Précautions à prendre lors du transport d'enfants

1. Le transport d'enfants de moins de 10 ans

Le transport d'enfants de moins de 10 ans se fait obligatoirement à l'arrière, sauf exceptions. Ces enfants doivent être installés dans un dispositif de siège homologué adapté à leur morphologie (taille, poids).

2. Les jeunes enfants en voiture

Un enfant en voiture s'ennuie vite. Et lorsque cela arrive, il peut s'énerver, s'agiter, voire pleurer. Ce qui ne manquera pas d'agacer le conducteur ou au moins de le déconcentrer.

Dans ce cas, mieux vaut s'arrêter dès que possible (mais à un endroit approprié ; pas sur la bande d'arrêt d'urgence par exemple) pour le calmer et trouver une solution durable. Une occupation par exemple.

Un très jeune enfant peut être transporté à l'avant, dans un siège dos à la route. Être près du conducteur (sa mère par exemple) peut le calmer et le rassurer. Mais attention : il devient alors une source de distraction (le conducteur risque de le regarder au lieu de regarder la route), et d'autre part, il est moins en sécurité qu'à l'arrière (il est moins bien protégé en cas d'accident).

Si un jeune enfant est installé à l'avant, l'airbag passager doit être désactivé (pas possible sur toutes les voitures).

Le transport d'un enfant dans un siège auto face à la route est dangereux et interdit ! (Sauf si les places arrière sont inexistantes ou indisponibles).

Le rétroviseur intérieur ne doit pas servir à surveiller l'enfant. Sinon, il est totalement inefficace pour surveiller la circulation derrière moi. Si c'est vraiment ce que je veux faire, je dois en ajouter un autre (à ventouse).

3. La condamnation des portières arrière

Lorsque je transporte 1 ou plusieurs enfants, je peux condamner les portières de telle façon qu'elles ne puissent être ouvertes que de l'extérieur.

Cela permet d'éviter qu'un enfant tente d'ouvrir l'une d'elles en circulation (mieux vaut verrouiller les 2 et pas seulement celle du côté où il est installé), ou qu'il descende seul du véhicule, sans précaution, une fois arrivé à destination.

La "sécurité enfants" est une commande spécifique située à l'intérieur de chaque portière arrière (là où se trouve la clenche qui retient la porte fermée). A ne pas confondre avec la commande de verrouillage centralisé des portières, située au tableau de bord, qui n'empêche pas forcément l'ouverture d'une portière depuis l'intérieur.

4. Laisser un passager dans une voiture stationnée (au soleil)

En plein soleil, l'habitacle d'une voiture stationnée, quelle que soit sa couleur, monte rapidement en température. Y compris en hiver.

En 10 minutes, la température peut atteindre 60° C., voire plus par endroits (Sous le pare-brise par exemple).

Laisser un enfant (ou un animal) dans ces conditions, même avec des vitres teintées ou légèrement entrouvertes, peut rapidement conduire à sa déshydratation. Il perdra connaissance sans se manifester, avant de décéder d'un arrêt cardiaque.

Attention, même lorsque le temps est nuageux, la température peut grimper et entraîner un malaise de ses occupants.