Qu’est-ce que le système ESP d’une voiture ?

Le système ESP d’aide au freinage d’urgence est présent sur les voitures neuves depuis janvier 2012. À quoi sert le système ESP ? Comment fonctionne ce système d’assistance à la conduite ? Découvrez toutes les caractéristiques d’un dispositif essentiel en cas de perte de contrôle du véhicule.

À quoi sert le système ESP ?

Le système ESP (Electronic Stability Program), aussi appelé système ESC (Electronic Stability Control) sur certains modèles de voitures, est un équipement de sécurité active. Son rôle est de conserver la stabilité du véhicule pour éviter un accident grave ou mortel lors d’une perte d’adhérence du véhicule sur sol mouillé ou d’une perte de trajectoire.

0070cC.jpg
Bon à savoir

Ce système ESP d’assistance au freinage d’urgence s’accompagne généralement d’autres éléments de sécurité active comme l’ABS qui évite le blocage des roues pendant un freinage d’urgence grâce aux capteurs qui détectent la vitesse de rotation des roues, l’EBD qui module la puissance du freinage, l’ASR qui évite le patinage des roues en cas de perte d’adhérence ou encore l’aide au démarrage en côte qui permet de conserver la stabilité du véhicule en côte grâce aux capteurs d’inclinaison des roues. De quoi éviter facilement un accident !

Comment fonctionne le système ESP ?

Le fonctionnement du système ESP est relativement simple. Lorsqu’un automobiliste perd le contrôle de son véhicule ou que les roues n’adhèrent plus à la route, le système ESP s’active.

En une fraction de seconde, le système ESP traite les informations qu’il reçoit des capteurs et agit en conséquence directement sur le système de freinage et si nécessaire en prenant le contrôle des gaz.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

En cas de sous-virage ou de survirage

Si votre voiture arrive trop rapidement dans un virage à droite et décroche au niveau du train arrière, le système va freiner les roues avant droites (on parle de sous-virage). Dans un virage à gauche, le système freine les roues avant gauches (survirage) pour rectifier la trajectoire du véhicule. Si cela ne suffit pas, l’ESP va alors aussi freiner les roues arrière (extérieures si la voiture sous-vire, intérieures si elle survire). Si besoin, le système peut aussi prendre le contrôle de l’accélérateur et décider d’accélérer ou ralentir les roues motrices du véhicule pour le remettre sur la bonne trajectoire.

En cas de perte d’adhérence ou d’évitement d’obstacle

Si vous perdez le contrôle de votre véhicule sur une plaque de verglas, par exemple, ou en essayant d’éviter un obstacle, là encore, les capteurs vont aussitôt détecter les roues qui ne touchent plus le sol et l’ESP va freiner les roues, les unes indépendamment des autres si nécessaire pour que le véhicule retrouve son équilibre et reprenne une trajectoire correcte.

Le permis accessible dès 17 ans

Dès le 1er janvier 2024

logo-17ans.png.png

Quels sont les capteurs électroniques d’un système ESP ?

Pour fonctionner correctement, le système ESP est équipé de nombreux capteurs :

  • un capteur de roues qui mesure la vitesse de rotation des roues ;

  • un capteur de vitesse pour calculer précisément la vitesse de la voiture ;

  • un capteur d’angle du volant pour mesurer l’angle de braquage de la direction ;

  • un capteur d’accélération transversale dont le rôle est d’identifier les mouvements latéraux inhabituels ;

  • un capteur de lacet qui s’active à chaque inclinaison anormale ou dangereuse de la voiture.

Limites de l’ESP et réglementation du code de la route

Le système ESP est une aide à la conduite précieuse. Cependant, s’il permet de prendre le contrôle de la trajectoire en cas de danger, il n’en reste pas moins un système de contrôle électronique qui :

  • peut présenter des défaillances techniques ;

  • ne remplace pas la vigilance des conducteurs et encore moins le non-respect des règles de sécurité routière du code de la route.

Que faire en cas de panne de l’ESP ?

Aucun système ESP n’est à l’abri d’un dysfonctionnement ou même d’une panne. Donc, si vous voyez que le voyant orange avec le pictogramme d’un dérapage de voiture reste allumé sur votre tableau de bord, c’est le signe d’une défaillance. Emmenez rapidement votre voiture chez un garagiste, car circuler avec un ESP défaillant peut être dangereux.

0044cD.jpg

Comment désactiver l’ESP sur une voiture ?

La désactivation du système de freinage d’urgence n’est pas disponible sur toutes les voitures. Même si vous avez la possibilité de désactiver votre ESP, nous vous le déconseillons fortement, car il est extrêmement utile pour corriger la trajectoire de votre voiture en situation d’urgence.

Toutefois, vous pouvez le désactiver temporairement pour stopper l’antipatinage des roues en cas de démarrage dans la neige. N’oubliez pas de le réactiver aussitôt !

FAQ

  • Est-ce que l’ESP agit sur les freins ?

    Effectivement, le système ESP qui équipe désormais tous les véhicules neufs est un système de freinage automatique qui peut freiner une roue ou plusieurs à la fois pour éviter un dérapage incontrôlé ou un risque de collision.

  • Quelle est la différence entre ESP et ABS ?

    Si l’ESP permet de freiner les roues de la voiture, le système ABS quant à lui est l’antiblocage de sécurité qui évite que les roues se bloquent pendant les freinages intenses.

  • Pourquoi le voyant ESP s’allume-t-il ?

    Trois cas de figure peuvent expliquer que le voyant du système ESP de freinage d’urgence s’allume : au démarrage de la voiture, lorsque le véhicule utilise l’ESP ou en cas de dysfonctionnement du système.