Code de la route des poids lourds et camions

Les poids lourds sont majoritairement dédiés au transport de biens, de marchandises et des personnes. Leurs caractéristiques en font des usagers de la route particuliers, pour lesquels les règles de circulation et les limitations de vitesse sont adaptées. Voici les principales notions du code de la route des poids lourds à connaître pour préparer votre examen.

0125cA.jpg

Quelles sont les réglementations liées aux poids lourds ?

Les poids lourds sont à différencier des autres usagers de la route. C’est pour cette raison qu’ils sont en règle générale soumis à des signalisations et règles de circulation différentes.

Quels véhicules entrent dans la catégorie des poids lourds ?

Les véhicules poids lourds se différencient des autres catégories de véhicules par une caractéristique principale : le poids total autorisé en charge (PTAC). En effet, tout véhicule est considéré comme poids lourd à partir du moment où il pèse plus de 3,5 tonnes. Cela exclut donc les voitures, les utilitaires, les deux-roues, les véhicules prioritaires, etc. Les véhicules poids-lourds sont des véhicules encombrants et peuvent être différenciés en fonction de ce qu’ils transportent :

  • Des marchandises ou des animaux : il s’agit dans ce cas de véhicules articulés, de porteurs ou de trains routiers ;
  • Des personnes : il s’agit dans ce cas de transports en commun tels que les cars, les bus ou les trolleybus.
Illus-fc-PTAC.png
Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

Comprendre la signalisation et les limitations de vitesse des poids lourds

Ces véhicules ont la particularité d’être très imposants. C’est la raison pour laquelle ils peuvent être soumis à différentes signalisations et limitations de vitesse en fonction des routes sur lesquelles ils circulent. C’est l’article R413-8 du code de la route qui décrit précisément ces règles spécifiques.

  • En agglomération : 50 km/h.
  • Routes à caractère prioritaire : 80 km/h ou 90 km/h pour les moins de 12 tonnes et 80 km/h pour les plus de 12 tonnes.
  • Autres types de voies : 80 km/h pour les poids lourds de moins de 12 tonnes, et 60 km/h pour les plus de 12 tonnes ou les véhicules ayant une remorque.
  • Autoroutes : 90 km/h.
Bon à savoir

Vous aurez certainement remarqué que parfois, certains panneaux ne sont adressés qu’aux véhicules poids lourds. Afin d’être certain que c’est le cas, il faut identifier les panneaux ayant un logo représentant un camion. Généralement, celui-ci se trouve sous le panneau classique, signifiant que l’information n’est dédiée qu’aux conducteurs de poids lourds.

Quel est le permis correspondant aux véhicules poids lourds ?

Il existe différents permis pour conduire des poids-lourds.

La catégorie C

Certains poids lourds sont dédiés au transport de biens, d’animaux ou de marchandises. Dans ce cas, ce sont le permis C, le permis C1 ou le permis C1E qui sont les plus appropriés pour conduire un poids lourd.

Le permis C permet de conduire des poids lourds dont le PTAC est supérieur à 7,5 tonnes, tandis que le permis C1 permet de conduire des véhicules dont le PTAC est compris entre 3,5 et 7,5 tonnes. Le permis C1E et le permis super lourd ajoutent une compétence de conduite de poids-lourds avec une remorque de plus 750 kg.

Si vous désirez passer l’un de ces permis de la catégorie C, assurez-vous au préalable d’être âgé de 18 ans et d’être titulaire du permis B. Ensuite, vous devrez passer une visite médicale afin de vous assurer que vos capacités physiques et cognitives permettent la conduite d’un tel engin.

Avec ce permis, vous pourrez conduire des véhicules permettant de transporter 8 passagers au maximum. Si vous le désirez, vous pourrez également y atteler une remorque, toutefois celle-ci ne pourra pas dépasser un PTAC maximum de 750 kg.

photo-fc-permis-camion.jpg

La catégorie D

La catégorie de permis D permet de conduire des poids-lourds affectés au transport de personnes. Cela comprend le permis D, D1 et D1E.

À l’instar de la catégorie de permis C, les permis D s’obtiennent à la condition d’avoir déjà obtenu le permis B, d’avoir obtenu l’accord d’un médecin suite à une visite médicale, et d’avoir au moins 21 ans.

Les permis transport en commun se différencient de la manière suivante :

  • Le permis D permet de transporter plus de 9 personnes et peut tracter une remorque de 750 kg maximum.
  • Le permis D1 permet de transporter au maximum 17 personnes dans un véhicule ne pouvant dépasser les 8 mètres de long.
  • Le permis D1E s’ajoute au permis D1 afin d’ajouter l’attelage d’une remorque de plus de 750 kg.
photo-fc-permis-pour-transporter-des-personnes.jpg

Quels sont les équipements obligatoires ?

Tout comme l’équipement obligatoire pour les voitures, les poids lourds doivent être équipés d’un gilet de sécurité ainsi que d’un triangle de signalisation.

Cependant, certains équipements exigés pour les poids lourds ne le sont pas nécessairement pour les voitures. En l’occurrence, les poids lourds doivent être équipés d'un chronotachygraphe, servant à relever le temps de conduite ainsi que les vitesses pratiquées, mais également d’un extincteur.

En raison des limitations de vitesse spécifiques aux poids lourds, les conducteurs sont également tenus d’apposer des macarons à l’arrière de leur véhicule afin de signaler le contenu de leur cargaison et leur vitesse maximale.

Déjà 1 million d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Les restrictions du code de la route pour la circulation des poids lourds

Les poids lourds sont des véhicules encombrants, et leur spécificité exige qu’ils soient soumis à d’autres règles que celles des voitures. Voici quelques exemples de règles de circulation spécifiques aux poids lourds.

Le cas des zones et périodes interdites à la circulation

Les véhicules poids lourds dont le PTAC est supérieur à 7,5 tonnes n’ont pas le droit de circuler sur les routes françaises du samedi (22 h) au dimanche (22 h). Cela concerne également les jours fériés entre la veille et le jour même. Cette restriction est valable toute l’année et sur l’ensemble du territoire français.

Toutefois, selon les conjonctures, cette restriction peut présenter certaines variantes. Par exemple, en Île-de-France les poids lourds sont interdits de circuler dans certains tunnels et sur certaines routes. Le long des réseaux Rhône-Alpes, les poids lourds sont interdits de circuler entre 7 h et 18 h, seulement certains samedis des mois de février et mars. Ils sont également interdits certains samedis susceptibles d’être des départs en vacances.

1446qA.jpg

Le cas des dérogations spécifiques

Cependant, il existe également des dérogations à ces mêmes règles de circulation. Certains véhicules transportant des marchandises spécifiques ont le droit de circuler dans le but de réaliser leur mission. Ces transports peuvent concerner des animaux, des produits agricoles, du matériel pyrotechnique ou de différentes manifestations publiques, des déménagements, ou bien d’autres encore.

Par ailleurs, certaines dérogations temporaires peuvent être mises en place en raison de situations d’urgence ou de catastrophes naturelles.

82,1% de réussite au code

Contre 50,2% de moyenne nationale

82,1% de réussite au code Contre 50,2% de moyenne nationale.png

FAQ

  • Quels sont les véhicules poids lourds ?

    Les véhicules poids lourds sont tous les véhicules ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) supérieur à 3,5 tonnes. Leurs gabarits en font des véhicules particuliers, pour lesquels il est préférable de mettre en place des limitations de vitesse et des règles de circulations particulières.

  • Quelles sont les limitations de vitesse pour les poids lourds ?

    Les véhicules poids lourds sont soumis à des règles de circulation et des limitations de vitesse particulières. La raison de cet état de fait est que leur gabarit les rend plus dangereux que les autres véhicules. Les limitations des poids lourds sont en règle générale : 90 km/h sur les autoroutes, 80 ou 90 km/h sur les routes à caractère prioritaire, et 50 km/h en agglomération.