Boîte de vitesses : fonctionnement et utilité

La boîte de vitesses, pièce maîtresse de tout véhicule, se décline en divers types aux fonctionnalités distinctes. Avant d’acheter une voiture ou de décrocher le permis B, il est essentiel de se familiariser avec ce dispositif. Suivez le guide avec En Voiture Simone !

photo-boite-de-vitesse.jpg

Qu’est-ce qu’une boîte de vitesses ?

Au cœur de la mécanique d’une voiture, la boîte de vitesses est un élément fondamental des véhicules motorisés qui permet de réguler la puissance transmise des moteurs aux roues. En termes simples, c’est un mécanisme qui adapte le rapport entre la vitesse de rotation du moteur et celle des roues. Elle est composée d’un ensemble d’engrenages de différentes tailles qui peuvent être engagés ou désengagés pour obtenir le rapport de vitesse désiré.

Quel est le rôle d’une boîte de vitesses ?

La boîte de vitesses est la médiatrice entre vos intentions en tant que conducteur et les actions de votre véhicule. Chaque fois que vous accélérez, ralentissez ou abordez différents terrains, c’est cette boîte qui décide comment traduire vos demandes en mouvements fluides et efficaces. Elle évite les surrégimes qui pourraient endommager le moteur et assure une conduite efficace et économe en carburant.

En montée, elle fournit la puissance nécessaire sans épuiser le moteur. En descente, elle permet de contrôler la vitesse. Elle joue donc un rôle crucial dans l’équilibre entre les besoins en performance, en sécurité et en efficacité du véhicule.

77,8% de réussite au code

Contre 56,6% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

Quelles sont les différentes boîtes de vitesses ?

On distingue diverses sortes de boîtes de vitesses, chacune avec ses propres spécificités : manuelles, automatiques et séquentielles.

Boîte manuelle

0056cC.jpg

La boîte manuelle est l’une des boîtes de vitesses les plus répandues en France. On la reconnaît facilement avec sa pédale d’embrayage et son levier de 5 ou 6 rapports, une position neutre et une marche arrière.

Mais elle demande néanmoins une certaine prise en main. En effet, c’est au conducteur de décider à quel moment et comment changer les vitesses.

Cette intervention consiste à :

  • Relâcher l’accélérateur ;
  • Appuyer sur la pédale d’embrayage ;
  • Ajuster le levier de vitesse ;
  • Libérer doucement l’embrayage tout en reprenant l’accélération.

Rassurez-vous, la manœuvre devient vite instinctive !

Pour schématiser le fonctionnement interne d’une boîte manuelle, imaginez un immense système d’engrenages avec différents axes, un peu comme un arbre possédant différentes branches. En termes plus techniques, on parle d’arbre primaire, arbre secondaire et pignons. En actionnant la pédale d’embrayage et en modifiant la position du levier, divers mécanismes s’activent, modifiant le couple transmis pour ajuster la performance du moteur.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Boîte automatique

photo-boite-vitesse-automatique.webp

Si la boîte automatique gagne du terrain, ce n’est pas un hasard !

Contrairement à sa cousine manuelle, la boîte automatique fait l’impasse sur la pédale d’embrayage. Pas besoin de vous torturer l’esprit pour changer de vitesse : elle s’occupe de tout. Une aubaine, surtout pour les conducteurs novices ! Pas de crainte de se tromper de rapport : la boîte sait exactement quand changer.

Quant au levier de transmission, il se démarque aussi en déterminant plutôt le mode de conduite. Il vous donne le choix entre les options P, R, N et D :

  • P (Parking) : la position de stationnement ;
  • R (Reverse) : indispensable pour effectuer la marche arrière ;
  • N (Neutral) : l’équivalent du point mort ;
  • D (Drive) : nécessaire pour avancer.

Certains modèles de voitures automatiques disposent d’options comme le mode sport (S), hiver (W) ou brake (B).

D’un point de vue mécanique, les boîtes automatiques ont une structure complexe, reposant sur des trains épicycloïdaux, des embrayages et des freins pour gérer les différents rapports. Et au lieu d’un embrayage traditionnel, vous avez un convertisseur de couple hydraulique. Cette merveille technique est munie d’une pompe hydraulique, d’une turbine et d’un stator pour réguler l’huile.

Boîte séquentielle

interieur-poignee-lumiere-fond-chrome.jpg

La boîte séquentielle, c’est un peu comme la boîte automatique, mais avec un zeste de modernité et de dynamisme en plus. Pas de pédale d’embrayage dans les voitures qui la possèdent. Au lieu de ça, le changement de vitesse se fait via des commandes très pratiques. Vous les trouverez soit derrière le volant sous forme de palettes, soit sur le levier de vitesse. Pour monter les rapports, il vous suffit de pousser vers la position “+”, et pour les baisser, de tirer vers la position “-”.

Vous disposez également d’une position neutre et d’une marche arrière. La plupart du temps, ces commandes séquentielles sont jumelées à une boîte automatique pour rendre la conduite en ville encore plus confortable.

Bon à savoir

Initialement conçue pour les bolides de Formule 1, la boîte de vitesses séquentielle s’est depuis imposée dans de nombreuses voitures sportives d’aujourd’hui.

Quelle boîte de vitesses présente les meilleurs avantages ?

Chaque boîte de vitesses comporte son lot d’avantages. Tout dépend donc de votre utilisation.

Pour simplifier :

  • Boîte de vitesses manuelle : vous pouvez changer les rapports et vous adapter à la situation comme bon vous semble. De plus, vous pouvez réaliser des économies de carburant si vous pratiquez l'éco conduite ;
  • Boîte de vitesses automatique : vous n’avez pas à vous préoccuper du changement de vitesses, ce qui rend la conduite plus confortable et fluide ;
  • Boîte de vitesses séquentielle : vous conservez le confort de l’automatique et le dynamisme des voitures sportives, sans perte de puissance entre chaque rapport.

La FAQ de la boîte de vitesses

  • Quel est le prix pour changer une boîte de vitesses ?

    Changer une boîte de vitesses coûte en moyenne entre 600 et 3 000 € pour une voiture standard, main-d’œuvre incluse. Le prix fluctue selon le modèle du véhicule, le type de boîte de vitesses, le garagiste et le choix de la pièce (d’origine ou générique). N’hésitez pas à comparer plusieurs devis de différents garages pour dénicher le meilleur tarif.

  • Comment savoir si on a un problème de boîte de vitesses ?

    Détecter un problème de boîte de vitesses est important pour agir rapidement et éviter des complications. Vous devez donc être attentif à certains signes, comme des difficultés à changer les vitesses, des grincements ou craquements, une fuite d’huile, une odeur de brûlé ou l’allumage d’un voyant d’alerte.