La transmission

1. Definition

La transmission est l'ensemble des organes qui envoient la force de rotation du moteur aux roues motrices. Elle est composée de l'embrayage, de la boîte de vitesses et d'un pont (plusieurs sur les 4x4).

Sur un vélo (pour faire la comparaison), la transmission est composée de la grande couronne (solidaire des pédales), de la chaîne, du petit pignon solidaire à la roue arrière et du dérailleur (pour changer les vitesses). Bref, tout ce qui transmet la force du cycliste à la roue.

2. L'embrayage

L'embrayage se manipule avec la pédale de gauche (la voiture a alors 3 pédales). Il permet d'assurer fermement ou de rompre la liaison entre le moteur et la boîte de vitesses (et par extension, la liaison avec les roues). Il a une position intermédiaire qui permet de passer progressivement d'un état à l'autre (utilisé uniquement lors de la mise en mouvement).

L'embrayage est utilisé :
- au moment de la mise en mouvement de la voiture,
- à chaque changement de vitesses (pour les monter ou les descendre, mais aussi pour passer au point mort),
- pour s'arrêter sans que le moteur ne cale.

Attention de ne pas confondre la pédale d'embrayage avec le repose-pieds, qui lui est fixe ! (et peut parfois ressembler à une pédale).

3. Composition de l'embrayage

Pour simplifier, l'embrayage (non automatique) est composé de 2 disques. L'un relié au moteur, l'autre relié à la boîte de vitesses.

Lorsque le conducteur appuie sur la pédale d'embrayage (de gauche), le moteur est "débrayé". Les disques ne se touchent pas. Le moteur tourne alors dans le vide.

Lorsqu'il enlève le pied, il embraye. Les 2 disques sont "collés" entre eux. Si une vitesse est engagée, le moteur est relié aux roues.

Si le conducteur retient la pédale d'embrayage à mi-course, l'embrayage est en position de patinage. Les 2 disques peuvent tourner à des vitesses différentes (ils se synchronisent progressivement) ; seule une partie de la puissance du moteur est transmise aux roues.

Si l'embrayage est automatique, la voiture ne comporte pas de pédale de gauche. Une voiture à embrayage automatique est généralement associée à une boîte de vitesses automatique. La pédale de frein est généralement plus large que sur une voiture à boîte de vitesses manuelle.

4. Défauts possibles

Les défauts possibles de l'embrayage :
- il peut ne plus être adhérent (il "patine" en permanence),
- il peut vibrer (on parle parfois de "brouter") et être bruyant,
- la pédale peut être molle et inactive (rupture du câble ou d'une partie du mécanisme ; fuite du liquide d'embrayage).
Selon son utilisation, il sera à remplacer entre 100 000 et 200 000 km, voire plus. Cette opération est relativement coûteuse.

Une odeur de brûlé peut être due à un usage excessif du patinage de l'embrayage. Notamment si je garde le pied en permanence sur cette pédale (alors même que je n'ai pas conscience d'appuyer dessus).

5. La boîte de vitesses

La boîte de vitesses permet d'adapter la force du moteur (en changeant la démultiplication) à la configuration de la route. Le principe est proche du fonctionnement d'un dérailleur de vélo.

La 1ère vitesse permet de mettre la voiture en mouvement (ce qui demande un maximum de force).

La 2ème vitesse permet d'accélérer avec beaucoup de force également, mais ne permet pas d'aller vite,
Progressivement, la 3ème, 4ème, puis 5ème vitesse permettent d'accélérer, d'aller plus vite (mais la force décroît).

Selon les modèles, le dernier rapport de vitesse (4ème sur un modèle ancien, 5ème ou 6ème sur un modèle récent) permet de circuler à vitesse élevée sans que le moteur ne tourne trop vite, permettant ainsi de limiter la consommation de carburant.

6. Manuel ou automatique

Une boîte de vitesses automatique fonctionne à peu près comme une boîte de vitesses classique. Mais un programme détermine seul le bon rapport de vitesses à utiliser en fonction de l'allure, de l'effort demandé et de la position de la pédale d'accélérateur.

7. Grille de passage des vitesses

Sur une voiture à boîte manuelle, la grille de passage des vitesses ressemble généralement à cet exemple (pour une boîte 5 vitesses). Seule la marche arrière peut être située à un autre endroit (à gauche de la 2ème vitesse par exemple).

Le point mort se trouve toujours entre la 3ème et la 4ème vitesse.

8. Le pont

Le pont permet de transmettre la rotation de la boîte de vitesses vers les roues motrices tout en leur permettant de tourner à des vitesses différentes. En effet, la roue située à l'intérieur d'un virage tourne moins vite que la roue située à l'extérieur. C'est le rôle du différentiel que de permettre cette différence.

9. Traction/Propulsion/4X4

Une voiture est dite "traction" lorsque les roues motrices sont les roues avant. C'est le cas pour la plupart des voitures.

Une voiture est dite "propulsion" lorsque les roues motrices sont les roues arrière.

La position du moteur (à l'avant ou à l'arrière) n'indique pas si ma voiture est une traction ou une propulsion. Les propulsions ont généralement le moteur à l'avant !

Une voiture est dite "à traction intégrale" ou "4x4" lorsque les roues motrices sont les roues avant et les roues arrière. Même si cette combinaison n'est pas permanente (certains 4x4 sont essentiellement des propulsions ; parfois des tractions), et passent en 4x4 manuellement (par une action du conducteur) ou automatiquement (en cas de perte d'adhérence, sur certains modèles).

Les voitures hybrides (essence + électricité) peuvent être 1 peu tout à la fois. Par exemple :
- le moteur thermique peut entraîner les roues avant (parfois seul),
- le moteur électrique peut entraîner les roues arrière (parfois seul),
- ces 2 moteurs peuvent fonctionner simultanément (et donc entraîner les 4 roues).