Panneaux et balises d’annonce de virage sur la route

Les récents chiffres de la sécurité routière française révèlent une statistique alarmante : 40 % des accidents mortels sur les routes de campagne ont lieu en virage. La signalisation routière autour de ces virages n’est donc pas un détail, mais un impératif pour garantir la sécurité de tous les automobilistes, que ce soit en zone rurale ou en ville. Et pour vous aider à bien réexaminer ces classiques du code de la route, En Voiture Simone vous guide tout droit vers le panneau virage.

photo-panneaux-succession-virages-droite.png.png

Quels sont les panneaux d’annonce de virages ?

Le panneau de danger annonçant un virage est un indispensable pour tous les usagers de la route. Pour chaque conducteur, ils sont comme un signal d’alerte, un rappel pour ralentir et se préparer au virage à venir. D’ailleurs, saviez-vous que plus un virage est long et plus il devient accidentogène ? Pour cela, rien ne vaut un bon avertissement.

La mise en place de ces panneaux répond à des critères précis :

  • Ils sont placés lorsque le virage est difficilement visible ;
  • Ils sont mis en place lorsque la courbe est rétrécie ;
  • Ils sont implantés sur des tronçons où les courbes sont exceptionnelles et dangereuses.

Et pour encore plus de visibilité, ces panneaux routiers ont ce super pouvoir de briller la nuit grâce à un dispositif qui reflète la lumière de vos phares.

Virage à droite

illus-panneau-virage-à-droite.png

En France, le panneau routier signalant un virage à droite est référencé A1a. Il prend la forme d’un triangle blanc bordé de rouge, avec à l’intérieur un virage représenté par une flèche noire orientée vers la droite.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Virage à gauche

illus-panneau-virage-à-gauche.png

Le panneau de signalisation A1b alerte les conducteurs d’un virage à gauche potentiellement dangereux à venir. Sa flèche noire est orientée vers la gauche.

Succession de virages

illus-succession-de-virages.png

Le panneau A1c, lui aussi de forme triangulaire avec des contours de couleur rouge sur fond blanc, annonce une succession de virages. Un pictogramme en forme de « Z » illustre la direction du premier virage, changeant selon qu’il tourne à droite ou à gauche.

Bon à savoir

Il convient de souligner que la signalisation d’un virage n’est pas systématique. En effet, si un virage ne présente pas de spécificité ou s’intègre harmonieusement dans le paysage routier, il peut ne pas être indiqué.

Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Où est placée la signalisation d’annonce d’un virage ?

Les panneaux de signalisation routière annonçant un virage risqué se trouvent sur le bord de la route. En zones rurales, ils sont positionnés 150 m avant le danger, tandis qu’en agglomération, cette distance est de 50 m.

Panonceau de distance

Sous les panneaux de danger, vous pouvez parfois remarquer un panonceau rectangulaire qui fournit une indication sur la proximité exacte du danger. Ces panonceaux peuvent être de type M1, indiquant la distance, ou B14, précisant la vitesse maximale autorisée.

Certains panonceaux détaillent une étendue du danger, c’est-à-dire la zone où le risque persiste. Ils comportent généralement des pictogrammes avec deux flèches encadrant la distance mentionnée. Si vous en repérez un, le danger commence à la distance habituelle du panneau (150 m à la campagne, 50 m en ville), mais il s’étire sur le nombre indiqué, soit 4,5 km par exemple. Cette signalisation verticale est essentielle pour adapter votre conduite en toute sécurité.

Quelle est la différence entre un panneau et une balise de virage ?

photo-balise-virage.png

Lors de vos déplacements, vous avez sûrement remarqué que les panneaux de virage ne sont pas les seuls signaux routiers indiquant un virage. En parallèle, la balise de virage vient prêter main-forte aux panneaux triangulaires. Cette signalétique trace de manière précise le contour externe de certains virages, et vous pouvez la voir autant sur les accotements que sur les barrières de sécurité.

Ce balisage renforce les informations transmises par les panneaux de signalisation et le marquage routier. Elles jouent un rôle déterminant pour le conducteur, surtout face à des virages au tracé complexe, aidant à mieux appréhender la courbe.

Plusieurs types de balises de virage sont utilisés dans le code de la route : les balises blanches équipées de réflecteurs (codifiées J1), celles coiffées d’un capuchon rouge destinées aux zones enneigées (J1 bis), et enfin les balises ornées de chevrons blancs et bleus (J4), venant compléter ou remplacer les J1.