EnVoitureSimone

La matrice GDE : qu’est-ce que c’est ?

La matrice Goals for Drivers Education (GDE) aide les moniteurs d’école de conduite à structurer et personnaliser leur enseignement. Pour cela, elle propose un modèle théorique et hiérarchisé des comportements des conducteurs. Celui-ci se décline en divers niveaux de connaissances, d’appropriation et de prise de conscience de leurs propres agissements. Ainsi apparaissent les compétences à acquérir par l’apprenti conducteur.

photo-shu-3.jpg

La matrice GDE : qu’est-ce que c’est ?

La formation à la conduite peut tout à fait se définir comme l’acquisition de compétences. Or personne ne les développe de la même manière, ce qui produit des comportements dans différentes situations de conduite. La matrice GDE définit 5 niveaux de comportements. Le formateur les analyse en termes de niveaux de perception par le jeune conducteur.

Comment est utilisée la GDE ?

La matrice prend la forme d’un tableau. Les 5 lignes correspondent chacune à un niveau de comportement du conducteur. Les 2 premiers niveaux sont basiques, les 3 suivants resituent l’acte de conduite dans sa réalité sociale (de nombreux et différents usagers autour de soi, tous avec des motivations et objectifs de déplacement différents et des contraintes et pressions différentes). Il y a donc les comportements suivants :

  1. Maniement du véhicule (conduite, manœuvres, etc.) ;
  2. Maîtrise des situations de circulation (règles du code, priorité, signalisation etc.) ;
  3. Objectif et contexte de la conduite (pourquoi je me déplace ? pour le plaisir, pour amener les enfants à l’école, etc.) ;
  4. Projet de vie (par exemple, comment je me déplace ? vite pour des sensations fortes) ;
  5. Pressions sociétales (par exemple, impossible de ne pas avoir participé au pot d’adieu du chef d’équipe, ou impossible de conduire sans discuter avec le futur client).

Tous ces comportements de conducteur sont associés à 3 niveaux de compétences (rangés en colonnes) :

  1. Connaissances et capacités (pour maîtriser le véhicule) ;
  2. Facteurs d’accroissement du risque (pour identifier et contrôler les risques) ;
  3. Auto-évaluation (conscience de ses propres compétences et limites, de ses comportements, etc.).

La grille GDE fournit au formateur la liste des types de compétences correspondant à chaque niveau de comportement et à chaque niveau d’appropriation par le conducteur. Cela lui permet d’évaluer et d’accompagner l’apprenti automobiliste dans le développement de ses compétences jusqu’à la compréhension de ses propres comportements.

photo-kp-vlcsnap-2022-06-28-17h10m09s202.png

Matrice GDE et REMC

En pratique, le moniteur se sert beaucoup plus du référentiel pour l’éducation à une mobilité citoyenne (REMC). Le REMC, directement inspiré de la matrice GDE, liste toutes les compétences à acquérir, ce qui n’est pas le cas de la GDE.

La matrice sert surtout à :

  • améliorer les méthodes de formation des jeunes au permis de conduire ;
  • chercher des idées pédagogiques innovantes pour l’apprentissage et l’éducation ;
  • déterminer les compétences du conducteur en sécurité et de son formateur.

La formation avant la matrice GDE

Auparavant, le seul objectif de la formation était d’apprendre à maîtriser la voiture pour “avoir le permis du premier coup”. Il s’agissait d’apprentissage de la conduite du véhicule mais pas d’apprentissage pour devenir conducteur. La quantité d’accidents de jeunes automobilistes inexpérimentés, dans tous les pays, finit par remettre en question leur niveau de formation routière.

Bon à savoir

La matrice GDE est le fruit d’un projet européen de recherche pour développer les connaissances sur les comportements au volant et les facteurs les expliquant. La recherche en Finlande permet l’apparition, dans les années 1990, d’une théorie et d’un cadre d’application.

Avec la matrice comme référence d’apprentissage, l’univers du permis de conduire s’enrichit et prend désormais en compte les autres usagers, l’environnement sociétal ainsi que la notion de risque et de sécurité. L’élève conducteur n’est plus seulement en formation, mais il reçoit une véritable éducation, dans le sens où il est amené à mieux connaître le monde dans lequel il évolue ainsi que lui-même.

photo-shu-EG1A3866.jpg
On vous accompagne jusqu'au permis

Prêt à vous lancer ?

On vous accompagne jusqu'au permis Prêt•e à vous lancer .png

La GDE : pour quelles compétences ?

La matrice GDE est donc un outil pédagogique à disposition des moniteurs et formateurs. Elle présente de façon structurée et hiérarchisée les compétences nécessaires à la conduite en sécurité :

  • savoir-faire et connaissances techniques : conduire, maîtriser le véhicule, connaître le code, etc. ;
  • compétences comportementales : comprendre l’environnement et les risques, appliquer les règles, s’adapter ;
  • compétences réflexives : connaître son propre comportement d’automobiliste, le comprendre, mesurer le risque pour soi et les autres, s’adapter.

Voilà, vous savez ce qu’est une matrice GDE et à quoi elle sert. Et vous pouvez même commencer à vous interroger sur vos comportements ! 🤨…

Rassurez-vous, nous restons à vos côtés tout au long de votre apprentissage de la conduite grâce à nos nombreux conseils ! En effet, nos cours, ainsi que nos moniteurs et monitrices vous accompagnent pour que vous puissiez faire face en toute sérénité à diverses situations de conduite avec les autres usagers.

Finance ton permis avec le CPF

En travaillant 2 ans t'as le compte !

Votre Permis pour 0€ avec le CPF Financez jusqu'à 100% de votre permis.png

FAQ

  • Comment expliquer la matrice GDE ?

    Il s’agit d’un tableau de référence présentant des compétences correspondant à des niveaux de comportement au volant et à des niveaux de perception (de ces comportements et des risques engendrés) par le conducteur. C’est un outil pédagogique à disposition des moniteurs et des formateurs, ayant pour objectif d’améliorer la sécurité par l’éducation des jeunes automobilistes.

  • Qu’est-ce que le REMC ?

    Il s’agit du programme de référence pour la formation au permis B. Il est basé sur la matrice GDE. Ce référentiel de compétence sert également de grille d’évaluation pour l’épreuve pratique du permis de conduire.