Pluie, aquaplaning

1. Les conséquences de la pluie

0118ca

La pluie a au moins 2 conséquences évidentes pour le conducteur : la réduction de la visibilité et de l'adhérence. Mais ce ne sont pas les seules : la conduite devient plus stressante, il doit être plus concentré. En conséquence, la fatigue s'installe plus vite. Il faut donc s'adapter.

2. La vitesse

0118cb

La première chose à faire lorsqu'il se met à pleuvoir, c'est de ralentir. Surtout que les limitations de vitesse changent. Dès les premières gouttes :
- la vitesse maximale passe de 130 à 110 sur l'autoroute,
- elle passe de 110 à 100 km/h sur les routes à chaussées séparées,
- elle est de 80km/h sur les chaussées à double sens hors agglomération (y compris si la chaussée comporte plusieurs voies réservées à un même sens de circulation).

Ces limitations de vitesse ne concernent pas les conducteurs en période probatoire, qui ont déjà ces limitations imposées par temps sec, mais la prudence doit les inciter à ralentir leur allure également.

3. Les feux

0118cc

Dès les premières gouttes, j'allume les feux de croisement. De jour, ils ne me permettent pas de mieux voir, mais ils me permettent d'être mieux vu :
- par les usagers qui me suivent (les feux rouges sont allumés),
- par les usagers arrivant en face,
- par les usagers qui me précèdent (dans les rétroviseurs).

Les feux de position, trop peu puissants, n'ont aucun intérêt lorsqu'il pleut (ils ne rendent pas ma voiture mieux visible de l'avant). Les feux diurnes (ou feux de jour) n'allument aucun feu à l'arrière. Ils ne sont donc pas adaptés non plus pour circuler dans ces conditions.

4. En cas de pluie

0118cd

S'il pleut fortement, je peux compléter les feux de croisement par les feux de brouillard avant ET UNIQUEMENT LES FEUX DE BROUILLARD AVANT !

En effet, les feux de brouillard arrière seraient gênants (éblouissants) pour les usagers qui me suivent.

5. L'adhérence

0118ce

Par rapport à une même route sèche, l'adhérence sur une route humide (sans être forcément détrempée) est réduite de 30 à 50% (selon la qualité et l'usure des pneus). Ce qui a pour conséquence :
- d'augmenter le risque de dérapage en virage (d'aller tout droit ou de faire un tête-à-queue),
- d'augmenter la distance de freinage (qui peut presque doubler !).

6. Le verglas d'été

0118cf

Lorsqu'il n'a pas plu depuis longtemps, les premières gouttes d'eau se mélangent aux résidus présents sur la chaussée (gomme due à l'usure des pneus, poussières diverses), ce qui forme une boue. On dit que la chaussée est "grasse". Dans les faits, elle est particulièrement glissante. Bien plus que lorsqu'il pleut depuis longtemps (le ruissellement de l'eau a alors "lessivé" la route).

C'est d'autant plus dangereux que lorsqu'il n'a pas plu depuis longtemps, les conducteurs ne sont plus habitués à cette perte d'adhérence.

Certains appellent ce phénomène le "verglas d'été".

7. L'aquaplaning (ou hydroplanage)

0118cg

A ne pas confondre avec le dérapage, l'aquaplaning est le soulèvement d'un ou plusieurs pneus par l'eau présente sur la route. En effet, les sculptures (les rainures) des pneus ne peuvent plus évacuer l'eau. Le conducteur n'a alors plus le contrôle de sa direction (en particulier sur les roues avant. La voiture "flotte".

Ce qui favorise l'aquaplaning :
- la vitesse (plus je vais vite, plus le risque augmente),
- l'épaisseur d'eau sur la route,
- la profondeur des sculptures des pneus (plus ils sont usés, moins ils peuvent évacuer d'eau),
- l'état de la route (comme pour les pneus : plus elle est plate et "lisse", moins l'eau est évacuée)
- la largeur des pneus (plus ils sont larges, moins l'eau peut s'évacuer par les rainures).

Attention en passant dans une flaque d'eau :
- il est impossible de prévoir sa profondeur (elle peut masquer un trou),
- elle peut engendrer un brusque ralentissement (d'un seul côté si la flaque ne fait pas toute la largeur de la route, pouvant alors provoquer un écart de direction).

8. L'avantage des pneus HIVER par temps de pluie

0118ch

Les pneus HIVER sont plus efficaces que les pneus ÉTÉ sur une route détrempée (même sans neige et sans verglas) lorsque la température descend en dessous de +7° C.

Il y a 2 raisons :
- leur gomme est plus tendre que les pneus ÉTÉ,
- leurs sculptures sont plus profondes (et évacuent plus d'eau, plus rapidement).

Mais pour qu'ils gardent leurs qualités, les sculptures des pneus HIVER doivent avoir une profondeur d'au moins 2 mm.

9. La vitesse des essuie-glaces

0118ci

La plupart des voitures offrent la possibilité de choisir entre 3 vitesses de balayage des essuie-glaces avant :
- une position intermittente (parfois réglable) en cas de pluie faible,
- une position "vitesse normale",
- une position "vitesse rapide", en cas de forte pluie.

Un véhicule encombrant a tendance à soulever beaucoup d'eau présente sur le sol, ce qui provoque un véritable nuage à proximité.

Aussi, en l'approchant, et surtout si c'est pour le dépasser, j'anticipe en augmentant la vitesse des essuie-glaces avant d'arriver à son niveau.

Mon raisonnement doit être le même lorsque je croise ce type de véhicule, en particulier sur une chaussée à double sens de circulation. Il est alors préférable aussi de ralentir. Le "mur d'eau" généré pourrait me surprendre (même s'il ne pleut plus mais que la chaussée est encore mouillée).

Cours du même thème :

L'utilisation Des Feux Selon La Météo

Utilisation des feux

De jour, lorsque la visibilité diminue, il n'y a pas de vraie solution pour mieux voir, si ce n'est en roulant moins vite. Les feux, quels qu'ils ...

Lire la suite

L'utilisation Des Feux De Nuit

Utilisation des feux

De nuit, que je sois en ville ou sur une route non éclairée, la règle est de circuler en feux de route. Ce sont les feux les plus puissants ; ils p...

Lire la suite

Conduite Sur Sol Glissant (Neige Et Verglas)

Conditions météo dégradées

Si les routes sont fortement enneigées ou verglacées, ou que les prévisions météorologiques vont dans ce sens, je dois avant tout me poser la quest...

Lire la suite

Pluie, Aquaplaning

Conditions météo dégradées

La pluie a au moins 2 conséquences évidentes pour le conducteur : la réduction de la visibilité et de l'adhérence. Mais ce ne sont pas les seules :...

Lire la suite

Le Vent

Conditions météo dégradées

En conduite, un vent même fort, ne pose pas réellement de problème lorsqu'il souffle de l'arrière ou de l'avant (si ce n'est qu'il fait augmenter l...

Lire la suite

Conduire Dans Les Zones De Travaux

Infrastructures

Malgré un balisage conséquent, les zones de travaux sont des zones accidentogènes. Souvent, la vitesse et le non-respect des consignes des usagers ...

Lire la suite

Passages à Niveau

Infrastructures

L'approche d'un passage à niveau est toujours annoncée. Hors agglomération (et parfois en agglomération), l'approche d'un passage à niveau est sign...

Lire la suite

Tunnels : Circuler ; Pannes ; Incidents ; Accidents ; Incendie

Infrastructures

Ce panneau indique l'entrée d'un tunnel. Il impose aux conducteurs d'allumer les feux de croisement. Il interdit de s'arrêter/stationner, sauf cas ...

Lire la suite