Panneau de sens interdit : réglementation du code de la route

Le panneau de sens interdit est facilement reconnaissable avec son grand rectangle blanc sur fond rouge. Bien qu’il soit l’un des panneaux de signalisation les plus connus, la réglementation qui l’entoure n’est pas toujours une évidence pour de nombreux automobilistes. En Voiture Simone vous emmène réviser la réglementation liée au sens interdit.

photo-panneau-sens-interdit.png

Comment reconnaître un panneau de sens interdit ?

En France, il existe différentes catégories de panneaux de signalisation : les panneaux de danger, de direction, d’indication, de localisation et les panneaux d’ordre dont font partie les panneaux d’interdiction. Le sens interdit entre bien sûr dans cette dernière catégorie.

Aussi appelé panneau B1, le panneau de sens interdit est un rond sur fond rouge agrémenté d’un listel blanc et d’une barre blanche horizontale au centre. Celui-ci signale un accès interdit dans leur sens de circulation à tous les usagers de la route :

  • Les véhicules terrestres à moteur : voitures, motos, poids lourds, etc. ;
  • Les vélos ou les trottinettes, qui sont aussi dans l’obligation de respecter le code de la route.

Si l’interdiction ne s’applique pas à tous les véhicules, les véhicules concernés par l’interdiction sont alors identifiables par un pictogramme.

Il existe un second panneau d’interdiction, le panneau B0 représenté par un rond sur fond blanc avec un listel rouge. Ce panneau signale une circulation interdite aux véhicules dans les deux sens.

Enfin, dernier panneau de sens interdit : le panneau carré à fond jaune fluorescent (panneau B1j) sur lequel est affiché un sens interdit. Vous le trouverez en contresens des bretelles de sortie des autoroutes ou sur les routes à chaussées séparées. Il a été mis en place en 2015 pour augmenter la visibilité du panneau sens interdit et prévenir plus efficacement les usagers de la route.

Comment agir face à un panneau sens interdit sur la route ?

Installé en début de chaussée, un panneau de sens interdit signifie aux conducteurs l’interdiction totale de circuler sur le sens de la voie concernée, et ce, jusqu’à la prochaine intersection.

Pour éviter un refus de priorité, rappelez-vous bien que l’interdiction ne concerne que votre sens de circulation. Un véhicule peut parfaitement emprunter la voie en sens inverse. Si vous vous trouvez en présence d’une intersection comportant un sens interdit, vérifiez qu’il ne s’agit pas d’une priorité à droite.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Quelle est la signification d’un sens interdit avec panonceau ?

1548qA.jpg

Parfois, un panonceau rectangulaire blanc accompagne certains panneaux de sens interdit. Ces panonceaux dits de "catégorie" précisent que l’interdiction ne s’étend pas à la catégorie d’usagers mentionnés.

Différentes mentions peuvent être inscrites :

  • Interdiction de circuler sauf riverains ;
  • Interdit sauf cyclistes ;
  • Sauf pompiers ;
  • Sauf véhicules autorisés, etc.
Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Non-respect d’un sens interdit : sanctions prévues par le code de la route

0084cG.jpg

Ne pas respecter un sens interdit fait partie des infractions au code de la route qui vous exposent à une contravention de 4e classe. C’est-à-dire à une amende forfaitaire de 135 € qui peut être majorée à 375 € ou minorée à 90 €. Mais aussi à un retrait de 4 points sur votre permis de conduire. Dans certaines circonstances, le tribunal peut également exiger une peine complémentaire de 3 ans de suspension du permis de conduire.

Enfin, en toute logique, prendre un sens interdit en marche arrière, vous expose aux mêmes sanctions. Sachez pour finir que le non-respect du sens interdit est une infraction qui peut être sanctionnée sans interception ni arrestation du conducteur.