Le document du permis de conduire

1. Un document obligatoire

Je dois être titulaire du permis B pour conduire sur les routes ouvertes à la circulation, mais aussi les lieux privés ouverts à la circulation publique : chemins communaux, parkings de supermarchés... Tous les jours, même en dehors des heures d'ouverture de ces magasins, même s'il n'y a personne d'autre sur le parking.

En cas de contrôle par les forces de l'ordre, je risque une amende si je ne suis pas en mesure de présenter mon permis (et les papiers nécessaires à la conduite de ma voiture). J'ai alors 5 jours pour présenter ces papiers. Mais attention : cela n'annule pas l'amende pour non-présentation de ces documents ! Cela évite simplement d'écoper d'une autre amende, bien plus élevée.

Si je ne suis pas titulaire du permis requis pour conduire un véhicule, je risque de lourdes sanctions. Si j'utilise un permis falsifié, je risque des sanctions encore plus lourdes.

2. Ce que je peux conduire

Le permis B me permet de conduire tous les véhicules jusqu'à 3,5 tonnes de P.T.A.C. comportant 9 places maximum (8 + le conducteur). Peu importe le nombre de personnes à bord (sans excéder le nombre maximum inscrit sur le certificat d'immatriculation). Même si toutes les places ne sont pas occupées ; même si le conducteur est seul à bord.

A ces véhicules, je peux atteler une remorque jusqu'à 750 kg de P.T.A.C. ou une remorque plus lourde si la somme des P.T.A.C. voiture + remorque ne dépasse pas 3,5 tonnes.

Attention : le permis B n'autorise plus la conduite d'une moto de 125 cm3 après 2 ans de permis. Pour cela, je dois suivre une formation supplémentaire de 7 h en auto-école.

3. Le permis BEA (automatique)

Le permis BEA permet de conduire les mêmes véhicules et ensembles de véhicules que le permis B, sauf que leur boîte de vitesses doit être automatique.

Pour transformer le permis BEA en permis B, je dois suivre une formation de 7 heures minimum en auto-école.

4. Les restrictions

Le permis de conduire peut être valide à certaines conditions seulement : si j'ai obligation de porter des lunettes par exemple, ou si une commission médicale m'impose un équipement ou des restrictions de circulation (conduite de jour uniquement...).

Une fausse déclaration lors de la demande de permis de conduire, comme par exemple "l'oubli" de mentionner un problème de santé grave (problèmes cardiaques, troubles de l'équilibre, problèmes de vue, diabète, crises d'épilepsies...) peut être lourdement sanctionnée.

5. En cas de perte ou de vol de mon permis

En cas de perte ou de vol de mon permis de conduire, je dois faire une déclaration à la Préfecture (ou la sous-préfecture) de mon domicile. Parfois, c'est possible de le faire aussi en mairie.

Cette déclaration me permet d'obtenir un récépissé qui autorise à conduire en attendant de recevoir le nouveau permis. Mais attention, il n'y a pas de temps à perdre : ce document n'est valable que 2 mois, or le nouveau permis demande un certain délai de fabrication !