Le véhicule

1. Choisir son véhicule

0040ca

Le choix de mon véhicule doit dépendre de mes besoins les plus fréquents. Si j'ai besoin ponctuellement d'un grand véhicule à 4 roues motrices, il sera toujours plus économique d'en louer un le moment venu que de l'utiliser toute l'année !

2. La consommation de carburant

0040cb

Les véhicules thermiques (à essence ou Diesel) sont les véhicules qui reviennent le plus cher à l'utilisation et ce sont également les plus polluants.

Ils le sont d'autant plus que lorsque leur moteur est froid, la consommation est 50% plus élevée que lorsque le moteur est chaud. Or, une grande majorité des déplacements sont des petits trajets de quelques kilomètres, où le moteur n'a pas le temps de chauffer. Ce qui accélère son usure par la même occasion.

Les véhicules électriques n'émettent aucun gaz à effet de serre lorsqu'ils circulent. Mais leur faible autonomie peut être un handicap.

Alors pourquoi ne pas choisir un véhicule hybride ? Celui-ci fonctionne à l'essence et à l'électricité et cumule les avantages des 2. Il est un peu plus cher à l'achat mais plus économique à l'usage, moins polluant, il a une bonne autonomie et se revend très bien.

3. Polution

0040cc

Pour m'aider dans mon choix, je peux me référer à l'étiquette énergie. Une voiture classée "A" est beaucoup moins polluante et consomme beaucoup moins de carburant qu'une voiture classée "G", puisque le niveau de pollution est proportionnel à la consommation de carburant.

4. Le bonus/malus

0040cd

Certains véhicules, les plus propres, peuvent bénéficier d'une prime d'aide à l'achat appelée "Bonus".

Au contraire, les véhicules polluants sont surtaxés : c'est ce qu'on appelle le "Malus". Cette taxe concerne les véhicules neufs et les véhicules d'occasion. Elle se règle au moment d'établir le certificat d'immatriculation (autrefois appelé "carte grise").

Pour les véhicules les plus polluants, leur propriétaire devra en plus s'acquitter d'une taxe à payer chaque année.

5. Choisir ses équipements

0040ce

Certains équipements permettent de rendre ma voiture plus économique et/ou moins polluante :
- le pot catalytique (disponibles sur les véhicules essence et Diesel),
- le "START & STOP", qui coupe automatiquement le moteur à l'arrêt,
- la fonction "ECO", qui configure le véhicule pour moins consommer,
- le compte-tours, qui peut aider le conducteur à passer les rapports de vitesses plus rapidement,
- l'indicateur de rapport de vitesses, qui indique le meilleur rapport à sélectionner,
- l'ordinateur de bord, qui permet de connaître sa consommation moyenne et instantanée,
- le G.P.S., qui permet d'éviter les bouchons et les erreurs de parcours.

6. Choisir ses pneus

0040cf

Les frottements entre la route et les pneus sont facteurs de surconsommation de carburant. Pour les limiter, les pneus de la voiture doivent être bien gonflés, mais leur choix est également déterminant.

Certains pneus, dits "à basse consommation" ou "à basse résistance au roulement", ou encore appelés "pneus verts" permettent de réduire la consommation de carburant jusqu'à -7%.

Ils sont un peu plus chers à l'achat, mais ce sont des pneus qui offrent une bonne adhérence et qui s'usent moins vite. A l'utilisation, ils sont donc sûrs, économiques et durables.

7. Entretenir sa voiture

0040cg

Un véhicule mal entretenu peut afficher une consommation de carburant en hausse de 25%. Cela peut être dû à des filtres encrassés, à des organes défaillants tels que les bougies ou à des liquides qui ne remplissent plus leur rôle correctement. Et qui dit hausse de la consommation de carburant dit hausse de la pollution dans les mêmes proportions.

De plus, un véhicule mal entretenu est plus exposé aux risques de pannes, qui peuvent coûter très cher. Il sera aussi plus difficile à revendre qu'un véhicule entretenu régulièrement, factures et carnet d'entretien à l'appui !

Pour éviter ces surcoûts, les constructeurs ont prévu un plan de révisions pour chaque modèle. Je peux le consulter dans le carnet d'entretien du véhicule. Tous les 15, 20 ou 30 000 km environ, le constructeur a prévu toutes les opérations d'entretien et de surveillance afin de garantir le bon fonctionnement de la voiture pendant longtemps.

8. Eviter les facteurs de surconsommation

0040ch

Enfin, je peux éviter toute surconsommation en évitant les équipements inutiles tels que barres de toit ou coffre de toit s'ils ne sont pas immédiatement nécessaires.

A cause de la prise au vent supplémentaire, un coffre de toit, même vide, entraîne une surconsommation de carburant qui peut atteindre voire dépasser 10%. Surtout si je circule sur l'autoroute.

Cours du même thème :

La Conduite

Conduite économique

Lors du 1er km parcouru, un moteur froid consomme environ 50% de carburant en plus qu'un moteur chaud. 25% en plus le km suivant. Mais la solution ...

Lire la suite

Le Véhicule

Conduite économique

Le choix de mon véhicule doit dépendre de mes besoins les plus fréquents. Si j'ai besoin ponctuellement d'un grand véhicule à 4 roues motrices, il ...

Lire la suite

L'utilisation Des Accessoires

Conduite économique

L'énergie électrique utilisée par les accessoires de la voiture est produite par le moteur. Celui-ci entraîne l'alternateur (une sorte de dynamo) q...

Lire la suite

La Pollution Atmosphérique

Pollution

Le transport est responsable de 30% des rejets de gaz à effet de serre (CO2, dioxyde de carbone, ozone, oxydes d'azote, mais aussi vapeur d'eau) da...

Lire la suite

La Pollution Sonore

Pollution

Selon l'Agence Européenne pour l'Environnement, 70% de la pollution sonore est liée à la circulation routière. La valeur du bruit se mesure en déci...

Lire la suite

Se Déplacer De Façon écologique

Pollution

Le transport est responsable de 30% des rejets de gaz à effet de serre (CO2, dioxyde de carbone, ozone, oxydes d'azote, mais aussi vapeur d'eau) da...

Lire la suite