Comment financer son permis moto avec le CPF ?

Le permis moto est désormais disponible au financement CPF depuis le 1er janvier 2024. Cette loi remplace la réglementation du 1er novembre 2020 qui considérait que le permis moto ne rentrait pas dans le cadre de la concrétisation d'un projet professionnel.

En tant que salarié, le crédit disponible dans votre Compte Personnel de Formation (CPF) peut financer votre accès à la mobilité. Il est ainsi envisageable de faire valoir ce droit auprès d’une auto-école agréée, acceptant le financement permis moto CPF. Si vous êtes salarié ou demandeur d'emploi, sachez que votre solde CPF peut être utilisé à cet effet. Découvrez ce qu’il faut savoir sur le financement de votre permis moto et le CPF.

photo-fc-permis-moto.jpg

Il est maintenant possible d’utiliser les droits CPF pour financer le permis moto

Depuis 2017, le financement CPF concourt au développement des compétences des salariés, et cela, dans plusieurs domaines. Financer le permis avec le CPF est accessible à l’employé, au demandeur d’emploi ou encore à l’agent de la fonction publique. C’est pourquoi, l’usage du CPF a permis à de nombreuses personnes de se former auprès d’une auto-école agréée CPF.

Bonne nouvelle ! La proposition de loi intitulée « Un jeune, un permis » visant à élargir l'offre du Compte Personnel de Formation (CPF) à tous les permis de conduire, y compris les permis moto A1 et A2, émise en mars 2023, est entrée en vigueur le 1er janvier 2024.

L’accès à la mobilité est une priorité gouvernementale pour maîtriser la conduite de tous types de véhicules et ce, pour accéder à un poste ou bien évoluer dans sa profession. Depuis le mois de janvier 2024, le CPF a ouvert son offre de formation au permis moto. En effet, la détention d’un permis A1 ou A2 peut désormais constituer un critère exigible dans les offres d’emploi. Cette mesure rend le permis moto plus accessible et abordable pour de nombreux candidats, ce qui est une excellente nouvelle pour les jeunes diplômés souhaitant accéder à l'emploi et pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer.

gros-plan-homme-tenant-son-casque-moto-distance-floue.jpg

Liste des permis actuellement finançables par le CPF

À ce jour, le compte personnel de formation peut être utilisé pour trois types de permis de conduire. Ce sont entre autres, les catégories A, B, C et D. Ainsi, vous pouvez vous servir de votre compte personnel formation pour passer :

  • Le permis A, dont les permis A1 et A2 ;
  • Le permis B, dont le permis B78, B96 et BE. Exceptionnellement, le CPF ne prend pas en charge le permis B1 ;
  • Le permis C, dont les permis C1, C1E et CE ;
  • Le permis D, y compris les permis D1, D1E et DE.

Le CPF peut permettre de financer tout, ou partie de la formation, de la préparation au code de la route jusqu’à l’examen pratique, en passant par les cours de conduite.

Pour prétendre à ce dispositif d’aide, le candidat doit néanmoins remplir certaines conditions. Via son compte CPF en ligne, il peut vérifier son éligibilité. Il doit spécifier le motif de sa demande de financement, et bien entendu choisir une auto-école agréée.

Les conditions d'éligibilité

Attention, pour pouvoir bénéficier de vos droits, et accéder à une formation, il est nécessaire que votre compte soit approvisionné en heure ou en euros selon votre profession. Comme pour les préparations des permis déjà éligibles au CPF, la prise en charge de la formation par le CPF doit s’inscrire dans la réalisation d'un projet professionnel ou permettre de conserver le poste du titulaire de compte.

Quelles solutions pour financer son permis A sans CPF ?

À défaut de posséder un compte CPF, d’autres options de financement peuvent être utilisées et être acceptées par votre moto-école. Les étudiants désireux de suivre des formations peuvent par exemple contracter le prêt : «Permis à 1€ par jour». Il s’adresse aux apprentis âgés de 15 à 25 ans. Le principe est simple, le remboursement se fait sur une période de 20 à 40 mois avec une base mensuelle de 30€, sans intérêt.

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) constitue une autre possibilité pour financer la formation du permis moto. Accessible dès l’âge de 16 ans, cette aide couvre les frais de formation et d’examen. À ce propos, cette aide priorise les candidats rencontrant des difficultés en matière d'insertion professionnelle.