EnVoitureSimone

Tout savoir sur les radars tourelles

Dernier-né du contrôle routier, le radar tourelle a de quoi vous donner des sueurs froides. Doté d’une technologie de pointe, il est capable de contrôler bien plus qu’un simple excès de vitesse. C’est parti pour un flash info sur le radar tourelle avec En Voiture Simone !

photo-fc-radar-tourelle.jpg

Qu’est-ce qu’un radar tourelle ?

Le radar tourelle, connu pour sa forme de tour de contrôle, est un dispositif de contrôle radar de la circulation de nouvelle génération. Il est le fruit de la collaboration entre l’État français et la société Idemia, qui a conçu le modèle "Mesta Fusion". Ces radars sont déployés en France depuis 2019.

Plus performants et polyvalents que les radars fixes et les radars feux rouges, ils sont capables de détecter plusieurs types d’infractions au code de la route, et pas uniquement les excès de vitesse. Ces outils intelligents participent activement à l’amélioration de la sécurité sur les routes, en encourageant le respect des règles de conduite.

Comment fonctionnent les radars tourelles sur la route ?

Implantée sur un mât à 4 mètres de hauteur, la cabine du radar tourelle est un concentré de technologie. Dotée d’une antenne radar, d’une caméra de vidéosurveillance, d’un appareil photo numérique, d’un module d’alimentation et d’un flash infrarouge, son œil est redoutable.

Les nouveaux radars tourelles sont en effet capables de détecter, de suivre et de calculer la vitesse des véhicules dans leur champ de vision bien mieux que leurs prédécesseurs. Le modèle Mesta Fusion 2 peut surveiller jusqu’à 126 véhicules sur 5 voies.

Le radar tourelle et son flash sont capables de repérer un véhicule à 100 mètres de distance.

Une fois recueillies, toutes ces informations sont cryptées et stockées sur un disque dur ou une carte mémoire, prêtes à être envoyées au Centre national de traitement des infractions pour analyse.

Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png
Bon à savoir

Attention, sur le radar tourelle, le flash ne se voit pas. Autrement dit, il faudra attendre la contravention quelques jours plus tard dans votre boîte aux lettres.

Quelles sont les infractions détectées par le radar tourelle ?

Les radars tourelles ont plus d’un tour dans leur viseur. Examinons les infractions au code que ces derniers sont capables de repérer.

0009cB.jpg

Infractions liées à la conduite

Les radars tourelles sont capables de :

  • Contrôler la vitesse dans les deux sens de circulation si les conditions le permettent ;
  • Détecter le franchissement de feux rouges et passages à niveau ;
  • Différencier différents types de véhicules, tels que voitures et motos ;
  • Surveiller des voies interdites, dépassements dangereux, franchissement de lignes continues et non-respect des distances de sécurité.

Et cerise sur le gâteau : en cas d’infraction relevée, ils peuvent même vérifier si l’assurance est à jour ou non.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png

Infractions liées au comportement dans l’habitacle

Grâce à ses technologies avancées, le radar tourelle est capable de détecter certaines infractions commises à l’intérieur de l’habitacle. Vous pensez pouvoir envoyer rapidement ce message sur votre téléphone en conduisant ? Le radar tourelle peut vous surprendre en détectant le téléphone au volant. De même, si vous avez oublié de boucler votre ceinture de sécurité, soyez assuré que le radar tourelle l’aura remarqué. On ne plaisante pas avec le radar tourelle !

Bon à savoir

Même si les radars tourelles sont présentés comme multi-infractions, ils sont cependant homologués en 2023 uniquement pour les excès de vitesse, le non-respect du feu rouge et du passage à niveau.

Combien de radars tourelles sont déployés en France ?

Les radars tourelles ont commencé à marquer leur présence sur nos routes depuis 2018, avec leur mise en service effective début 2019. Leur objectif ? Remplacer jusqu’à 75 % des radars fixes traditionnels. Actuellement, on estime qu’environ 6 000 radars tourelles sont déployés à travers la France, y compris dans les départements, régions et collectivités d’outre-mer.

Mais attention, ils ne sont pas tous en service. Sur ce total, seulement 1 200 radars tourelles, soit 1 sur 5, sont véritablement actifs.

Et les autres, pourquoi ne fonctionnent-ils pas ? Il s’avère que ceux-ci sont des leurres, placés stratégiquement à des fins préventives et pouvant être déplacés selon les besoins. Le ministère de l’Intérieur a en effet anticipé un système permettant le déplacement d’une cabine de radar de tourelle à l’autre, rendant ainsi leur disposition plus flexible.

Comment différencier un radar tourelle et un leurre ?

Si autant de radars tourelles sont des leurres, est-il possible de les différencier des actifs ?

La réponse est oui. Toutefois, rappelons-le, chaque radar, qu’il soit réel ou leurre, mérite votre respect en tant que rappel des règles de conduite et des limitations de vitesse.

Si votre curiosité l’emporte et que vous voulez savoir si une cabine de Mesta Fusion 2 est active, il existe un moyen d’enquêter. À condition bien sûr de pouvoir vous arrêter en toute sécurité et de respecter la tranquillité des autres usagers de la route.

Pour cela, approchez-vous doucement du radar et prêtez attention à vos oreilles. Vous entendez un bruit de ventilateur ? Alors, bingo, vous avez déniché un radar tourelle en service. Ce ventilateur est là pour refroidir le dispositif électronique du système radar, signe infaillible d’un radar actif.