Le dépassement par la droite

1. La règle générale : dépasser par la gauche

En France, les dépassements DOIVENT s'effectuer par la gauche.

2. Dépassement par la droite

Le dépassement par la droite est interdit même si le véhicule à dépasser est en infraction (ici, le conducteur sur la voie centrale devrait revenir dans la voie de droite).

3. Les exceptions

En prenant toutes les précautions nécessaires, je peux dépasser par la droite un véhicule qui tourne à gauche. Je dois cependant être sûr de son intention :
- son conducteur a allumé (et maintient) son clignotant à gauche,
- il ne semble pas hésiter,
- il est serré à gauche (ou bien centré dans la voie de gauche),
- sa vitesse et/ou son ralentissement sont cohérents avec le changement de direction envisagé.

4. Zone d'évitement

Parfois, sur les routes à double sens, une zone d'évitement est aménagée pour faciliter le dépassement par la droite d'un véhicule qui tourne à gauche. Cela limite le risque de collision et permet de gagner un peu de temps. Attention cependant de ralentir pour effectuer un tel dépassement !

Sur ce type d'aménagement, il est bien sûr interdit de s'arrêter ou de stationner (à ne pas confondre avec un parking...).

5. File ayant des directions différentes

Je peux dépasser par la droite (avec prudence) un véhicule dont la file ne va pas dans la même direction que celle dans laquelle je me trouve (la file de gauche peut continuer tout droit alors que la mienne tourne à droite).

Je peux aussi dépasser par la droite un véhicule qui circule dans une voie qui lui est réservée (dans une voie de bus notamment). Comme c'est le cas sur cette photo.

6. Embouteillage

Dans un embouteillage (circulation dense, lente et organisée en files ininterrompues), lorsqu'une file circule plus vite qu'une autre, cela n'est pas considéré comme un dépassement. Aussi, si ma file va plus vite que la file de gauche, je peux suivre le mouvement sans que cela soit une infraction.

7. Les risques liés au dépassement par la droite

Le dépassement par la droite n'est pas une manoeuvre habituelle et comporte des risques. Pour les limiter :
- l'écart de vitesse avec le véhicule à dépasser doit être faible,
- je dois garder à l'esprit que son conducteur peut changer d'avis et revenir à droite sans précautions,
- je ne dois pas empiéter sur l'accotement (risque de dérapage) ou sur une ligne de STOP/CÉDEZ-LE-PASSAGE (risque de surprendre/entrer en collision avec un véhicule arrivant de la droite),
- je ne perds pas de vue qu'un véhicule qui ralentit ou qui s'arrête peut laisser traverser un piéton ! (Qui ne me voit pas arriver, et que je ne peux pas voir non plus...).