Permis Accéléré : Retrouvez notre guide

De la préparation du code à la redoutée épreuve pratique sous l'œil attentif de l'examinateur, la plupart des candidats au permis de conduire consacrent plusieurs mois à l'obtention du précieux sésame. D'autres n'ont pas l'envie ou la possibilité d'attendre et optent pour un permis accéléré. De quoi s'agit-il, et que faut-il en penser ?

FIXME

Qu'est-ce qu'un permis de conduire accéléré ?


Le permis de conduire accéléré est une formation intensive proposée par certaines auto-écoles. Son principe ? Faire gagner au candidat un maximum de temps, et concentrer l'ensemble de son apprentissage de la route en quelques semaines, ou un mois au maximum. Cette formule séduit typiquement des jeunes qui veulent mettre à profit un mois de vacances ou une période d'inactivité.

Les formules d'apprentissage accéléré existent principalement pour l'obtention du permis de catégorie B ou « permis voiture ». Pour rappel, ce permis vous donne le droit de conduire un véhicule à moteur dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n'excède pas 3,5 tonnes, avec ou sans remorque - cette dernière ne devant alors pas dépasser un PTAC de 750 kg.


En quoi consiste un permis accéléré ?


Le stage intensif pour obtenir un permis de conduire accéléré débute par un apprentissage rapide du code de la route, en vue de présenter le candidat à l'examen théorique le plus vite possible. Pendant deux à quatre jours, les élèves suivent des cours en petits groupes et révisent leur code, puis subissent plusieurs examens blancs avant de se présenter à l'épreuve proprement dite.

L'élève va ensuite réaliser vingt à trente heures de conduite sous la supervision d'un moniteur agréé, mais à un rythme beaucoup plus soutenu que dans le cadre d'un apprentissage normal : le quota d'heures est atteint au bout de dix à quinze jours seulement, ce qui contraint donc le jeune conducteur à acquérir très vite les bons réflexes. Dans certains cas, les premières heures de conduite sont réalisées sur un circuit fermé à la circulation.


Quels sont les avantages du permis accéléré ?


Le principal atout du permis accéléré est évidemment l'optimisation du temps. En ne consacrant que trente jours à l'obtention du titre, un candidat se libère de cette contrainte pendant le reste de l'année et bénéficie très vite d'une voiture pour se déplacer. Ce besoin d'aller vite peut se comprendre lorsque le permis B est le préalable requis pour décrocher un emploi ou encore pour suivre des études dans une autre ville.

La formule est aussi attractive pour les conducteurs qui ont fait l'objet d'une suspension du permis de conduire et qui doivent repasser les épreuves.


Quels sont les inconvénients du permis accéléré ?


Les formations intensives au permis de conduire sont facturées nettement plus cher qu'un apprentissage classique par une auto-école. La différence globale de tarif peut ainsi atteindre 1 000 ou 1 500 €, ce qui n'est pas négligeable pour la plupart des budgets.

Un stage accéléré, aussi et surtout, ne garantit pas la réussite. Le « bachotage » proposé dans ces formations n'est pas la méthode idéale pour assimiler sérieusement les bons réflexes sur la route et bien prendre en main le véhicule. Chaque candidat doit respecter son propre rythme pour optimiser ses chances de succès dès la première présentation aux épreuves.




L'inscription à une auto-école en ligne représente un compromis intéressant pour tous ceux qui hésitent à suivre un permis de conduire accéléré. La rapidité de la formation est entièrement modulable selon les besoins du candidat. Ce dernier dispose par ailleurs d'un code de la route gratuit pour préparer l'épreuve théorique dans de bonnes conditions.
FIXME