Éthylotest obligatoire dans un véhicule : est-ce encore en vigueur ?

L’éthylotest chimique a fait l’objet de revirements légaux, mais que dit réellement le code de la route ? D’ailleurs, qu’est-ce qu’un éthylotest chimique ? Est-il nécessaire d’en posséder un en permanence ? En Voiture Simone vous explique tout ce que vous devez savoir à ce sujet ! 😀

Qu’est-ce qu’un éthylotest ?

L’éthylotest chimique est un outil de dépistage permettant de mesurer l’alcoolémie des conducteurs par le biais de l’air expiré. Grâce à un baromètre de couleur, le dispositif détermine le taux d’alcoolémie des usagers. Si la limite légale d’alcool consommé est dépassée, n’oubliez pas que prendre le volant est une infraction et que le risque d’accident mortel est bien trop important pour prendre la route.

L’éthylotest est à ne pas confondre avec l’éthylomètre (ou éthylotest électronique), un instrument de mesure plus précis, utilisé lors des contrôles de police. Contrôle qui, s’il s’avère positif, entraîne de lourdes sanctions : suspension de permis, immobilisation du véhicule, pose d’un éthylotest antidémarrage homologué (EAD), etc.

L’éthylotest chimique est particulièrement répandu. Fiable et peu coûteux, ce petit tube en verre avec ou sans ballon se glisse dans votre boîte à gants et permet de mesurer votre alcoolémie à tout moment avant de prendre le volant. Mais alors, fait-il partie du matériel obligatoire dans une voiture ?

1034qA.jpg

Est-ce obligatoire d’avoir un éthylotest dans son véhicule ?

En 2012, la loi a rendu dispositif obligatoire pour les motards et les automobilistes français, puis a opéré un rapide rétropédalage. Détenir en permanence un éthylotest dans son véhicule et inciter les usagers à se dépister eux-mêmes devaient contribuer à la sécurité sur les routes et lutter contre l’alcool au volant. Jugeant la mesure inefficace, le gouvernement a supprimé l’obligation 8 ans plus tard seulement. Il n’est donc plus obligatoire de posséder un éthylotest dans son véhicule depuis mai 2020.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

L’obligation n'entraînait pas de sanction

Le décret n° 2012-284 du 28 février 2012 prévoyait initialement une amende forfaitaire de 11 € en cas de non-possession d’un éthylotest. Le code de la route l’a supprimée un an plus tard. L’infraction n’entraînait donc plus aucune sanction.

Pourquoi acheter un ou plusieurs éthylotests malgré l’absence d’obligation ?

Certes, disposer d’un éthylotest n’est pas obligatoire. Cet outil est néanmoins particulièrement utile ! Contrôler votre alcoolémie avant de prendre la route peut vous éviter de conduire avec un taux supérieur à la limite légale. L’alcool étant l’une des principales causes de mortalité sur les routes françaises, il est toujours vivement recommandé de posséder un dispositif de dépistage récent et prêt à l’emploi dans votre véhicule personnel.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Éviter de prendre le volant sous les effets de l’alcool

Les effets désinhibants et euphorisants de l’alcool altèrent le jugement et modifient la perception. Il n’est pas rare qu’un automobiliste prenne le volant sans même savoir que son alcoolémie dépasse largement la limite légale ! S’auto-tester permet une mesure fiable et précise du taux d’alcool dans le sang, en accord avec la réglementation française. L’usager peut alors prendre la route sereinement en cas de résultat négatif, ou bien être dissuadé de conduire sous l’emprise de l’alcool en cas de résultat positif.

0003cI.jpg

Protéger les autres usagers de la route

Les données officielles de la sécurité routière sont sans appel :

  • En France, l’alcool est responsable d’un accident mortel sur trois.
  • Un conducteur sous l’emprise de l’alcool multiplie ses chances de causer un accident mortel par 8,5.

Les dangers de l’alcool au volant ne sont plus à démontrer : un conducteur alcoolisé compromet à la fois sa sécurité mais également l’intégrité de ses passagers ainsi que celle des autres usagers du réseau routier. Se dépister avant de prendre la route contribue à votre sécurité, mais également à celle des autres.

0098cD.jpg

Quelle est la durée de conservation d’un éthylotest ?

Disposer d’un éthylotest est une bonne chose. Encore faut-il que celui-ci soit valide ! Tout d’abord, sachez que les éthylotests chimiques sont à usage unique. Celui que vous possédez doit être neuf et en bon état de conservation. Gardez-le au sec, à une température idéalement située entre 5° et 40°. La durée de conservation d’un éthylotest chimique est variable, entre 18 et 24 mois. Respectez la date de péremption indiquée sur l’emballage.

FAQ

  • Pourquoi l'éthylotest n'est plus obligatoire ?

    Le gouvernement a jugé inefficace l’obligation de détenir un éthylotest pour diverses raisons. D’une part, l’approvisionnement de tous les usagers français posait un problème majeur, et la courte période de validité des éthylotests chimiques accentuait ce problème. D’autre part, le fait qu’une seule entreprise ait été mandatée par le gouvernement pour la fabrication des éthylotests suscitait de nombreuses questions. Enfin, l’absence de sanction en cas de non-respect de cette obligation rendait l’application de cette nouvelle règle particulièrement complexe.

  • Quand le contrôle d'alcoolémie est-il obligatoire ?

    Les forces de l’ordre procèdent à un contrôle d’alcoolémie systématique en cas d’accident de la route impliquant des dommages corporels. Elles sont toutefois susceptibles d’y avoir recours dans de nombreuses autres situations : lorsqu’un usager est suspecté d’avoir commis une infraction au code de la route, lorsqu’il semble être en état d’ébriété ou encore tout simplement lors d’un contrôle de routine.