Sécurité active : définition et détails des équipements du véhicule

Aujourd’hui, de plus en plus de véhicules sont équipés de dispositifs de sécurité visant à limiter le nombre d'accidents de la route ainsi que leur gravité. Plus les voitures sont récentes, plus les dispositifs sont nombreux et performants. Ils accompagnent l’automobiliste dans sa conduite et sécurisent son trajet. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ces systèmes de sécurité active, En Voiture Simone vous explique tout ! 😉

0010cA.jpg

Qu'est-ce que la sécurité active ?

Au cours de votre apprentissage de la conduite, qu’il s’agisse du code de la route ou de vos leçons pratiques, vous entendrez parler de sécurité active. Ce mot englobe des technologies dont le but est d’assurer la sécurité des passagers et du véhicule en limitant les accidents de la route. Ces équipements présents dans la voiture vous aident à toujours garder le contrôle en toutes situations. La sécurité active vient en complément des dispositifs de la sécurité passive présents dans l’habitacle. Ces derniers permettent de limiter la gravité d’un accident ou d’une collision pour les occupants (conducteur et passagers du véhicule) via la ceinture de sécurité par exemple, ou encore les airbags.

Qu’en est-il du comportement du conducteur et de la sécurité active ?

La sécurité active est un outil précieux pour limiter le risque d’accident de la route, mais gare au faux sentiment de sécurité. Elle ne remplace pas le conducteur qui doit faire preuve de vigilance tout au long de ses déplacements. Il lui faut donc rouler en respectant les règles du code de la route et en évitant les comportements dangereux. Si je roule vite sous prétexte que ma voiture est bien équipée, je réduis la marge de sécurité des équipements. Sans une conduite de qualité et respectueuse des autres usagers, la sécurité active ne peut aider totalement.

Bon à savoir

Si les conducteurs doivent toujours faire preuve de vigilance pour réagir rapidement en cas d’urgence, ils doivent aussi veiller à avoir tous les équipements obligatoires dans le véhicule. Avant de prendre la route, vérifiez que votre gilet fluorescent et votre triangle de signalisation par exemple soient bien présents. Vous en aurez besoin dans de nombreuses situations : en cas d’accident, pour porter les premiers secours à des usagers, etc.

Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Quels sont les éléments qui composent la sécurité active ?

La technologie liée à la sécurité active a beaucoup évolué ces dernières années. En effet, de nombreux systèmes et dispositifs innovants sont désormais disponibles, avec l’objectif de garantir la sécurité du conducteur et de ses passagers. Découvrez tous les moyens mis à disposition pour rouler en toute sécurité.

Aides à la conduite

Parmi les systèmes de sécurité active, on retrouve les aides à la conduite. Cette catégorie regroupe les équipements suivants.

GPS

Le GPS (Global Positioning System) est un assistant de navigation bien connu qui optimise vos déplacements en fournissant un itinéraire pour aller d’un endroit à un autre sans vous perdre (très pratique lorsqu’on n’a pas le sens de l’orientation 😉). Ainsi guidé, vous pouvez alors vous concentrer sur votre conduite.

00961qA.jpg

AFIL

L’AFIL, ou aide au franchissement involontaire de ligne, est un des équipements d’aide à la conduite qu’on trouve dans les véhicules récents. Il avertit le conducteur via un signal sonore lorsqu’il franchit une ligne ou sort de la voie sur laquelle il roule. Ce dispositif se déclenche pour le franchissement de lignes continues ainsi que des lignes bordant la chaussée. S’il n’émet pas de signal sonore, il peut autrement provoquer une vibration sur le volant (cela dépend des modèles de véhicules).

Capteurs et détecteurs

Différents capteurs et détecteurs sont présents à bord de votre véhicule pour assurer votre conduite dans des conditions optimales de sécurité. Une voiture est ainsi capable de détecter le temps pluvieux et donc d’allumer automatiquement les essuie-glaces afin que vous conserviez la meilleure visibilité possible et être bien visible des autres usagers. Il en va de même pour les feux, qui s’allument en cas de mauvais temps ou si vous roulez de nuit hors agglomération.

Certains véhicules sont même capables de détecter la moindre fatigue au volant grâce à une caméra installée dans l’habitable. Un signal sonore alerte les conducteurs fatigués. Le dispositif peut même freiner le véhicule ou corriger sa direction pour éviter un accident.

0077cB.jpg
L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Aides au freinage

Les aides au freinage sont nombreuses car les accidents causés par un freinage tardif ou des freins de mauvaise qualité sont fréquents. Ainsi, on dénombre plusieurs équipements d’assistance au freinage capables d’assurer votre sécurité.

ABS

L’ABS (Anti-lock Braking System) est également connu en France sous le nom d’ABR (anti-blocage des roues). Ce système d'assistance au freinage permet au conducteur de maintenir la trajectoire de son véhicule et de limiter le risque de dérapage en cas de freinage brusque et appuyé. À noter que les feux de détresse s’allument automatiquement lorsque l’ABS se déclenche. Ainsi prévenus, les autres automobilistes ont le temps de réagir, ce qui diminue le risque de suraccident. Attention toutefois, l’ABS à lui seul ne va pas réduire la distance de freinage.

0044cC.jpg

ESP

L’ESP (Electronic Stability Control) est un autre équipement de sécurité active. Il s’agit d’un programme électronique de stabilité visant à améliorer le contrôle de trajectoire du véhicule, notamment dans les virages pris un peu trop vite. En cas de dérapage, si votre véhicule commence à décoller légèrement du sol, ce correcteur électronique de trajectoire permet de maintenir les roues le plus possible sur la chaussée et ainsi de garder le contrôle en agissant sur les freins des quatre roues du véhicule. Lorsqu’il freine une roue, l’ESP réussit alors à replacer la voiture dans la bonne direction.

AFU

L’AFU est un système d’aide au freinage d’urgence, qui peut venir en complément de l’ABS. Il est facultatif mais s’avère tout de même très utile puisqu’il accentue l’action des freins. En cas d’accident ou si vous avez besoin d’effectuer un freinage d’urgence, il vous permet d’arrêter votre véhicule en freinant à fond.

L'A.F.U., ou amplificateur de freinage, est un système qui augmente l'efficacité des freins à leur maximum (jusqu'au déclenchement de l'A.B.S.), et souvent déclenche aussi un clignotement des feux STOP et des feux de détresse.

Il s'active lorsqu'un passage rapide du pied droit de l'accélérateur au frein est détecté. Mais attention : ce système ne freine pas à la place du conducteur.

0070cD.jpg

Contact au sol

Afin d’éviter les risques de patinage par temps de pluie, il est important que le contact de votre voiture avec le sol soit de qualité. Ainsi, les amortisseurs et les pneus font partie des équipements de sécurité active. Lorsqu’ils sont correctement entretenus, ils limitent le risque d’accident. En effet, des pneus sous-gonflés perdent de leur capacité d’adhérence au sol et des amortisseurs en mauvais état augmentent les possibilités d’accident.

Bon à savoir

Il est recommandé de faire vérifier régulièrement la pression de vos pneus. Avec des pneus sous-gonflés, le risque d’accident est plus important.

Apport de visibilité sur la route

Pour assurer votre sécurité dans votre véhicule mais aussi celle des autres usagers de la route, il est important de bien voir et d’être vu. Pour cela, il faut allumer vos feux lorsque cela est nécessaire et surtout allumer les bons 😉. On vous éclaire sur tout cela dès maintenant.

Feux de route

Les feux de route sont également connus sous le nom de « pleins phares ». Ils peuvent être utilisés de nuit lorsque vous roulez seul dans une zone non éclairée, hors agglomération. Ils servent également pour effectuer des appels de phare.

0045cC.jpg

Feux de croisement

Les feux de croisement sont généralement les plus utilisés. Ils doivent être allumés lorsque le temps est pluvieux ou bien par temps de neige ou de brouillard. Ils permettent d’éclairer à environ 30 m lorsque vous roulez de nuit en agglomération.

0045cB.jpg

Feux de brouillard avant et arrière

Les feux de brouillard arrière et avant s’utilisent lorsqu’il y a du brouillard. Ces feux sont aussi à utiliser en complément des feux de croisement lorsqu’il y a des chutes de neige ou bien, de fortes pluies. Ils permettent de mieux éclairer la chaussée et donc, à maintenir votre trajectoire.

0045cF.jpg

Feux diurnes

Les feux diurnes sont des feux que vous ne pouvez pas régler dans votre véhicule puisqu’ils s’allument dès que vous mettez le contact. Ils n’ont pas vocation à éclairer la route mais plutôt à manifester votre présence le jour.

Feux de recul

Les feux de recul s’allument automatiquement lorsque vous passez la marche arrière. Par ailleurs, sachez qu’ils s’allument même si vous ne roulez pas, l’élément déclencheur étant le passage de votre vitesse.

0010cF.jpg

Feux d'angle

Les feux d’angle viennent en complément des feux de croisement afin de mieux éclairer la chaussée. Ils s’allument lorsque vous roulez à plus de 40 km/h ou bien lorsque vous actionnez votre clignotant. Ils vont alors suivre le mouvement de la voiture afin de vous permettre de mieux voir dans la direction où vous tournez. Les feux d’angle sont prévus pour éclairer les éventuels obstacles et donc limiter le risque d’accident. Ces feux sont facultatifs et présents uniquement dans certains véhicules.

Feux adaptatifs

Les feux adaptatifs sont pratiques pour le conducteur car ils s’ajustent automatiquement à l’environnement de conduite et ne lui demandent pas de passer constamment d’un feu à un autre. En effet, le principe des feux adaptatifs c’est qu’ils changent tout seuls en fonction de ce qui est détecté. Ainsi, si vous passez de nuit dans une zone non éclairée, les feux de route se déclencheront automatiquement.

Clignotants

Les clignotants font partie des feux qui sont les plus utilisés lorsque vous conduisez, puisqu’ils permettent d’indiquer aux autres usagers la direction que vous prenez. Il est important de penser à les mettre, car ils transmettent des informations importantes aux autres conducteurs et piétons. Si cette information n’est pas transmise ou est donnée tardivement, cela accentue le risque d’accident.

0045cH.jpg

FAQ

  • Quels sont les éléments de sécurité active ?

    Il existe de nombreux équipements de sécurité active. Parmi eux, on trouve par exemple les feux, les aides au freinage, les aides à la conduite permettant d’avoir un bon contact avec le sol. Tous ces équipements viennent en complément des dispositifs de sécurité passive (qu’il faut impérativement adopter), ainsi que d’une conduite non dangereuse, qui respecte le code de la route.

  • Quelle est la différence entre la sécurité active et la sécurité passive ?

    La différence entre la sécurité passive et la sécurité active c’est que les équipements de sécurité passive interviennent pour vous protéger lors de l’accident (par exemple la ceinture de sécurité). En revanche, les équipements de sécurité active sont prévus pour éviter qu’un accident se produise (ABS, ESP, AFU, pneus, feux…).