfléchissant, de couleur rouge).

En largeur, le chargement ne doit pas dépasser 2,55 m.

En hauteur, il n'y a théoriquement pas de limite au chargement.

9. Le transport de vélos

Il est souvent possible d'installer des vélos debout sur le toit d'une voiture. C'est la solution qui gêne le moins la visibilité, mais cela induit une surconsommation de carburant (prise au vent), et attention alors à la hauteur...

Autre solution : attacher les vélos à l'arrière sur un porte-vélos. Dans ce cas, ils ne devront pas masquer les feux et la plaque minéralogique, même pour un trajet court. Si c'est le cas, je devrai utiliser un dispositif qui répète la plaque d'immatriculation et les feux.

Attention de prendre en compte la largeur du chargement, souvent plus grande que la largeur de la voiture.

10. Le transport d'animaux

Un animal, quel qu'il soit, ne devrait pas être transporté en liberté dans l'habitacle. Même à l'arrière. On ne peut pas prévoir ses réactions : il peut perturber ou gêner le conducteur, ce qui peut être dangereux.

D'autre part, en cas d'accident, l'animal risque d'être blessé ou peut paniquer. C'est pourquoi il est préférable de le placer dans une cage (arrimée), ou de l'attacher à l'arrière. Il existe des dispositifs spéciaux pour les chiens, une sorte de harnais, qui s'adaptent sur la ceinture de sécurité.

Pour transporter un gros chien, il est aussi possible d'ajouter une séparation entre le coffre et l'habitacle. Une sorte de grille solide et adaptée à ma voiture.