Vignette antipollution Crit'Air : quelles sont les obligations ?

La vignette antipollution Crit'Air a été mise en place en 2017 par le ministère de l'Intérieur. Elle a pour but de réduire le nombre de véhicules les plus polluants en circulation et ainsi de diminuer les émissions polluantes tout en améliorant la qualité de l'air. Connaître le fonctionnement de Crit'Air est primordial du fait de son déploiement actuel et futur. En Voiture Simone vous propose de faire le point sur ce sujet.

1300qA.jpg

Qu'est-ce que la vignette Crit'Air ?

Emblématiques du programme, les vignettes antipollutions Crit'Air font partie de la mesure mise en place dans le cadre de l' écoconduite. Ce « certificat qualité de l'air » se présente ainsi sous la forme d'un autocollant à placer sur le véhicule. Il permet d'identifier d'un coup d'œil la catégorie à laquelle il appartient. Le programme Crit'Air classe ainsi les véhicules des plus polluants aux moins polluants.

L'obtenir vous permet :

  • De circuler dans les zones à faibles émissions (ZFE), instaurées par certaines municipalités et dans certaines agglomérations ;
  • De mettre en place la circulation différenciée, qui se base sur la classification Crit'Air d'une voiture pour l'autoriser ou l'interdire à circuler en cas de pic de pollution.

La circulation alternée est différente de la circulation différenciée. Elle repose en effet sur le numéro de la plaque d'immatriculation (pair ou impair) en cas de pic de pollution.

Les 6 catégories CritAir

1303qA.jpg

Les 6 catégories CritAir

Les vignettes antipollution classent les véhicules du moins polluant au plus polluant, avec 6 catégories allant de 0 à 5 :

  • Catégorie 0 : elle comprend tous les véhicules ne rejetant aucun gaz nocif ou particules fines, comme les voitures électriques et les voitures à hydrogène ;
  • Catégorie 1 : elle inclut tous les véhicules à essence datant d'après le 1er janvier 2011 ;
  • Catégorie 2 : elle regroupe tous les véhicules à essence datant de 2006 à 2010 et les véhicules diesel datant d'après le 1er janvier 2011 ;
  • Catégorie 3 : elle comprend tous les véhicules à essence datant de 1997 à 2005 et les véhicules diesel datant de 2006 à 2010 ;
  • Catégorie 4 : elle inclut tous les véhicules diesel datant de 2001 à 2005.
  • Catégorie 5 : elle regroupe tous les véhicules diesel datant de 1997 à 2000.

Pour connaître le Crit'Air de votre voiture, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du ministère dédié au certificat Crit'Air : https://www.certificat-air.gouv.fr/. Vous devrez alors communiquer plusieurs informations :

  • Le carburant : diesel, essence, hydrogène, gaz, électrique ou hybride rechargeable ;
  • Le type de véhicule : voiture particulière, utilitaire léger, poids lourd, cyclomoteur, motocycle ;
  • La norme Euro inscrite sur le certificat d'immatriculation.
Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Quelles sont les règles de circulation restreinte avec Crit'Air ?

Dans certaines zones de circulation, les agglomérations peuvent restreindre la circulation aux véhicules les moins polluants. Cela peut se faire lors de pics de pollution ou durablement. Certaines catégories de véhicules n'ont alors pas le droit de circuler dans la zone, sous peine d'amende.

Où les vignettes sont-elles obligatoires ?

Comme évoqué précédemment, certaines villes ont mis en place des zones à faibles émissions (ZFE). C'est le cas par exemple de Paris, Lyon, Toulouse, Grenoble, Saint-Étienne ou Strasbourg.

Dans ces agglomérations, les automobilistes comme tous les conducteurs de véhicules motorisés, poids lourds ou véhicules utilitaires, doivent ainsi disposer obligatoirement d'une vignette antipollution.

Circuler avec un véhicule trop polluant vous expose à une amende forfaitaire de 68 € pour les voitures et les deux-roues et de 135 € pour les poids lourds, les bus ou les autocars.

00330qA.jpg

Obtenir une vignette Crit'Air pour sa voiture

Pour commander votre vignette Crit'Air, rien de plus simple. Vous devez aller à nouveau sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr/. Vous devrez alors entrer plusieurs information s, et notamment l'immatriculation du véhicule, votre nom et prénom.

Quant au prix de la vignette antipollution, il est de 3,11 € auquel s'ajoute 0,59 € d'affranchissement. Ce qui représente un coût total de 3,70 € par véhicule.

Pour le délai d'obtention, comptez 10 jours en moyenne pour recevoir le certificat qualité de l'air par courrier. Une fois la commande effectuée, vous pourrez la suivre sur le site officiel.

Une fois la vignette reçue, vous devrez l'apposer recto visible à l'extérieur du véhicule sur une surface située à l'avant du véhicule de manière très visible. Cela peut être en bas et à droite du pare-brise intérieur de votre voiture, poids-lourd ou utilitaire. Pour les 2 roues et les 3 roues, elle peut être placée sur la fourche.

La classification du véhicule est valable pour toute la durée de vie du véhicule. Il en va donc de même pour son certificat Crit'Air.

1252qA.jpg
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

FAQ

  • Est-ce obligatoire d'avoir la vignette antipollution ?

    La vignette Crit'Air est obligatoire dans les villes ayant instauré des zones à faibles émissions, les ZFE. C'est le cas notamment de Paris, Lyon, Grenoble, Toulouse et Strasbourg. En cas de défaut de vignette antipollution, vous vous exposez à une amende de 68 € pour les voitures et les deux-roues.

  • Quels véhicules ne peuvent plus rouler en 2022 ?

    En 2022, les restrictions de circulation pour certains véhicules polluants s'appliquent au niveau des agglomérations. Cependant, à partir de 2023, les règles vont se durcir dans les zones à faibles émissions (ZFE). Par exemple, à Toulouse, il y aura interdiction des véhicules Crit'Air 4 et 5.

  • Quels véhicules ne pourront plus rouler en 2024 ?

    En 2024, les restrictions de circulation vont se durcir dans les zones à faibles émissions (ZFE). Pour en savoir plus, vous devez consulter les règles de votre agglomération. Dans le Grand Paris, il y aura ainsi interdiction des Crit'Air 2 ainsi que de Crit'Air de 3 à 5 et des véhicules diesel. A Lyon, ce sera le tour des véhicules Crit'Air 4.