EnVoitureSimone

Attestation de sécurité routière (ASR)

Avant d’être admis à passer l’épreuve pratique du permis de conduire, vous devrez avoir obtenu vos attestations scolaires de sécurité routière de niveau 1 et 2 (ASSR 1 et 2). Ces certifications sont normalement dispensées en classe de 5e puis en classe de 3e. Si vous n’avez pas pu le faire, il existe heureusement une autre solution : l’attestation de sécurité routière, ou ASR.

photo-fc-examen-du-permis.jpg

À quoi sert l’ASR ?

L’attestation de sécurité routière (ASR) est un titre ayant la même valeur que les ASSR de niveau 1 et 2. Autrement dit, elle permet aux candidats n’ayant pas obtenu leurs certifications pendant leur cursus au collège de se présenter malgré tout à l’examen du permis de conduire. Comme ces deux attestations, l’ASR est une initiation à la sécurité routière indispensable. L’ASR est obligatoire pour :

  • passer le brevet de sécurité routière (BSR), si le candidat n’est pas titulaire de son ASSR de niveau 1. Sans les connaissances théoriques de cette certification et sans ce document, impossible en effet d’entamer la formation pratique du brevet ;
  • obtenir les permis de conduire des catégories A et A1 (moto), permis B (voiture) et B1 (quadricycle lourd à moteur), dès lors que le candidat n’est pas titulaire de son attestation ASSR de niveau 2.

L’ASR s’obtient après le passage d’un examen théorique, qui prend la forme d’un contrôle des connaissances au sujet du code de la route et des règles basiques de sécurité routière. La délivrance des attestations dont l’ASR, est gérée par le ministère des affaires routières. En cas de réussite, cette attestation doit être conservée précieusement. Elle vous sera demandée par votre auto-école pour vous inscrire au permis de conduire. Pour le BSR (Brevet de Sécurité Routière), renseignez-vous auprès du Greta, qui propose des sessions de formation.

Bon à savoir

Pour les élèves en situation de déficience visuelle, l’AER (attestation d’éducation à la route) remplace l’ASSR et l’ASR.

Qui peut passer l’ASR ?

Vous êtes concernés par le passage de l’ASR si vous êtes né après le 1er janvier 1988. Vous devrez ainsi n’avoir jamais obtenu votre attestation scolaire de sécurité routière de niveau 1 et 2. De plus, vous ne devrez pas être scolarisés ou en contrat d’apprentissage au moment de votre présentation à cet examen théorique.

Nos enseignants sont sélectionnés par nos soins

Et notés 4,9/5 par leurs élèves

illu-promo-rentrée-2023.png

Comment s’inscrire pour l’ASR ?

Dans chaque département, un examen de l’ASR est organisé au moins deux fois par an, généralement en mars et en octobre, au sein des GRETA. Un GRETA est un groupement d’établissements de l’Éducation nationale dédié à la formation des adultes. Certaines mairies proposent également ce service. Si vous êtes en contrat d’apprentissage, l’examen doit en revanche être passé au sein de votre CFA.

La liste des établissements qui permettent de passer l’attestation de sécurité routière est disponible sur le site internet du ministère de l’Éducation nationale. Il est également possible de vous renseigner auprès de l’inspection académique de votre département pour trouver un établissement adéquat.

Pour préparer le passage de cet examen dans les meilleures conditions, nous vous recommandons fortement de vous procurer un code de la route gratuit. Vous pouvez par exemple utiliser notre application En Voiture Simone. Elle vous donne accès gratuitement à des cours du code de la route, à des tests et des examens blancs.

Combien coûte l’ASR ?

Peu importe où vous vous inscrivez pour passer l’ASR, le passage de cet examen est entièrement gratuit. Vous n’aurez à payer que si vous souhaitez par exemple suivre une formation théorique.

En quoi consiste l’examen de l’ASR ?

Une fois inscrit, vous devrez évidemment passer l’examen de l’ASR. Ce dernier consiste en une épreuve théorique comprenant un questionnaire à choix multiples. Vous devrez alors répondre à 20 questions sur le thème de la sécurité routière. Pour chaque question, une petite séquence vidéo vous sera présentée au préalable.

Pour obtenir votre attestation de sécurité routière, vous devrez atteindre une note minimum de 10/20. Si c’est le cas, vous recevrez votre attestation par voie postale dans les deux semaines qui suivent la session d’examen. Si vous n’avez pas réussi l’épreuve, vous devrez vous y présenter une seconde fois.

Finance ton permis avec le CPF

En travaillant 2 ans t'as le compte !

Votre Permis pour 0€ avec le CPF Financez jusqu'à 100% de votre permis.png

Que faire en cas de vol de votre attestation de sécurité routière ?

En cas de perte ou de vol de votre ASR, vous pouvez demander un duplicata au chef d’établissement organisateur des épreuves. La demande doit être faite par écrit et envoyée par courrier. Vous pouvez aussi remplir une déclaration sur l’honneur stipulant que vous avez bien obtenu votre attestation de sécurité routière.

FAQ

  • Comment obtenir l’ASR ?

    Pour obtenir l’ASR, vous devez vous inscrire à l’examen auprès d’un GRETA, ou de votre mairie si elle propose ce service. Si vous êtes en contrat d’apprentissage, l’examen se déroule au sein de votre CFA. Une liste des établissements permettant de passer l’ASR est disponible sur le site internet du ministère de l’Éducation nationale.

  • Quel ASSR pour le permis ?

    L’ASSR 2 est nécessaire pour l’obtention du permis de conduire, si vous avez moins de 21 ans. Si vous n’avez pas reçu l’ASSR 2 pendant votre scolarité, vous devrez alors passer l’ASR, l’attestation de sécurité routière.

  • Quelle est la différence entre ASR et ASSR ?

    L’ASSR comme l’ASR vous permettent de vous inscrire au permis de conduire. L’ASSR s’obtient pendant la scolarité, en 5e pour l’ASSR 1 et en 3e pour l’ASSR 2. L’ASR est destinée aux candidats n’ayant pas obtenu les ASSR pendant le collège.